SIM : avoir plusieurs numéros de téléphone sur la même carte sera bientôt possible

Maj. le 31 juillet 2018 à 10 h 23 min

Un téléphone ne disposant que d’une carte SIM pourra tout de même gérer plusieurs numéros. L’Arcep veut pousser de nouveaux usages et a pris une décision en ce sens. Le numéro pourra même provenir d’un autre opérateur, mais y aura tout de même quelques limitations.

smartphone sim

L’Arcep a rendu publique sa décision « établissant le plan national de numérotation et ses règles de gestion ». L’Autorité a adopté plusieurs changements assez significatifs dans sa réglementation, devant permettre aux utilisateurs de profiter de nouvelles pratiques. Parmi elles, le fait de pouvoir envoyer des SMS et des MMS avec un numéro fixe et de plafonner le prix des numéros surtaxés trop chers.

SIM : un téléphone, une carte, plusieurs numéros

Et aussi une bonne nouvelle pour ceux qui doivent jongler entre plusieurs numéros. L’agence veut « assouplir les conditions dans lesquelles les utilisateurs peuvent bénéficier simultanément de plusieurs numéros mobiles sur leur téléphone mobile (par exemple personnel et professionnel), même si celui-ci ne peut recevoir qu’une seule carte SIM », apprend-on dans un communiqué.

« Dans le détail, la présente décision élargit les conditions d’utilisation des numéros mobiles en vue de permettre l’utilisation, par les utilisateurs finals, de numéros mobiles supplémentaires, dits « secondaires », sur leur accès mobile en complément du numéro « principal » affecté à l’accès mobile par l’opérateur qui fournit cet accès mobile », indique l’Arcep.

Cerise sur le gâteau, le numéro « secondaire » peut être fourni par un opérateur différent de celui du numéro principal, comme en double-SIM. Par contre, gros point noir, il ne peut être utilisé pour émettre ou recevoir des appels ou des messages SMS/MMS qu’à partir d’un accès mobile. Il faut donc passer par un logiciel de VoIP, mais ces solutions sont encore assez limitées en France. Il va donc falloir que les opérateurs fassent également un effort de ce point de vue.

L’Arcep veut donc pousser les opérateurs à offrir plus de flexibilité à leurs clients. Une option qui peut être intéressante quand on ne possède qu’un smartphone avec port SIM unique, même si on peut regretter les limites inhérentes au système avec l’utilisation des numéros secondaires uniquement via internet. la fonctionnalité aura le mérite d’exister, reste à savoir si elle trouvera vraiment son public.

Par ailleurs, l’Arcep s’inquiète de « la rareté des ressources en numéros mobiles ». Pour y palier, elle demande aux opérateurs « de n’attribuer aux utilisateurs des numéros secondaires que pour la durée dont ils en ont besoin ». Ils sont également « invités à identifier les éventuels numéros secondaires inactifs qu’ils ont affectés et à prévoir les modalités de récupération de ces numéros à l’issue d’une période d’inactivité raisonnable ».

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !