Zones blanches : Orange pense couvrir 99,6% de la population d’ici 2024

Les zones blanches, Orange veut y mettre fin. Son objectif est de couvrir 99,6% de la population en 4G d’ici 2024 a annoncé Fabienne Dulac, directrice exécutive d’Orange France, lors d’une table ronde sur « le fossé entre la France des métropoles et la France dite périphérique ». Un chiffre qui sera atteignable grâce à l’accord passé entre les opérateurs et le gouvernement et un investissement de trois milliards d’euros pour l’installation de 20 000 nouveaux pylônes sur le territoire. 

orange 4g

99,6% de couverture 4G d’ici fin 2024. C’est la promesse que fait Orange par l’intermédiaire de sa directrice exécutive Fabienne Dulac. Invitée aux Assises de la citoyenneté de Rennes sur le thème du Vivre ensemble, elle participait à une table ronde intitulée « Comment réduire le fossé entre la France des métropoles et la France dite périphérique ? Quelles conséquences politiques ? ». Elle y a affirmé qu’Orange travaillait à la suppression des zones blanches en France, a repéré DegroupNews.

Les zones blanches, Orange n’en veut plus

Orange, champion du déploiement 4G avec SFR en 2017, va investir 3 milliards d’euros avec les autres opérateurs pour que l’accès au très haut débit soit disponible à tous. Ils ont accepté d’installer 20 000 nouveaux pylônes sur le territoire afin de mettre un terme aux zones blanches mais aussi de couvrir les axes de transport, notamment ferroviaires.

En échange, le gouvernement leur a proposé de renouveler des contrats sur les fréquences sans que les opérateurs n’aient besoin de passer à la caisse. Un accord donnant-donnant censé être bénéfique pour toutes les parties. « L’Etat fait le choix de prioriser l’objectif d’aménagement du territoire », annonçait l’Arcep au moment de l’annonce de l’accord.

Parmi les engagements pris par les opérateurs, on retrouve l’amélioration de la qualité de réception sur l’ensemble du territoire, et particulièrement dans les zones rurales ainsi que l’apport de la 4G à plus d’un million de Français sur 10 000 communes. En cas de manquement, Orange et ses compères s’exposent à de lourdes sanctions.

Réagissez à cet article !
  • Ohé

    traîne la patte sur les investissements dans les réseaux mobiles car elle a fait le choix stratégique très contestable du « tout fibre », réseau filaire donc, le passé quoi, le plus coûteux pour l’entreprise et en travaux d’installation dans les rues les immeubles et les domiciles des clients puisqu’il faut tout ravager pour poser les fils clairement. Ça couplé à une politique d’achats massifs dans le cinéma la télé les droits sportifs pour faire comme Drahi, et bah il ne reste plus d’argent pour déployer les réseaux mobiles, qui représentent l’avenir pourtant, les entreprises adoptent de plus en plus nombreuses les technos mobiles sans fil uniquement pour les téléphones et les ordinateurs des salariés, ceux ci vont bientôt faire pareil chez eux. L’arcep a parfaitement raison de rappeler à l’ordre notamment orange qui exploite un réseau qui appartient aux français

    • tabo56

      Pour avoir un réseau mobile qui tiens la route et la charge maintenant en 4G et en 5G dans le futur, il faut un réseau fibre optique qui suit. Je ne sais pas si tu as déjà expérimenté ça, la différence de débit en 4G entre une antenne reliée en faisceau hertzien et avec une reliée en fibre optique, c’est le jour et la nuit (au bénéfice de la fibre).
      Le réseau fixe en fibre optique est l’avenir.
      Edit : Orange a payé le réseau fixe français selon le tarif par l’Union Européenne à l’époque, il n’appartient plus « aux français » depuis plusieurs années.

    • crachoveride

      Marrant de lire ça quand on voit ce qu’Orange investi dans le réseau, c’est à dire le plus gros budget.

  • phani06

    Orange traîne la patte sur les investissements dans les réseaux mobiles car elle a fait tout le choix stratégique très contestable du « tout fibre », réseau filaire, le passé quoi, le plus coûteux pour l’entreprise et en travaux d’installation dans les rues les immeubles et les domiciles des clients puisqu’il faut tout ravager pour poser les fils clairement, et qui rapporte le moins aux clients aux salariés et aux actionnaires contribuables en +. les entreprises adoptent de plus en plus nombreuses les technos mobiles sans fil pour les téléphones et les ordinateurs des salariés, sans branchements filaires dans les locaux, nul doute que ceux ci vont bientôt faire pareil chez eux. La nouvelle filiale festive cinema tv sports de la présidence ça part mal côté business

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
TF1 : les abonnés Orange et Free ont-ils droit à des indemnités ?

Orange s’est préparé à couper les chaînes du groupe TF1 sur ses Livebox et Free se dit prêt à le faire sur ses Freebox. Une situation compliquée pour les clients, qui vont être privés de services qui étaient inclus dans leur offre. Quels recours ont-ils ? Peuvent-ils exiger une baisse de leur abonnement ou des indemnités ?