Super Mario Odyssey : 2 millions de jeux vendus en 3 jours seulement, un succès foudroyant !

Super Mario Odyssey, le dernier jeu de Nintendo pour sa console Switch, s’est vendu à 2 millions d’exemplaires en seulement 3 jours sur le marché ! Un succès colossal dévoilé par les derniers chiffres du constructeur/développeur, et qui place déjà son dernier jeu parmi le top 5 des jeux les plus vendus sur cette plateforme.

Super Mario Odyssey

« Nintendo va mourir ». Voilà un discours que l’on entend depuis de nombreuses années, alors que la Wii n’avait pas su captiver les « hardcore gamers » plus enclins à prononcer cette phrase. Face à l’absence totale de popularité de la Wii U, celle-ci a même pris de l’ampleur malgré le fait que la 3DS se vendait comme des petits pains.

Mais face à la Nintendo Switch, la dernière console du maître japonais, il est difficile de continuer à alimenter ce discours. Les derniers chiffres de vente de la Nintendo Switch montrent que celle-ci est en passe de surpasser la Wii U en seulement un an, ayant déjà atteint la moitié de ses ventes totales en seulement 7 mois. Super Mario Odyssey, le dernier grand jeu sorti, montre également une santé de fer pour le développeur.

2 millions de Super Mario Odyssey vendus en 3 jours

C’est en effet dans le même rapport que nous pouvons apprendre que Super Mario Odyssey s’est déjà vendu à 2 millions d’exemplaires en seulement 3 jours sur le marché mondial. En seulement 3 jours d’existence, il se place déjà dans le top 5 des jeux les plus vendus sur la console.

En effet, The Legend of Zelda Breath of the Wild tient le record à 4.7 millions, suivi par Mario Kart 8 Deluxe à 4.42 millions. Splatoon 2 ferme le top 3 à 3.6 millions de vente, quand ce dernier Mario prend directement la 4ème place au nez et à la barbe de 1 2 Switch (1.4 million) et ARMS (1.3 million).

Et cela ne devrait qu’aller en grandissant, puisque le pack Nintendo Switch + Super Mario Odyssey vendu pendant les périodes de fêtes devrait également booster aussi bien les ventes de la console que du jeu en lui-même. Une chose est sûre : il ne faut jamais considérer le constructeur japonais historique du jeu vidéo comme mort.

Réagissez à cet article !
  • Geoffrey

    Oui enfin quand on voit le succès qu’a eu la Wii U… Je pense que ce n’est dû qu’à l’absence des éditeirs tiers (en plus d’une très mauvaise comm de Nintendo).

    Si la console se vend extrêmement bien, les éditeurs auront tout intérêt à sortir les jeux sur cette plateforme.

    Et pour la concurrence directe avec la X1 et PS4 elle a un avantage certain avec son côté portable. Le meilleur exemple est Sonic force que je viens de préco sur Switch plutôt que sur une des deux autres console.

    J’y crois bien moi en cette plateforme :)

  • Nono13

    J’ai quand même un peu peur du phénomène Wii dont parle Nicolas L. Surtout que la faible puissance de la switch n’est pas un gage de longévité et reste un vrai handicap pour les jeux multisupports.

    Mais une switch « pro » en fin d’année 2019/2020 pourrait retenir les éditeurs tiers.

    • Baptiste GUEGAN

      Rien à voir avec le phénomène Wii. On reste là sur une console salon/portable. Là où la Wii ne proposait qu’un nouvelle façon de jouer. De plus sur la Wii il n’y avait que des Jeu nintendo et de rare bon jeux tiers.
      Alors qu’ici, rien qu’avec quelques jeux indés, son catalogue devient vite très intéressant : Stardew Valley, Axiom Verge, Steamworld dig 2…. Des jeux à bas prix qui ont déjà prouvé leur succès sur Steam. Et ça se prête aisément à la jouabilité portable par ailleurs.

      • Nono13

        Je ne nie pas vos arguments et n’affirme pas que le phénomène Wii se reproduira mais j’en ai quand même un peu peur.

        Le phénomène Wii dont on parle c’est sur une fin de vie particulièrement rapide et compliquée : plus de jeu malgré que ce soit la console la plus vendue alors qu’une PS3 se vend encore 4-5 ans après son arrêt. Et on peut dire que ce phénomène a commencé avec des éditeurs tiers qui ont cessé de chercher à adapter leur jeux multisupports vache à lait. Ce point peut aisément se reproduire vu l’énorme écart de puissance avec les autres consoles ET pc dont l’architecture est d’ailleurs très similaire contrairement à la switch.

        Pour les jeux indés il me semble qu’il y en a plein sur Ps vita mais ça n’a pas empêché sa mort récente et surtout l’arrêt des développements de jeux plus classiques. Et les jeux indés seuls ne peuvent pas porter une console.

        Franchement dire seulement 10 mois après la sortie de la switch qu’il n’y a « rien à voir avec le phénomène Wii » est plus que prématuré. Le contraire le serait aussi. Mais notez quand même qu’il y a de grosses similitudes entre la Wii et la Switch : elles amènent toutes les 2 une conception différente du jeu, sont techniquement dépassées par leurs concurrentes et leurs bons lancements reposent principalement sur des hits Nintendo qui ne sortent qu’une fois par génération de consoles.

        • slayers84

          Et xenoblade 2, megami tensei 5, octopath traveler ? Que des bombes dont le premier qui arrive début décembre et qui ne sont pas de Nintendo, la switch est une console à bge dés sa première année (du jamais vu) avec un super concept, je ne fais pas de soucis

          • Nono13

            Les Wii et Wii U aussi ont eu de très bon jeu. La Switch en a déjà et en aura encore beaucoup d’autres. Mais me sortir 3 jeux ne me feront pas changer d’avis. Ce n’est d’ailleurs qu’un avis, pas une prédiction, et il ne demande qu’à évoluer. Mais je trouve quand même que Nintendo se complique la vie depuis 3 générations avec les limites techniques imposées à ses machines. Surtout que même si Nintendo est un maître dans l’art de l’exploitation hardware, ce n’est pas le cas de tous les développeurs qui en plus n’ont pas les mêmes motivations que Nintendo.

    • Whiteman

      La puissance, c’est pas ce qui est demandé par les consommateurs (cf les mauvais score de la ps4 pro et de la futur one X).
      Quand le jeu est fun, bien réalisé… ca se vend tout seul :)

      • Nicolas L.

        La PS4 Pro représente à ce que j’ai lu 1/3 des ventes de PS4, et la One X est en rupture chez plusieurs vendeurs. En plus les deux ne sont pas des consoles à part entière mais des mises à jour techniques.

      • Nono13

        67.5 millions de PS4 vendues toutes versions confondues et des prévisions à la hausse pour 2018. Et le prix plus accessible de la PS4 slim joue forcément en sa faveur. Pourquoi y a-t-il de nouvelles générations de consoles si la puissance ne compte pas ? De nouveaux accessoires types joycon ou autres auraient pu suffire.

        Plus de puissance n’empêche pas de faire des jeux fun et bien réalisé. Au contraire même. Une meilleure IA, une meilleure animation, des décors plus fournis, plus d’ennemis à l’écran… Tout ça nécessite plus de puissance. Pour jouer à plusieurs sur un même écran sans dégrader l’expérience on a aussi besoin de puissance (Mario Kart à 4 fait des concessions par rapport à quand on joue seul par exemple).

        Et puis quand je vois que pour un même jeu sur PS4 et switch (un dragon quest je crois) on fait un downgrade graphique pour remplacer un cercle par un octogone (hormis d’autres concessions sur la définition bien sur mais aussi la fluidité), personnellement ça me fait de la peine.

        Zelda par exemple est très esthétique. Mais quand j’imagine ce qu’il aurait été si la switch avait la puissance d’une simple Ps4 vieille de 4 ans déjà…

  • itachi

    C’est le cercle vicieux ou vertueux, la console se vend bien, les éditeurs tiers s’y intéressent, ou c’est le contraire. Exemple dans la téléphonie avec WP, peu de ventes, les développeurs désertent, cercle vicieux.

  • MK73DS

    Dire que j’ai payé ce jeu 65€ T_T

  • Nono13

    Fallait pas investir des milliards d’euros pour augmenter la puissance de la Switch. Avec juste 2Go de ram en plus et une meilleure gravure à laquelle Nvidia a déjà recours, ça aurait déjà été mieux. En remplaçant les cortex a17 aussi.

    Plus cher : en rajoutant des cœurs maxwell dans le soc (coeurs déjà présents dans la console donc pas de recherche, seulement de l’intégration), on peut faire un gros boost. Et çà élargirait la clientèle et le nombre de développeurs dans un cercle vertueux.

    La switch est de manière brute 4x moins puissante que la One et la PS4 sorties il y a 4 ans, 11x moins que la PS4 pro et 15x moins que la One X. Au passage les One S et PS4 slim sont beaucoup moins chères que la Switch. Sans faire la course à la puissance elle aurait quand même pu faire un peu mieux, surtout que les développeurs vont difficilement dépenser des millions pour développer des versions très downgradées de leurs jeux.

    Et puis rajouter de la puissance n’empêche pas de faire des concepts innovants. C’est comme sur les graphismes où on oppose systématiquement l’esthétisme à l’aspect technique sans aucune raison.

    Sinon pour vos histoires de console, concept, gameplay et jeux différents, ça correspond très bien à la Wii U qui est tout sauf un succès. C’est juste le gros échec console de toute l’histoire de Nintendo. Et même très loin derrière l’injustement boycottée GameCube.

    • Whiteman

      Je ne peux pas te contredire sur le fait que la switch est largement moins puissante que ses concurrentes. C’est un fait.
      Mais un jeux vidéo, avant la puissance d’une machine, c’est le plaisir de jouer. Ca comprends, un bon jeu, une bonne plateforme, et une façon de jouer.
      Nintendo a sortie des réchauffés, mais aussi de superbes exclus que tu ne trouve que sur la switch. La façon de jouer, j’entends en mode nomade et/ou dock, est unique sur le marché. C’est le cocktail de la réussite de cette console.
      La puissance… pour la cible de Nintendo (des parents qui achètent aux enfants) ou des adultes nostalgiques, s’en foutent bien des caractéristiques :)

  • Nono13

    Ca fait du bien de lire un tel avis. Moi non plus je ne souhaite pas que Nintendo se plante. Mais depuis la Wii je suis frustré par le choix constant de faire des consoles techniquement dépassées. Sachant que çà leur a déjà posé de gros problèmes sur les 2 Wii.

    Adapter un jeu PS4 pro sur One X ne doit être ni compliqué ni cher vu que ce sont les mêmes processeurs et coeurs graphiques (seules les quantités et fréquences varient) et que la X est plus puissante. Je pense juste que beaucoup de développeurs ne feront pas l’effort de développer des versions exploitant ce surplus de puissance.

    • Novaslash

      « Je pense juste que beaucoup de développeurs ne feront pas l’effort de développer des versions exploitant ce surplus de puissance. »

      Celui qui achètera la X, en dehors de son affection pour la marque, il s’attendra certainement à avoir des jeux à la hauteur techniquement, ou du moins, au dessus d’une Pro pour quand même justifier l’achat, encore plus si cette personne possède la One de base.

      Certes, d’un point de vue architecture, les deux consoles sont +/- identique mais l’écart de puissance entre forcément en ligne de compte car ça demandera de rehausser la qualité graphique, les textures, les jeux d’ombres et de lumières, … Et tout un tas d’autres choses. Et vu que les jeux d’aujourd’hui, ceux d’envergures comme les AAA, réclament d’énorme budget, à voir si tout le monde suivra.

      Si entre une PS4 et une One, les différences sont peu flagrante, il y a derrière la Pro et la X. Donc bosser sur deux patchs. Si on ajoute à cela une version PC, ça alourdit encore plus le budget.

      Si déjà, je crains que la X ne sera pas utilisée à pleine capacité de manière systématique, je crains pour la Switch. Je doute, et j’espère avoir tort, que les jeux multi plateforme passeront par cette console, je parle des gros type Assassin’s Creed, Battlefield, CoD, … . On aura peut être plutôt des spin off ou des versions aux rabais (et je ne parle pas technique).

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Nintendo Switch : bilan après 9 mois, faut-il craquer pour Noël ?

2017 a été marqué par la sortie de la Nintendo Switch. La toute nouvelle console de Big N était très attendue par les fans. Nous l’avons utilisée pendant 9 mois. L’heure du bilan est arrivée avant de savoir s’il faut l’acheter ou non pour Noël.