Les Samsung Galaxy embarqueront des chambres à vapeur à partir de 2019

Les Samsung Galaxy S et Galaxy Note pourraient être équipés de chambres à vapeur en guise de système de refroidissement à partir de 2019 selon Digitimes, qui tire ses informations d’une source industrielle anonyme. Ce système remplacerait les caloducs qui équipent les flagships Samsung depuis le Galaxy S7. Plus onéreuses et plus encombrantes, les chambres à vapeur sont toutefois plus efficaces en termes de dissipation thermique. 

samsung galaxy chambre vapeur 2019

Les processeurs de smartphones sont de plus en plus puissants, mais peuvent être amenés à chauffer lors d’utilisation intensive. Il est impératif d’évacuer cette chaleur pour conserver un niveau de performances élevé. Dans ce contexte, de nombreux smartphones haut de gamme embarquent des systèmes de refroidissements reposant sur des caloducs. Du côté de Samsung, les flagships embarquent des caloducs depuis le Galaxy S7 de 2016.

Toutefois, ces systèmes de refroidissement sont onéreux et augmentent le prix du smartphone. Ils sont donc pour le moment réservés aux gammes Galaxy S et Galaxy Note. Quoi qu’il en soit, ce sont ces smartphones qui embarquent les processeurs les plus puissants et nécessitent donc le plus de refroidissement. Selon Digitimes, qui tient ses informations de sources industrielles anonymes, les prochains flagships de Samsung qui sortiront en 2018 seront également équipés de caloducs. On parle là du futur smartphone Galaxy S9 attendu pour le premier trimestre et du Galaxy Note 9 qui sortira en fin d’année.

Samsung Galaxy S10 : le premier smartphone équipé d’une chambre à vapeur ?

Cependant, selon la même source, à partir de 2019, les smartphones Samsung Galaxy haut de gamme pourraient embarquer un système de refroidissement reposant sur des chambres à vapeur. Ce type de système est l’une des meilleures façons de transférer la chaleur. Les chambres à vapeur sont notamment utilisées par les cartes graphiques les plus onéreuses comme la Nvidia GeForce 1080Ti. Cependant, les chambres à vapeur présentent deux principaux inconvénients.

Tout d’abord, les chambres à vapeur sont encore plus coûteuses que les caloducs. Cependant, compte tenu de la hausse constante du prix des smartphones haut de gamme au fil des années, le coût de fabrication devrait être facilement rentabilisé par Samsung. Le second problème est que les chambres à vapeur sont beaucoup plus encombrantes que les caloducs.

Depuis peu toutefois, certains fabricants sont parvenus à construire des chambres d’une épaisseur de seulement 0,4 mm, utilisées dans des prototypes de smartphones dans un cadre expérimental. D’ici 2019, l’épaisseur et le coût pourraient être encore réduits. On peut donc s’attendre à ce que le Samsung Galaxy S10 soit le premier smartphone à embarquer un tel système. En espérant que ce smartphone ne soit pas une usine à gaz pour autant…

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !