Tutoriel : comment rooter son Motorola Moto G

Maj. le 16 mars 2018 à 10 h 02 min

Le root a vocation à balayer toutes les barrières techniques imposées par les constructeurs, il permet donc de disposer de tous les droits d’administrateur. Dit autrement : vous aurez le contrôle total de votre smartphone. Vous devez vous demander quel intérêt pourriez-vous avoir à bidouiller un appareil qui fonctionne très bien.

Pourquoi rooter mon Motorola Moto G?

Sachez que mettre les mains dans le cambouis peut vous ouvrir de nouvelles portes. Si par exemple votre version d’Android ne vous sied pas suffisamment, avec votre Moto G rooté vous pourrez modifier allègrement l’OS en installant par exemple CyanogenMod qui étend les fonctionnalités d’Android ou encore d’autres ROM. Ceci n’est bien sûr qu’un exemple parmi tant d’autres.

De plus , parfois les opérateurs peuvent bloquer l’accès à certaines applications. Dès lors, malgré le fait que celles-ci soient téléchargées et installées, elles ne fonctionneront pas. Sur un smartphone rooté, elles seront utilisables. Par exemple, il est compliqué de faire des screenshots sous Android. De nombreuses applications  vous le permettent mais ne fonctionnent que sur une version débridée d’Android.

motorola moto g

Comment Rooter mon Motorola Moto G?

Rooter son Motorola Moto G sur PC, Linux et/ou Mac est une affaire plutôt aisée. La solution de root à utiliser est appelée Superboot que vous pouvez vous procurer sur le forum MoDaCo. L’opération se décline en plusieurs méthodes simples.

  • Commencez par télécharger le fichier Superboot R1
  • Vous devez ensuite extraire le contenu du fichier zip
  • Mettez le smartphone en mode bootloader. Il faut l’éteindre puis le rallumer en maintenant le bouton « volume – « 
  • Si vous avez un ordinateur Windows, effectuez un double-clic sur “superboot-windows.bat »
  • Si vous avec un Mac, ouvrez une fenêtre dans le répertoire contenant les fichiers et tapez “chmod +x superboot-mac.sh’ followed by ‘./superboot-mac.sh”
  • Si vous tournez sous Linux, ouvrez une fenêtre dans le répertoire contenant les fichiers et tapez “chmod +x superboot-linux.sh’ followed by ‘./superboot-linux.sh”
  • Superboot commencera alors à vous installer SuperSU v1.80
  • Enfin, installez une application afin de vérifier que le root fonctionne bien sur votre Moto G

Voilà, rien de bien sorcier donc. Attention toutefois, une fois rooté, votre téléphone perdra sa garantie. Rassurez-vous, cette pratique n’a rien d’illégale mais elle est moyennement appréciée des opérateurs. Ils refuseront sans doute votre mobile si celui-ci est rooté. Pas de panique, le processus est réversible, vous pouvez en effet supprimer le Root.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tutos !
Plex sur Android : comment l’installer et l’utiliser ?

Voici notre guide complet pour installer et utiliser Plex, le puissant lecteur multimédia reposant sur un fonctionnement client-serveur. L’application vous permettra d’organiser correctement votre vidéothèque et de retrouver vos films et séries partout, peu importe l’endroit où vous vous situez.

Freebox : comment bloquer le démarchage téléphonique ?

Les abonnés Freebox peuvent bloquer le démarchage téléphonique grâce à une option de leur espace abonné. Une alternative au très décrié service bloctel pour tenter d’endiguer les appels non sollicités. Nous vous montrons dans ce tutoriel rapide comment faire en…

Android : comment désactiver la localisation ?

Un petit tuto très simple pour désactiver la localisation sous Android. Il est possible de la désactiver entièrement, mais on peut également sélectionner les applications auxquelles on refuse l’accès à la localisation via un gestionnaire de permission.