Test Alienware 17 R4 : un monstre de puissance, séduisant mais cher

Voici notre test du Alienware 17 R4, un PC portable orienté gaming disposant d’une fiche technique très haut de gamme. Un appareil qui n’est pas à la portée de toutes les bourses certes et qui conviendra principalement à ceux qui sont à la recherche d’un produit nomade très performant, quitte à ne pas avoir beaucoup d’endurance et avoir l’impression de transporter un tank.

test alienware 17 r4

Le premier PC de gaming que nous avons le plaisir de tester, passe sur le grill. Alienware jouit d’une grande réputation auprès des gamers qui voient en l’entreprise une valeur sûre. Cerise sur le gâteau, le constructeur propose de personnaliser les configurations proposées sur son site internet afin d’avoir un PC portable qui convient le mieux à l’acheteur. La filiale de Dell propose ce qui ce fait de mieux sur le marché et cela a un coût non négligeable.

Le PC avec son logo d’extraterrestre vaut-il la peine que l’on s’attarde sur lui ? Quelles sont ses forces et faiblesses ? Nous allons tenter de répondre le plus précisément possible à ces diverses questions. Nous allons nous pencher sur son cas pour voir ce qu’il a exactement dans le ventre et le pousser dans ses retranchements. C’est parti et nous commençons tout d’abord par le déballage du Alienware 17 R4.

Vidéo

Dans la boîte

test alienware 17 r4

Alors qu’est-ce que nous retrouvons dans la boîte accompagnant l’ordinateur portable ? C’est très simple, juste son chargeur et un guide de démarrage rapide. On s’attarde un peu sur le chargeur qui est particulièrement encombrant avec ses dimensions XXL et un poids qui dépasse le kilogramme. Il est clair que cette spécificité est très probablement la conséquence à l’orientation de l’engin qui se destine pour rappel aux joueurs. Il est donc nécessaire de disposer d’une alimentation digne de ce nom.

Fiche technique

 Alienware 17 R4
Ecran17 pouces 16:9 avec une définition de 2560 x 1440 pixels
Processeur Intel Core i7 7820 HK à 2,9 GHz
Mémoire vive 16 Go DDR4
Stockage interne256 SSD + 1 To via HDD
Carte graphiqueGeForce GTX 1080 avec 8 Go de mémoire dédiée
Webcam2MP
Batterie 68 Wh
Connectique 2 ports USB 3, 1 port USB Type-C, DisplayPort, HDMI, jack 3.5
Dimensions 42,4 x 33,2 x 3,4
Poids 4,4 Kg
OSWindows 10

Une fiche technique qui n’a rien à envier à un ordinateur de bureau avec l’avantage d’être peu encombrant. Le Core i7 et surtout la carte graphique de Nvidia, la GeForce GTX 1080, promettent de solides performances en situation de jeu, chose que nous allons développer un peu plus tard dans ce test. L’écran de 17 pouces propose une définition 1440p qui convient parfaitement aux usages auxquels se destine l’appareil. Cependant, on conseillera d’utiliser un écran de bureau (non fourni bien sûr) lorsque cela est possible afin de pouvoir jouir de toutes les performances du Alienware convenablement.

La cible, c’est clairement les joueurs assoiffés de puissance qui recherchent un appareil qu’ils peuvent transporter partout, comme pour participer à des tournois par exemple. Les professionnels recherchant un produit ultra portable ne sont clairement pas visés puisqu’on est loin des dimensions XS du Xiaomi Notebook Air ou du Dell XPS 2 en 1 que nous avons eu la chance de tester. D’ailleurs, qu’en est-il exactement de l’Alienware ? On fait le tour du propriétaire un peu plus en détail.

Design

test alienware 17 r4

À peine sortie de la boîte, on prend en main l’imposant appareil pour le mettre sur une table ou un bureau et on se rend compte que l’engin est très encombrant, pour un PC portable bien entendu. Relativement épais avec plus de 4 cm pour mémoire, l’appareil est recouvert de métal et de plastique. Néanmoins on a un produit qui respire la qualité avec un look et une identité bien à lui. Alienware souhaite que ses produits soient facilement identifiables et pour tout vous dire, nous sommes tombés sous son charme.

On continue avec la tranche droite de l’appareil qui nous présente un port USB, ainsi qu’une grille de ventilation que l’on retrouve également à gauche nichée avec un port USB, un autre USB Type-C, ainsi que deux ports jack pour brancher par exemple un casque et un micro. Ce n’est pas fini et on passe à la tranche située à l’arrière du PC portable. Cette dernière nous dévoile un port Ethernet, un DisplayPort, un port HDMI, un port USB Type-C, ainsi que l’alimentation. L’Alienware est particulièrement bien fourni en termes de connectique, nous y retrouvons également du Wi-Fi et le Bluetooth 4.2.

test alienware 17 r4

test alienware 17 r4

test alienware 17 r4

Par curiosité, on retourne l’appareil pour voir ce qu’il cache sur le dessous, on y distingue la présence d’une large grille de ventilation. Nous espérons que le bruit produit par le système de refroidissement intégré au PC portable ne sera pas trop dérangeant lorsque ses ressources seront pleinement sollicitées, au risque de perturber un peu trop les joueurs.

Allez, on commence à se lancer et on ouvre le capot pour découvrir l’écran et le clavier de l’ordinateur. Le touchpad se situe en dessous et penche un peu sur la partie gauche. Juste au-dessus du clavier, on distingue le bouton à l’effigie du logo de la marque. En appuyant sur celui-ci, on découvre de nombreuses LED qui se mettent à s’allumer et cela donne un certain caché à l’ensemble. Les couleurs changent et le clavier est évidemment rétro éclairé. Il n’y a pas de doute, on reconnaît bien là la patte du fabricant.

test alienware 17 r4

Que l’on connaisse bien ou pas du tout les produits d’Alienware, on peut dans tous les cas saluer les efforts de la marque en termes de design pour proposer des produits qui clairement se distinguent. D’ailleurs, l’effet waouh est au rendez-vous lorsque l’on allume le PC portable pour la première fois. Les goûts et les couleurs bien sûr ça se discute toujours, mais l’Alienware 17 R4 ne laissera personne indifférent c’est certain.

Écran

test alienware 17 r4

L’appareil dispose d’une dalle TN mate proposant un taux de rafraîchissement maximal de 120 Hz particulièrement attrayant pour les joueurs. La compatibilité G-Sync est de la partie et permet pour mémoire de diminuer les effets de ralentissements que l’on peut constater lorsque les IPS (images par seconde) sont en baisse.

On ne va pas tourner autour du pot, l’écran ne nous semble pas particulièrement bluffant au vu du reste de la fiche technique. Le constructeur communique sur une luminosité de 300 cd/m². Il y a mieux c’est évident, mais ce n’est pas catastrophique pour autant. C’est juste que l’on aurait pu s’attendre à quelque chose de plus impressionnant, surtout lorsque l’on aperçoit le prix de la bête.

Les angles de vision sont dans la moyenne et la lisibilité est correcte, nous avons déjà vu mieux sur d’autres PC portables et c’est évidemment dommage de ne pas avoir un meilleur écran sur cet engin. Toutefois, les joueurs y trouveront leur compte avec les performances dont ils pourront profiter. Les bordures sont particulièrement proéminentes et participent fortement à la grande taille de l’Alienware 17 R4. Les yeux quittent désormais l’écran pour se placer un peu plus bas, sur le clavier bien sûr.

Clavier

test alienware 17 r4

Le rétro éclairage de ce dernier varie au même titre que les bandes LED qui sont présentes sur l’ordinateur portable. Alienware met d’ailleurs à disposition une application qui permet de choisir sa couleur favorite. Ce n’est pas tout, les joueurs sont la cible rappelons-le et ces derniers peuvent compter sur la présence de certaines touches présentes sur la gauche en disposition verticale et d’autre à l’horizontale sur la partie droite juste au-dessus du pavé numérique. Cela donne la possibilité aux gamers de paramétrer des touches de raccourcis pour faire des actions rapides dans certains jeux.

test alienware 17 r4

Les touches sont en plastique et nous n’avons pas peur de les casser, elles paraissent robustes. Lorsque l’on joue, avec le stress qui monte vite parfois, il se peut que l’on ne se montre pas particulièrement délicat, cela va de soi. Pas de craintes à avoir d’en faire sortir quelques-unes de ces gonds facilement à priori. D’autre part, la saisie sur un clavier de cette dimension est particulièrement agréable.

test alienware 17 r4

Le touchpad quant à lui est grand et s’allume lorsqu’on l’utilise et cela contribue une nouvelle fois au côté très séduisant du PC portable. Sa grande taille est un plus, tandis que les deux touches situées en dessous font bien leur job. Cependant, le touchpad ne sera guère souvent utilisé sur un ordinateur de gamer. Nous allons d’ailleurs à présent rentrer dans le vif du sujet en parlant des performances de ce monstre de puissance.

Au quotidien

test alienware 17 r4

J’ai eu la chance d’avoir cet engin de guerre pendant plusieurs semaines et chaque journée passée en sa compagnie n’a fait que renforcer mes bonnes impressions sur le produit. Aucun appareil n’est parfait, toutefois celui-ci s’en rapproche furieusement avec ses grandes qualités.

Néanmoins, il y a un bémol, le bruit de la ventilation qui est particulièrement désagréable pour pouvoir jouer à un titre tranquillement. Même avec un casque vissé sur la tête, celui-ci peut s’avérer dérangeant. On est loin du bruit d’un aspirateur, mais quand même, il est dommage que Alienware ne se soit pas davantage penché sur la question pour tenter de réduire les effets néfastes du bruit produit par le système de ventilation.

Performances

test alienware 17 r4

Le chapitre le plus important et pour cause, la bête en a clairement dans le ventre comme nous le signalons dans le chapitre dédié à ses caractéristiques techniques. Nous avons tout de même le couple Core i7 7820 HK cadencé à 2,9 GHz et la GeForce GTX 1080. Une configuration résolument haut de gamme et particulièrement surprenante pour un ordinateur portable.

Même si cette configuration musclée joue un rôle majeur dans les dimensions et le poids du mastodonte. On ne peut qu’être impressionné de constater que Alienware est arrivé à caser tous ces composants haut de gamme dans une telle machine que l’on peut emmener “presque” partout. Bon ok, c’est un beau bébé quand même.

Sans surprise, l’ordinateur démarre au quart de tour et il ne faut pas attendre bien longtemps pour voir apparaître le système d’exploitation, Windows 10. Ensuite, peu importe les applications, même les plus gourmandes tournent au doigt et à l’oeil sans sourciller le moins du monde. C’est vraiment attrayant d’avoir une telle puissance à sa disposition. Naturellement, son terrain de prédilection ce sont les jeux et de ce point de vue, nous n’avons pas été déçus le moins du monde, c’est le cas de le dire. Ce qui nous amène au chapitre suivant.

Les jeux

test alienware 17 r4

Avec une telle configuration, inutile de préciser que tout tourne au poil avec les paramètres à fond. Nous avons lancé quelques jeux, comme Forza Horizon 3 et Call of Duty WWII. Nous avons eu droit à notre petite claque, les jeux tournent à merveille. Pour l’occasion, nous nous sommes permis de jouer avec la manette qui accompagne la Shield TV, elle supporte la vibration par ailleurs, ce qui est un plus non négligeable. Elle a d’ailleurs de fortes similitudes avec la manette de la Xbox dont elle s’inspire fortement.

Cette association permet d’ajouter une bonne dose de fun à certains jeux. Bien qu’un gamer PC préféra toujours le bon vieux couple clavier / souris bien plus efficace, cela va de soi. Les performances sont au rendez-vous et il est difficile de trouver un point faible, même avec les titres les plus gourmands. Le Alienware 17 R4 se montre particulièrement efficace en toute situation et ne faiblit jamais. Il faut reconnaître que le contraire aurait été étonnant. Nous avons une moyenne de 60 IPS dans Forza Horizon 3 à titre d’information.

Tobii EyeX est un dispositif qui se sert de la webcam pour suivre votre regard, cela apporte un petit plus non négligeable à certains titres compatibles. Dans les faits, nous n’avons pas eu le temps de tester cette fonctionnalité, trop peu de jeux sont malheureusement disponibles pour le moment. Cela facilite certaines interactions comme le ciblage par exemple. On espère que Tobii EyeX sera compatible avec davantage de titres. Bien qu’un peu gadget en apparence, elle pourrait s’avérer incontournable sous condition que les développeurs s’y mettent.

Pour le multimédia

test alienware 17 r4

On commence avec le son, l’Alienware 17 R4 dispose de deux grilles sur la tranche située à l’avant et nous permet de profiter d’un son de très bonne qualité. Que ce soit les basses, médiums et aiguës, nous trouvons que la proposition du constructeur est à la hauteur. L’épaisseur de l’ordinateur portable doit jouer dans le fait que Alienware puisse nous proposer un son de qualité supérieure très probablement.

Les audiophiles seront donc ravis d’apprendre cette excellente nouvelle. D’autre part, on peut également brancher facilement un casque que ce soit aux prises USB ou jack présentes sur le PC. Le fabricant a décidément pensé à tout pour notre plus grande joie. De toute manière le contraire aurait été étonnant. Un gros point fort.

Cette bonne nouvelle permet de profiter d’un son riche lorsque l’on regarde des vidéos sur des plateformes de streaming que ce soit avec YouTube, Netflix, Amazon Prime Video, OCS etc… Il est clair que les amateurs de films et de séries vont en avoir pour leur argent, un petit plus non négligeable histoire de passer le temps entre deux sessions de jeux.

Autonomie

batteries smartphones futur révolutionnaires autonomie

Difficile d’en faire un véritable point fort sur un tel appareil, cela va de soi. On peut espérer aller jusqu’à 3h30 d’autonomie en utilisation modérée, c’est-à-dire se cantonner à de la bureautique. Lancer un jeu ou regarder des vidéos va fortement faire chuter son autonomie, c’est un PC portable pour gamer, il faut donc rester près de la prise électrique pour espérer pouvoir jouer longtemps et dans de bonnes conditions.

C’est un mauvais élève, mais à juste titre. On ne peut pas blâmer Alienware de nous proposer un tel appareil avec une fiche technique si alléchante sans faire quelques concessions. L’appareil dispose de nombreuses cordes à son arc qui nous font rapidement oublier ce mauvais point. C’est un ordinateur portable qui n’est pas “facilement transportable” et qui réclame rapidement sa prise électrique.

Prix et disponibilité

test alienware 17 r4

Le prix tourne autour de 2400 euros sur le site de Dell, plusieurs configurations sont proposées pouvant s’adapter ainsi aux envies de chacun. Il est clair que ce n’est pas un tarif très accessible. Le fabricant cible des consommateurs très exigeants en matière de performances et ces derniers ne seront pas déçus par ce que propose Alienware. Il y a des concurrents sur ce marché, on pense notamment à Razer dont on proposera bientôt le test d’un PC portable du constructeur.

Conclusion

test alienware 17 r4

Le Alienware 17 R4 est une machine de guerre qui a fait ses preuves lors de notre test. Il est clair que le constructeur propose là un ordinateur portable surpuissant qui fera vivre aux joueurs de passionnantes heures de jeux. Si l’engin est très onéreux, il n’est pas parfait pour autant, le bruit que génère le système de ventilation par exemple est particulièrement désagréable.

Notre avis

Puissance et élégance sont au rendez-vous concernant le Alienware 17 R4. On apprécie beaucoup ses nombreuses qualités, notamment les très bonnes performances dans les jeux. Rien n'arrête ce monstre. Les amateurs de jeux en auront pour leur argent.

Toutefois, quelques petits points noirs viennent ternir le beau tableau. Le PC portable est très bruyant à partir du moment où ses ressources sont sollicitées. Dommage également que l'écran embarqué ne soit pas meilleur, cependant la fréquence de rafraîchissement de 120 Hz participe à une expérience très fluide.

Réagissez à cet article !
  • MIDORIJIN

    2400€ c’est pour la version 8go de ram, mais franchement, pour un 7820HK et une 1080, je trouve le prix correct comparé à d’autre qui peuvent proposer de la 1070 (voir même un 7700HQ) pour un prix équivalent.
    Donc oui, c’est cher, mais beaucoup moins que pour d’autre.

    • Yannick67

      Oui, mais ça reste un budget important qui reste hors de portée de nombreuses bourses :-/

      • MIDORIJIN

        Bien sur, mais quant on compte acheté un pc avec une 1080, on doit pas s’attendre à le payer 1000€, et même en desktop, même si le prix reste inférieur au laptop, ça coute toujours un bras les CG et CPU HDG.

  • Le nom « alienware » sur l’écran reste allumé tout le temps ?
    Parce qu’on jeu, ça doit être gênant, dans un filme aussi d’ailleurs.
    Pour le prix, l’année prochaine, il sera divisé par 2. Et il fera très bien l’affaire ;)

    • MIDORIJIN

      Si comme chez MSI, tu peu gérer les différentes zones de lumières séparément et donc l’éteindre.

      • J’ai justement un MSI, du coup, je confirme pour le clavier. Par contre, j’ai rien de lumineux sur l’écran (à par derrière, mais ca ne se vois pas du coté ou on regarde ^^)

        Mais du coup, c’est rassurant ;)

        Je vais d’ailleurs tester le SAV de MSI, et ça me fait un peu peur vu les commentaires.

        • MIDORIJIN

          Alors effectivement, rien de lumineux sur le devant de l’écran, par contre, sur mon modèle (gt72vr 6re), j’ai des lumière au niveau du trackpad et sur le devant et je peu complètement les configurer comme il me plait.
          J’ai déjà eu affaire au sav de msi, j’en ai était très satisfait. Un problème de charnière qui lâchait, j(ai fait ma demande d’envois au sav, le lendemain j’ai un camion qui est venu récupéré mon pc, il est arrivé 2 jours plus tard au sav, pc réparé en 24h, réexpédié dans la foulé et récupéré deux jour plus tard. Durée entre l’envois et la réception, 1 semaine.
          Après, je suis complètement conscient que mon expérience sav n’est pas du tout celle de tout le monde.

    • Yannick67

      Un petit soft est présent en effet pour régler le rétro éclairage ;-)

    • Malex

      du gaffeur et c’est réglé

  • irashima

    2400€ c’est moins chère que le 1er prix chez ldlc pour une 1080.
    Mais bon comparé à un Apple acheter un bitcoin avec un windows j’pense que ca soit chère ouais.. (Ah dsl c’est mes références de ce site .. je lis que ca, comme news FML). Par contre si on prend un pc android Ca reviendra p’tete moins chère.
    Kappa

  • foxraph

    J’ai le M17X R3 depuis 6-7 ans maintenant et RAS.
    Comme une horloge, toujours rapide et performant

    • DafKaa

      M17x-R2 puis Alienware 17 de mon côté. De belles machines.

      • foxraph

        J’avais aussi le M17X-R2. 5-6 SAV de suite.
        J’ai demandé un remplacement avec le nouveau et jamais de problème…

        • DafKaa

          à cause de quoi?

          • foxraph

            Plusieurs fois GPU, et je sais plus….

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Sony Xperia XZ2 Compact : la petite fusée

Comme chaque année, Sony a présenté un ses smartphones haut de gamme au MWC. Et comme chaque année une version compacte de son haut de gamme a été dévoilée : le Xperia XZ2 Compact. Voici notre test complet.

Test du Sony Xperia XZ2 : Sony de retour parmi les grands !

A l’occasion du MWC 2018, Sony a dévoilé deux smartphones haut de gamme : le Xperia XZ2 et sa version Compact. Seules les dimensions changent entre les deux modèles. Nous avons pu tester le Xperia XZ2 pendant quelques jours. Voici notre test complet.

Test du Asus Zenfone 5 Lite : le smartphone aux 4 capteurs photo

Au MWC 2018 Asus a dévoilé trois nouveaux smartphones estampillés Zenfone 5. Le Zenfone 5 Lite est le plus abordable des trois modèles. Equipé de 4 capteurs photos, le smartphone mise sur l’originalité. Nous l’avons testé pendant quelques jours. Asus a-t-il réussi son pari ? Réponse dans notre test complet.