Pokemon Go : en France l’UFC-Que Choisir condamne l’exploitation hallucinante des données personnelles

Pokemon Go fait un carton depuis sa sortie. Partout dans le monde l’engouement est phénoménal. Mais derrière ce jeu original se cache une toute autre réalité. L’UFC-Que Choisir l’a pointée du doigt et dénonce une exploitation des données hallucinante couplée à des conditions d’utilisation tout aussi fantasques. Explications.

Pokemon Go est désormais disponible officiellement en France sur Android et iOS. L’association UFC-Que Choisir a donc jugé bon de donner quelques conseils aux utilisateurs avant de franchir le pas. Car selon l’association de consommateurs, si Pokemon Go est ludique et original, il cache bien son jeu à plusieurs niveaux.

D’abord, l’UFC-Que Choisir précise que si le jeu est gratuit il intègre tout de même des achats in-app compris entre 0,99€ et 99,99€. Pokemon Go étant adressé également aux enfants (bon ok on a aussi testé Pokemon Go) il est donc conseillé aux parents d’être très vigilants sur les paiements automatisés.

Par ailleurs, l’association s’associe aux autorités qui ont multiplié les messages de prudence sur les routes et dans les rues. Accaparés par le jeu, les utilisateurs sont moins vigilants et s’exposent donc davantage aux accidents mais également au vol de leur smartphone. Et c’est sans parler de la gestion d’attroupements complètement dingues comme on a pu en apercevoir à Central Park.

Aussi, l’UFC-Que Choisir avertit les utilisateurs au sujet de leur consommation de data. Pokemon Go est un jeu qui nécessite une connexion permanente mais également de se déplacer. Il repose donc sur le réseau mobile. Et on le sait, le coût de la data hors forfait a tendance à vite chiffrer.

Si tous ces conseils ont déjà été entendus, l’UFC-Que Choisir a relevé un point extrêmement important pour les utilisateurs : l’exploitation des données. C’est bien simple, selon l’association la quantité de données récupérées par Pokemon Go avant même d’y jouer sont impressionnantes : adresses email, nom, prénom, âge, numéro de téléphone et adresse IP ou encore numéro d’identification du smartphone.

Evidemment, les données de localisation sont également de la partie. Plus alarmant, Nintendo se réserve le droit d’utiliser toutes les photos prises par le jeu lorsque vous capturez un Pokemon ou à n’importe quel autre moment. Oui, ça va très loin tout ça.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Jérémie

    Ce qui est incroyable, c’est qu’on va retrouver nos fervents défenseurs des « libertés individuelles » et du chiffrement jouer à Pokemon Go, utiliser Facebook, utiliser les services Google ou Apple en prenant bien soin de gaver ces entreprises privées de données personnelles….
    Cherchez l’erreur….

    • Smoosies

      C’est ça. Google photos a bien plus dans ses conditions.

    • nukacolaboy

      C’est comme les gens ou ils veulent de la vie privée sur leur ordinateur et internet, pourtant, ces gens la sont les 1ers a étaler leur vie privée sur fb, instagram, twitter accessible par tout le monde ou leurs photos sont partout en ligne sans qu’ils ne se doutent de rien…

      J’aimais bien l’époque ou l’internet était encore un endroit peuplé par des élites ou y avais moins de ce bas peuples qui comprends rien a rien !!

    • Leroymerlin1

      Moi j’ai un Nexus donc avec la 6.0 Pokemon est obliger de me demander les autorisations, donc il n’a pas accès a mes contacts/Apn par exemple, c’est déjà ça ^^

  • lol

     » Nintendo se réserve le droit d’utiliser toutes les photos »
    Oui mais c’pas Nintendo qui est derrière le jeu. l’article est beaucoup moins crédible

    • Romain Vitt

      Non c’est bien Niantic qui gère la récupération des données. Mais elles sont revendues à Nintendo, qui est en quelque sorte le client de Niantic pour les données.

  • so

    Fuck j’ai désinstaler l’application depuis un moment trop nul le jeux

  • Kevin B.

    Nintendo n’a rien à voir dans ton ça, ils n’ont pas eu l’idée du jeu, ils n’ont pas conçu le jeu et n’en ramassent pas l’intégralité des bénéfices.

    C’est Niantic (après on verra les studios Nian Cat production).

    • Romain Vitt

      En fait pour les données personnelles c’est bien Nintendo qui ramasse. Pour schématiser, Niantic récupère les données et les revend à Nintendo. En gros hein ! ;)

  • Novaslash

    Il y a quelque chose qui me traverse l’esprit.

    Si j’ai bien compris, à chaque capture de Pokemon, le jeu prend automatiquement une photo. Si je ne dis pas de bêtise, on ne peut pas prendre de photo d’une personne sans son consentement.

    Si une personne se trouve sur la photo de capture, qui est en tort ? Niantic ou le joueur ?
    La personne qui a été prise en photo, si elle décide d’attaquer, contre qui se retourner ?

    Certes, ce que je dis est un peu extrême mais étant donné que c’est un droit, je me pose la question malgré que je ne joue pas à ce jeu.

    Ps : il y a beaucoup de « Si » dans mes propos lol.

    • Non, tu peux prendre une photo d’un pokemon ou de sa capture, mais rien n’est pris automatiquement.

      • Novaslash

        Merci de l’info car la phrase ci-dessous me laisse entendre que c’est automatique.

        « Nintendo se réserve le droit d’utiliser toutes les photos prises par le jeu lorsque vous capturez un Pokemon »

        Pour plus de clarté, il aurait fallut plutôt écrire « …toutes les photos prises par le joueur… »

  • 1messager

    Hum google et facebook font pareil.

  • Wololo

    xPrivacy.

  • Romain Vitt

    On comprend que ça puisse agacer certains lecteurs mais malheureusement c’est ce qui fait l’actualité et c’est ce que la majorité apprécie. Mais nous avons tout de même varié les plaisirs aujourd’hui, malgré ce phénomène qui, à n’en pas douter, finira pas s’essouffler ;)

  • aze

    Ouep à regarder de plus près y rien d’affolant :)
    De plus UFC insiste sur des aspects humain, là où on peut gueuler c’est seulement les autorisations et là encore y a pas grand chose

  • Johnny

    Et sinon, quelle est votre source? Nintendo n’étant pas le createur du jeu Pokemon Go, en quoi il a un droit sur les photos?…

  • Wouaaw c’est vraiment impressionnants : adresses email, nom, prénom, âge, numéro de téléphone et adresse IP
    Heureusement qu’ils demandent pas notre APN :D