Roaming gratuit en Europe : il y aura quand même des frais !

La fin du roaming payant en Europe est prévue pour juin 2017. Autant dire que vous pourrez en profiter dès l’été prochain. Toutefois, afin de rassurer les opérateurs, la Commission Européenne vient de présenter plusieurs propositions visant à éviter toute utilisation abusive, une sorte de mode d’emploi pas forcément en faveur du client.

Si en termes de roaming les opérateurs n’ont pas toujours été en règle, tout devrait changer d’ici l’été prochain puisque les frais d’itinérance vont disparaître à l’intérieur de l’Europe. Pour faire simple, lorsque vous utiliserez votre smartphone dans un pays d’Europe pour téléphoner, envoyer des SMS ou surfer sur le net, vous paierez le même prix que dans votre pays, autrement dit, plus de surcoût sur votre facture.

Les opérateurs proposent déjà des forfaits avec roaming gratuit depuis l’Europe. Mais la plupart du temps, il s’agit d’une offre limitée à 35 jours par an avec une enveloppe internet souvent inférieure à votre fair use mensuel. Avec cette nouvelle loi, on espérait que les frais de roaming disparaissent de façon permanente mais finalement, ce ne sera peut-être pas le cas. Afin de limiter toute utilisation abusive, la Commission européenne propose aujourd’hui de limiter cette gratuité à 90 jours avec un maximum de 30 jours consécutifs.

Avec une telle mesure, on ne serait donc plus dans la gratuité totale, ceci dit, 90 jours de roaming gratuit constituent une offre suffisamment flexible pour les gens qui voyagent souvent, d’autant plus si celle-ci est illimité. Le hic, c’est qu’elle ne le serait pas forcément. La Commission Européenne préconise, en effet, une enveloppe internet, une durée d’appel et un volume de SMS / MMS correspondant à la consommation moyenne du client.

La seule bonne nouvelle dans cette proposition, c’est que les frontaliers ne seraient pas soumis à cette limite de 90 jours dans la mesure où ils basculent quasiment chaque jour d’un réseau national à un autre en se rendant de leur domicile à leur travail. Or, un aller retour effectué dans la journée permettra de bénéficier de cette gratuité.

Via

   Suivez nous sur Facebook   


  • Mots-clés
  • 4G

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • MIDORIJIN

    Les 90 jours, je trouve ça déjà plutôt pas mal (pour la plupart des gens bien sur), par contre, faire une moyenne de nos appels/sms/data, ça c’est vraiment dégueulasse.
    Surtout niveau data, on utilisera forcément plus la data à l’étranger ou on a pas forcément sont ordinateur avec soit ni une connexion filaire, ont dépend donc forcément beaucoup plus de la data.

    • alfred

      Ce que l’article ne précise pas est que l’opérateur étranger qui possède
      le réseau sur lequel le client surfera, facturera à l’opérateur
      Français. La loi encadre uniquement la facturation de l’opérateur
      Français (ou Européen) au client final.
      Etant donné que la France est
      un des pays les plus visités d’Europe, cette loi n’est pas du tout
      favorable aux opérateurs Français

      • Novaslash

        Avec ce que tu viens de dire, j’ai subitement un doute.

        Actuellement, j’ai droit à 2Go/mois de data en France. Vu que je vais une a deux fois par an en Belgique, à partir de juin 2017, je n’aurais pas de supplément à payer, c’est bien ça ?

        Avec ta phrase « La loi encadre uniquement la facturation de l’opérateur
        Français (ou Européen) au client final. », du coup, je me pose la question car c’est ambigu^^

        • joe2x

          oui tu n’auras pas de supplément bien sur.
          Par contre cela aurait pu être sympa de savoir comment cela se passe entre opérateur.

        • alfred

          Ce que je voulais dire c’est que la loi prévoit d’annuler la facturation des frais roaming au client final. Mais entre opérateurs, la facturation n’a pas changé et elle est toujours extrêmement cher (d’où les tarifs exorbitants du roaming au début). Ceci ne joue pas en faveur de nos opérateurs Français

          • Novaslash

            Ha d’accord, je n’étais pas sur d’avoir bien compris le sens de ta phrase.

            Du coup, vu que les opérateurs auront les frais de roaming à leur charge, ça sens la hausse du prix des abonnements.

          • Alfred

            En France pas de risque car la concurrence est trop rude. Par contre les opérateurs français étaient content au début car ils allaient vendre des forfaits à toute l’Europe (vu qu’on a les plus bas tarifs). Avec cette loi ils ne pourront plus le faire. Donc ça ne fera qu’accélérer la consolidation européenne.

      • joe2x

        EN effet je serais curieux de savoir comment ils vont se facturer entre opérateur.

        Un étranger qui est par exemple chez KPN ou Vodaphone aux Pays Bas a de grande chance de payer bien plus cher son abonnement que nous homologue francais.

        Lorsque l’abonné va se rendre en france, il va emprunter le réseau d’un des opérateurs physiques fr. Cet opérateur va factuer à KPN. Quel sera le montant ?
        Un montant commun à tous les opérateur en Europe convenu par l’Europe?
        un prix différent en fonction de l’opérateur en demande connexion ?

        • alfred

          ça se vend en gros, comme de la matière première. En gros, Orange est opérateur dans 32 pays, il va donc vendre de la data avec un tarif de grossiste. Il y’a même des grossistes qui ne sont pas opérateurs. Ils achètent à plusieurs opérateurs et revendent à d’autres.
          Donc les prix sont forcément différents, et plus tu es gros, plus tu as un poids (tu vends plus, et tu négocies de meilleurs tarifs).
          D’où mon commentaire précédent où je dis que les opérateurs Français sont pas bien, car ils ne sont pas dans le top 10 mondial en taille. Tu vois ce que je veux dire ?

  • Teddy

    Forfait B&You (Bouygues) utilisé uniquement en roaming, … je suis déjà dans l’abus !

  • Avec les nouveaux forfaits d’orange, ça revient au même je pense non ? Maintenant l’internet pour toute l’Europe (plus la limite des 3G/an) et pareil pour les appels.

  • Jérémie

    Curieux de voir ce que ça va donner !
    Je suis frontalier, je bosse à l’étranger et je peste contre l’UE qui promet beaucoup de choses mais qui ne sert à pas grand chose.
    Je me doutais bien qu’on allait encore se faire enfler…
    Ce n’est qu’un projet. Les opérateurs vont encore se plaindre et auront gain de cause…
    J’attends de voir comment les quotas vont être définis…

    • joe2x

      pourquoi tout de suite employer le terme se faire enfler ! ;)
      Ils sont obligé de mettre une limite sinon tous le monde irait s’abonner chez nous (en se débrouillant pour avoir une adresse postale fr), étant que nous sommes parmis les moins chers. Vodaphone, KPN sont carrément plus cher entre autre.

      • Jérémie

        Il existe des moyens de s’assurer de la nationalité d’une personne.
        C’est le système de souscription à un forfait qu’il faut verrouiller…
        Je parle de se faire enfler car je sens que les opérateurs vont grogner et réussir à limiter la casse de leur côté comme ça a déjà été le cas.
        l’UE prône l’ouverture des frontière alors qu’elles s’ouvrent….

        • joe2x

          On verra mais je sens que cela va être le gros boxons. Ce ne sera pas la nationnalité. Par exemple, moi en tant que Francais, je peux travailler chez un de nos voisins, par exemple les Pays Bas.

          Je serais obligé normalement de souscrire à une offre aux Pays Bas. Mais rien ne m’empechera de me débrouiller pour essayer d’avoir une adresse francaises (je paye la facture d’éléctricité d’un pote par exemple ) . et ainsi pouvoir souscrire à une offre plus interessante que KPN, Vodaphone et compagnie ..

          Pour moi, je ne sais pas comment ils vont pouvoir vérifier. Je pense qu’il est assez simple d’avoir une adresse postale francaise. Je fais confiance aux gens pour trouver des astuces

          • Jérémie

            Oui, on verra…
            De toutes façons, on a pas le choix ;-)

  • La commission europeen impose ces limites parce que les opérateurs francais ont refusé de monter les prix pour être au même niveau que l’europe. (80€ 2h d’appel 50 sms 50Mo… Et je suis même pas sûr d’abuser^^)

    Du coup tout le monde va venir s’abonner en France ^^