Réseaux mobiles : seul 60% de la France est correctement couverte, selon l’Arcep

Grâce aux nouvelles cartes de couverture mobile publiées hier par l’Arcep, il est possible de se rendre facilement compte de l’état du réseau en France. Selon l’organisme, la situation n’est pas très reluisante : seul 60% du territoire est correctement couvert par un réseau mobile. Quels sont les opérateurs qui sortent du lot ? Quels sont les zones où le réseau est le plus faible ? Comment l’Arcep veut que les opérateurs corrigent le tir ?

carte arcep

Pour dresser le bilan de la couverture mobile en France, les nouvelles cartes de l’Arcep sont un outil très précieux. Grâce à de nouvelles données, une nouvelle classification des zones de France en fonction du réseau et une interface intuitive et pratique, chaque français peut facilement choisir l’opérateur qu’il lui faut, et ce, en fonction de son lieu de vie. Plus largement, ce nouvel outil permet de dresser le bilan de l’état de la couverture mobile en France. Alors, ça donne quoi ?

Réseaux mobiles : l’Arcep veut stimuler la concurrence entre les opérateurs

Selon les données de l’Arcep, seul 60% du territoire français est parfaitement couvert ! Alors qu’officiellement, Orange est censé couvrir correctement 98% de la France, l’opérateur historique ne délivre un réseau correct qu’à un peu plus de la moitié du pays ! Quant aux autres opérateurs, ce n’est pas plus glorieux : Bouygues Telecom dessert 48% de l’hexagone, SFR couvre correctement 54% de la surface du territoire et Free culmine à 57% ! Au vu de ces chiffres, vous comprenez un peu mieux tous les appels téléphoniques avortés ou les multiples problème de réseau !

D’un point de vue de la couverture de la population, les performances sont bien meilleures : 99% de la population est cette fois couverte. Orange et Free culminent à 90% tandis que SFR dessert 87% des français et que Bouygues Telecom se retrouve, pour une fois, en bas du podium avec 85%. Comme précisé par l’Arcep, ces chiffres ne sont qu’indicatifs : la situation varie en fonction de chaque région.

Comme vous l’aurez compris, ces nouvelles cartes mises en ligne par l’Arcep en open data – ces données sont donc disponibles pour tout le monde – démontrent le fossé existant entre les chiffres officiels et la réalité des utilisateurs. Le but de l’organisme ? Faire prendre conscience aux opérateurs de la réalité du terrain et ainsi stimuler la concurrence ! Grâce à ce comparateur de réseau en ligne accessible à tous, nul doute que les opérateurs vont être obligés de faire quelques efforts…

Dans ces conditions, difficile de croire aux annonces officielles des opérateurs. Comme Orange, qui a annoncé hier couvrir 93% de la population en 4G ! Ces chiffes correspondent-ils à la réalité ?

 

Réagissez à cet article !
  • crachoveride

    Oh bah ça alors, L’ARCEP confirme que Free n’est pas dernier en couverture du territoire ni en couverture de la population :) (et sans itinérance puisque leurs mesure sont faites via des sim Only Free pour cet opérateur, que beaucoup aimeraient avoir je pense ^^).
    Que vont nous sortir les haters cette fois comme excuses?

    • noble “noblemomo99” momo

      C’est vrai qu’ils ont des cartes only free donc sans itinérance ??? C’est sur que je voudrais la même ?

      • crachoveride

        D’après leur rapport public oui et c’est clair que j’aimerai aussi (même si déjà possible de le faire en rootant son téléphone Android), bon la capture d’écran date de 2015 mais depuis ils ont des Galaxy s7 et iPhone 7 etc… ;) https://uploads.disquscdn.com/images/d67861cdf2db9f1915ec2725248a625ff658fd76d139e89738186084ecab2f93.jpg Relayé ici par BFM Business https://uploads.disquscdn.com/images/e58efcb48c7a0f33de1247e1c4da1f2dc0bb90beb11a32555c424caa4da9d306.jpg

  • Carteapuce

    L’ARCEP devrait obliger les opérateurs à parler en couverture de territoire et non en couverture de population. Bien sûr c’est plus vendeur pour le premier mais totalement mensonger, le but du téléphone mobile est justement d’être mobile. Couvrir là ou c’est le plus rentable tel est la politique des opérateurs, le reste hein on s’en fiche un peu.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Orange : après la banque, l’opérateur veut vous vendre de l’électricité !

Orange se voit bien comme un fournisseur d’électricité en France après avoir lancé des services bancaires. La stratégie de diversification continue. Les consommateurs pourront avoir recours aux services d’Orange pour le fixe, mobile, la banque et le courant électrique. D’ailleurs ce secteur n’est pas étranger à la firme française qui est présente dans de nombreux pays.