Mastodon : le nouveau réseau libre, sans pub, qui réussit là où Twitter a échoué

Un nouveau réseau social, Mastodon, fait parler de lui ces derniers jours. En étant libre, sans pub et décentralisé, il offre une alternative parfaite à Twitter en s’inspirant largement de lui tout en effaçant ses pires défauts venus avec le temps. Explication sur le principe de ce nouveau réseau social et ses chances de réussite.

Mastodon Twitter

Les réseaux sociaux sont devenus la colonne vertébrale du web. Nous passons désormais bien plus par eux que par les moteurs de recherche pour trouver du contenu, alors que les recommandations de nos amis nous aiguillent vers ce qui pourrait nous intéresser.

Deux réseaux sociaux en particulier sont les chouchous d’internet : Facebook, l’empire que nous ne présentons plus, et Twitter. Ce dernier rencontre depuis des années des difficultés à évoluer et devenir rentable. Un coup bas vient de lui être asséné avec la sortie de Mastodon.

Mastodon, pour enterrer toujours plus Twitter

Mastodon, c’est le nouveau réseau social à la mode ces derniers jours. Et pour cause : il représente une alternative viable à Twitter, en reprenant sa forme originelle, un design inspiré de Tweetdeck, et en lui offrant les vertus du libre et de l’open source.

La particularité de ce réseau social est d’être décentralisé. Aussi, n’importe qui peut créer son propre serveur Mastodon (décrit comme des « instances »), pour créer un réseau plus restreint par exemple, sans pour autant fermer la communication à la communauté entière.

Le but est simple : quand Facebook veut créer un empire sur un serveur centralisé, où tout le monde se connecte sur le même réseau social tout-puissant, son créateur Eugen Rochko considère qu’internet se doit d’être une fédération à l’avenir.

Mastodon et les instances, des serveurs personnels

Plus concrètement : même en étant inscrit sur Mastodon.xyz (instance d’exemple), je peux communiquer avec les personnes de Mastodon.social (le site principal) ou encore Witches.town (instance créée pour les communautés queer, féministes et/ou anarchistes).

Nous pourrions ainsi créer une instance spéciale pour la communauté Phonandroid, dont les membres se retrouveraient entre eux sur le réseau de microblogging, tout en pouvant communiquer avec les autres instances. Une liste non exhaustive d’instances déjà en place est disponible par ici.

Cette idée se retrouve dans la quatrième colonne du site, proposant de visiter le « fil public local », soit le contenu publié sur son instance, ou le « fil public global » qui mélange toutes les instances inscrites.

Le projet étant libre, il peut également être modifié à loisir. Et enfin, les API utilisées par le site sont également libres, permettant de nombreuses applications mobiles d’exister par exemple.

Comme Twitter, vous disposez d’un fil public sur lequel vous retrouverez, par ordre chronologique, les messages de ceux auxquels vous vous êtes abonnés. La limite est toutefois fixée à 500 caractères, contre 140 sur Twitter. Les fichiers médias type photo ou vidéo sont évidemment acceptés, et certaines fonctionnalités comme des balises spoiler ont été ajoutées.

Quels avantages pour Mastodon face à la concurrence ?

Outre son principe de décentralisation, lui permettant d’être extrêmement flexible face aux besoins des utilisateurs mais aussi d’éviter la moindre censure, le projet est entièrement libre, gratuit et open source.

Concrètement, cela veut dire que le service n’est pas destiné à intégrer de la publicité, contrairement à Twitter, et ne réalise pas de tracking pour s’accaparer vos données. Vous pouvez surfer en toute tranquillité, sans subir les coups de tête du réseau social à l’oiseau bleu qui modifie sa formule tous les 2 mois.

Pour le moment, la communauté française a bien investi Mastodon. Mais le nouveau réseau social fera face au même défi que Diaspora ou Peach avant lui : réussir à amener les utilisateurs à lui.

Si vous recherchez une application Android parfaite pour profiter du réseau sur votre téléphone, nous vous conseillons Tusky disponible par ici :

Gardez toutefois en tête que le réseau est encore jeune (seulement quelques jours), que ses serveurs ont du mal à tenir le coup et que les applications disponibles sont elles aussi à peine sorties. Il faudra un peu de temps avant de trouver une certaine stabilité sur ce réseau, mais il est intéressant, fonctionnel et terriblement addictif.

Réagissez à cet article !
  • French Open Youtubers

    Cool ce nouveau réseau social , bonne chance à lui !
    On voit que l’auteur contrairement à beaucoup ne se contente pas de relayer une info, il à parler d’alternative déjà existante comme Diaspora*

  • cb17

    Ce réseau est plus vieux que quelques jours. Il existe depuis novembre 2016. Avant lui il y avait gnusocial qui utilisait le même protocole et qui lui est compatible. Avant lui il y avait statusnet et identica pour ceux qui se souviennent. En fait mastodon reprend identica avec une nouvelle interface Voila comment on fait du neuf avec du vieux.

    Bravo pour l’article.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

Le Lenovo Moto Z noir profite de 2 bons plans du côté de l’enseigne en ligne de Darty. Une baisse de prix cumulée à une offre de réduction supplémentaire, permet de l’avoir à un bon tarif : 379 euros avec…

0592b5589eb23a8a17badc8894c401b3{{{{{{{{{{