Orange : la fin de la neutralité du net est une « obligation » pour son PDG

Maj. le 22 mars 2018 à 11 h 01 min

Orange et son PDG Stéphane Richard veulent mettre fin à la neutralité du net. Interrogé par BFM Business, il estime que l’arrivée de la 5G horizon 2020-2021 et de nouvelles technologies comme les voitures autonomes vont rendre nécessaire la mort de la neutralité du net. Il demande de donner toute confiance aux opérateurs sur la question. Rassurant.

« La neutralité du net est l’ennemie de l’innovation des opérateurs », déclarait le PDG d’Orange Stéphane Richard en avril 2015. Il n’a pas changé de fusil d’épaule en décembre 2017. Sur le plateau de BFM Business, celui qui est en campagne pour être réélu un troisième mandat à la tête d’Orange affirme que la fin de la neutralité est « une obligation ».

Orange veut mettre fin à la neutralité du net

« Il y a certains usages comme l’Internet des objets, la voiture autonome ou une série de technologies à distance qui vont nécessiter des Internet particuliers en matière de latence et de vitesse« , se justifie-t-il. Cela va nécessiter « des services, des Internet avec des fonctionnalités et des puissances différentes », assure Richard.

Inquiets, les internautes doivent selon lui faire confiance aux opérateurs, qui vont « construire les infrastructures qui permettront de faire cela ». Il regrette qu’on se focalise sur l’idée des opérateurs faisant « du tri dans les contenus » et dénonce un débat « pollué par des considérations politiques ». Un événement majeur aura par ailleurs lieu ce jeudi 14 décembre aux Etats-Unis. La Federal Communications Commission va voter la fin de la neutralité du net et les dernières estimations prédisent une mauvaise nouvelle. Et si les Etats-Unis franchissent le pas, d’autres pourraient suivre, dont l’Europe.

A l’été 2016, Orange signait un manifeste avec d’autres poids lourds du secteur telecom parmi BT, Deutsche Telekom ou Vodafone pour signifier que si l’on vous voulait la 5G, il faudrait abandonner la neutralité du net. Une 5G qui « va arriver pour nous à partir de 2020-2021 », a confirmé Richard. Il rappelle que le déploiement de réseaux 5G pourrait survenir dès 2018, mais avec des technologies de transition.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !