YouTube : l’Egypte ordonne un mois de blocage à cause d’une vidéo anti-islam de 2012

Maj. le 20 juin 2018 à 18 h 37 min

YouTube sera bloqué pendant un mois en Egypte suite à une décision de la plus haute juridiction administrative du pays. Une décision motivée par la présence sur la vidéo d’un film anti-islam datant de 2012. La décision confirme celle prise par un autre tribunal en 2013, qui avait été suspendue suite à l’appel de la firme américaine. Intitulée L’innocence des musulmans, la vidéo à l’origine du blocage est un pamphlet anti-islam d’origine copte d’une durée d’à peine 13 minutes. Google a annoncé qu’elle ne serait pas supprimée, malgré cette décision. 

youtube

Les milliards de vidéos Youtube seront bloquées en Egypte pendant un mois à cause d’une seule vidéo datant de 2012. L’innocence des musulmans est un pamphlet qui circule sur la plateforme de streaming depuis plusieurs années. Ce film politico-religieux avait été mis en ligne par un certain Sam Bacile, pseudonyme de Nakoula Basseley Nakoula, un copte égyptien résident en Californie. Les bandes annonces du film en arabe avaient été citées comme l’un des motifs des manifestations et attentats américains de septembre 2012, notamment ceux contre les missions diplomatiques américaines du 11 septembre 2012.

YouTube va subir un mois de blocage en Egypte à cause d’une vidéo anti-islam de 2012

La menace d’un blocage de YouTube avait été agitée depuis une première action en justice datant de 2013. Un pays a décrété un blocage permanent dans la foulée, l’Iran. Tandis que l’Afghanistan et le Bangladesh avaient décrété des blocages temporaires pour la même raison. En Egypte, la décision est néanmoins restée suspendue suite à l’appel de la défense. La décision de la plus haute juridiction administrative du pays ne peut néanmoins plus à ce stade, plus faire l’objet d’un appel de Google. Les citoyens égyptien devront donc faire sans Youtube pendant un mois – si ils n’ont pas trouvé le moyen de s’y connecter quand même via un VPN.

De son côté, YouTube refuse de supprimer la vidéo ou l’une de ses nombreuses copies, puisque selon ses conditions d’utilisation, le site encourage « la liberté d’expression et le droit d’exprimer des points de vue peu populaires », et ce, même si les mêmes conditions interdisent aussi « les discours qui incitent à la haine, qui attaque ou rabaissent un groupe en raison de la religion ». Le retrait risquerait d’avoir de toute façon peu d’efficacité, puisque la vidéo polémique se trouve désormais aussi sur des plateformes concurrentes telles que VKontakte.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
YouTube Music et Premium : comment les essayer gratuitement ?

YouTube Music et YouTube Premium sont finalement disponibles en France. La première peut être utilisée gratuitement avec de grosses restrictions. La version payante à 9,99 euros et YouTube Premium à 11,99 euros sont quant à eux éligibles à une période…