L’UFC-Que Choisir salue les performances surprenantes des batteries de nos smartphones

L’UFC-Que Choisir est bien connu pour pointer du doigt les méfaits des entreprises sur les consommateurs. D’ailleurs, les constructeurs de smartphones n’y échappent pas. Mais aujourd’hui, c’est un rapport surprenant que nous livre l’association de consommateurs sur les batteries de nos smartphones et tablettes.

Suite à un test grandeur nature sur une quinzaine de produits, l’UFC-Que Choisir a effectué un classement des appareils du marché les plus efficaces. Et globalement, selon l’association, il y a un décalage considérable entre la perception des utilisateurs et l’efficacité réelle de nos batteries : elles sont bien plus résistantes que ce que l’on peut croire.

batteries smartphones performances surprenantes ufc que choisir

Les utilisateurs ont souvent tendance à se plaindre de la durée de vie de leurs batteries. Pour en avoir le coeur net, l’UFC-Que Choisir a mis 9 smartphones et 6 tablettes sur le banc d’essai (voir liste des tableaux). Comment l’association de consommateurs a-t-elle effectué ses tests ? L’UFC-Que Choisir l’explique :

Après trois cycles de rodage de la batterie, l’autonomie en lecture vidéo (sur Youtube via le Wi-Fi) a été mesurée pour établir une valeur de référence. Ensuite, les appareils ont été soumis à des cycles répétés de décharge/recharge pendant plusieurs mois. Les batteries se déchargent jusqu’à 20 % de leur capacité, puis sont rechargées jusqu’à 100 %, cela constitue un « cycle ». Entre deux cycles, on attend que la température de la batterie baisse et se stabilise avant de commencer un nouveau cycle. En fin de test, nous avons comparé l’autonomie à sa valeur initiale et noté le nombre de cycles effectué.

Globalement, l’UFC-Que Choisir est très satisfait des tests permettant de savoir l’état des batteries après deux ans d’utilisation. Sur la sélection de produits testés, le pire smartphone est le Huawei Ascend P7. Mais même en affichant les pires résultats, il s’en sort tout de même avec une perte de seulement 14% de son autonomie.

Le meilleur élève est le LG G Flex qui ne perd rien du tout. La batterie est comme neuve après deux ans d’utilisation. A noter la mauvaise performance de l’iPhone 5S d’Apple, qui perd 13% de son autonomie en deux ans.

Du côté des tablettes, même constat. La plus mauvaise élève est la LG G Pad 8.3, mais elle ne perd que 12% d’autonomie, le meilleur élève étant l’iPad Air d’Apple (-5% d’autonomie).

ufc que choisir batteries smartphones tableau

L’UFC-Que Choisir salue donc ces bonnes performances mais tient tout de même à rappeler que la politique de garantie des batteries des constructeurs n’est pas très correcte, estimant qu’ils pourraient garantir les batteries deux ans, et non six mois, comme c’est le cas actuellement.

Enfin, pour ne pas semer le trouble et faire trop de généralités, l’association de consommateurs précise que ces tests ont été effectué sur une quinzaine d’appareils seulement, et que les derniers modèles sortis ne figurent pas dans son classement.

Qui plus est, elle rappelle que parmi l’échantillon d’appareils choisis, aucune anomalie n’a été constatée, ce qui ne veut pas dire qu’aucune batterie n’est infaillible, bien au contraire. Parmi les millions de batteries produites il y en a forcément qui affichent des défauts de fabrication.

L’association ne parle d’ailleurs que des batteries des constructeurs mais comme chacun le sait, il existe de nombreux fabricants de batteries dites compatibles. Et c’est bien souvent avec ce type de batterie que l’on rencontre le plus de problèmes.

Dans tous les cas de figure, les performances des appareils testées sont à saluer. Comme quoi, parfois, notre ressenti est bien loin de la réalité. Néanmoins, comme pour tout appareil, l’UFC-Que Choisir rappelle que c’est l’usage que l’on en fait qui influe directement sur sa durée de vie.

Les conditions de test de l’association n’ont peut-être rien à voir avec vos habitudes en la matière. Cependant, il semblerait qu’il faille vraiment malmener vos appareils pour qu’ils ne tiennent pas la route.

Via

Réagissez à cet article !
  • TonioLA

    Yeah z2 bien placé :)
    Ca veut dire que si de base il tient sans aucune difficulté une journée d’utiliastion bien poussée (6h de screen on)

    Et bien pas de soucis à se faire car il devrait continuer comme celà jusqu’à la fin de sa vie héhé

  • Jonathan Simon

    Personnellement, je ne me plains pas de la batterie de mon Z3C car je tient 3j avec mon utilisation, mais je faisais 4j avec mon xperia S qui avais une batterie plus petite… (meilleur matos mais normalement plus économe…)

    Mais de la a saluer les performances… je ne pense pas que sa va aider le consommateur de dire sa au constructeur :/

  • Adisma

    Perso, c’est pas la durée de vie de la batterie qui me chagrine.. c’est le temps d’utilisation possible.. en 2015, une batterie qui ne tient que 6h… je trouve ça un peu honteux..

  • TonioLA

    Perso je fais 1 à 2 jours car je l’utilise pas mal.

    D’une manière globale ceux qui font mieux en autonomie, soit c’est qu’ils ont modifier les fréqyebces du proc etc (bref des bon bidouilleurs) soit ce sont ceux qui ont une utilisation assez modéré du tel.

    • Sunny Boy

      et c’est quoi ton tel ?

      • TonioLA

        sony xperia z2

  • Athena223

    Je trouve cette étude un peu trompeuse . Pourquoi ?
    Le nombre de cycles n’est pas le même pour l’ensemble des smartphone et tablette tester .
    Batterie neuve : ok, celle fournit d’origine avec le produit? La batterie a était assemblé en quelle années ? Car cela joue aussi, même le stockage et l’acheminement est un facteur.

    Pour être vraiment pertinente cette étude aurait du être établi avec un smartphone des constructeur les plus vendu. Avec des batteries datant du même trimestre ( dur de faire mieux quand même ) .
    Et d’avoir un nombre de cycle égale , de l’ordre de 400 ou 500 . Avec cette méthode standardisée cela permet de vérifier sur des années en fonction des marques l’évolution sur l’autonomie / fiabilité des batteries.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Windows 10 : une dangereuse faille de sécurité met en danger vos mots de passe

Windows 10 est victime d’une dangereuse faille de sécurité mettant en danger les mots de passe des utilisateurs à travers une extension pour navigateur web. C’est un chercheur en sécurité de Google, Tavis Ormandy, qui est à l’origine de cette désagréable découverte. Certaines versions de l’OS disposent du gestionnaire Keeper directement préinstallé sur leur ordinateur.