Les smartphones peuvent désormais dépister le SIDA et les MST en 15 minutes

Et si nos smartphones pouvaient devenir outils de dépistage du SIDA et des MST. Et bien c’est justement ce qui est en train de se passer. Une équipe de chercheurs de l’Université de Columbia vient, en effet, de mettre au point un nouvel accessoire qui va permettre d’économiser des milliers de dollars en s’affranchissant de l’achat d’un équipement de test ELISA.

test SIDA smartphone
dépister les MST à l’aide d’un smartphone.

Pour ceux qui ne connaitraient pas le test ELISA, il s’agit tout simplement d’un processus ultra-rapide, permettant de dépister la présence d’anticorps liés au VIH dans le sang d’un individu, en quelques minutes, à partir d’un prélèvement effectué sur le doigt. Alors que le coût d’un équipement de test ELISA est estimé à 18 450 dollars, le dongle conçu par les chercheurs de l’Université de Columbia ne coûte que 34 dollars à produire.

Grâce à la technologie mise au point par l’équipe de chercheurs, il suffit de raccorder le dongle à n’importe quel smartphone (iPhone ou Android) pour le transformer en outil de dépistage du SIDA ou d’autres MST comme la syphilis. A l’intérieur de ce dongle, on retrouve une cassette contenant des réactifs et différentes chambres par lesquelles passera l’échantillon de sang prélevé au patient.

Les chercheurs sont ainsi parvenus à éliminer la nécessité d’utiliser une pompe électrique. La petite quantité d’électricité nécessaire au processus de test est obtenue via la prise jack du téléphone, utilisée à la fois pour l’alimentation et la transmission des données. Le test dure, en tout et pour tout, 15 minutes.

Le dongle a déjà été testé au Rwanda sur 96 patients et peut-être utilisé après seulement une demi-heure de formation. Une innovation qui va permettra d’ouvrir la voie à l’auto-test pour certaines maladies dont le dépistage nécessite initialement un passage en laboratoire et un équipement coûteux. Ce qui est particulièrement intéressant pour les pays en développement.

Via

Réagissez à cet article !
  • grofbd

    Une très belle initiative, néanmoins, je serais nettement plus partagé sur la possibilité de l’utiliser soi-même. Déjà, l’auto-médication est un véritable problème. On ne parle pas de prendre du Doliprane quand on a de la fièvre ou des douleurs au genou. En revanche, notamment dans des pays malheureusement très concernés par le SIDA, dans des villages très reculés par exemple, d’avoir une ou deux personnes habilitées à utiliser ce matériel est serait une excellente idée.

    • Klopp

      S’il faut juste poser son doigt sur un rond noir, pas besoin d’habilitation… L’interprétation du résultat, c’est autre chose…

      Maintenant, si jamais ça se généralise, il est vrai que les labo vont violemment tirer la tronche, à tel point qu’ils feront certainement pression pour laisser tomber ou décrédibiliser cette pratique…

    • Supermassive Ass Hole

      Il faudrait dans un premier temps que ces personnes possèdent un smartphone, ce qui ne doit pas être spécialement le cas malheureusement.

      • grofbd

        Tu n’as pas tord (bien que l’on constate que les smartphones sont parfois plus courant dans des régions reculées que… l’eau courante). Je me dis aussi que tout comme des ONG ont su installer des puits dans des villages, des hôpitaux etc., elles pourraient (espérons rapidement) également fournir des smartphones et le test de VIH etc..

        • Supermassive Ass Hole

          Twitter est bien plus vital que l’eau l’ami !

          C’est là que le programme Android One va pointer le bout de son nez.

    • mugenito

      J’ai lu dans l’actualité que des tests de dépistage du sida seraient vendues dans les pharmacies d’ici peu (6 mois/1 an).

      Edit : Voici un lien : liberation . fr/societe/2014/12/01/sida-les-autotests-disponibles-en-pharmacie-en-juillet-2015_1154388

      • grofbd

        J’ai lu ça oui. Je reste convaincu que lorsque l’on parle de maladies vraiment graves, ce sont des professionnels qui doivent utiliser ce type d’appareils/tests etc. C’est la notion de danger que je mets en avant, pas les avancées… Supposons qu’il y ait un problème de conception, un problème x ou y non détecté. Un problème même sur une série (comme ça arrive souvent et ce quel que soit le produit dont on parle)… Certes cela ne changerait rien si c’est un médecin qui a pratiqué le test, mais c’est un professionnel. Monsieur Toulemonde ne doit pas à avoir ça sur la conscience… Mais bon, je suppose qu’ils pensent également à ces choses-là…

        • grosfbdestungrossuceur

          Et pourquoi Mr tout le monde ne serait pas maître de son propre corps ?
          je t’emmerde, je me dépiste si j’ai envie.

  • ricarlewisman

    si c’est fiable les labo d’analyses vont tirés la tronche
    je trouve ca quand même vachement pratique

    • vlad

      Ce produit s’adresse au pays en voie de développement, le taux d’erreur doit être plus élevé (toute proportion gardée…) que les test en laboratoire traditionnel…

  • Vi-tuan Hua

    96 patients … Cela me parait trop faibe pour un test de depistage … Cest quoi leur etude ? En double aveugle ? Prospective et randomisé ? Je ne ferai pas confiance pour le moment… Le sida ou syphilis ne sont pas des maladies banales comme la grippe… Ca ne permet pas d’affranchir d’une serologie VIH fait au labo, donc inutile sans etude bien conduite sur un grand echantillon montrant la non inferiorité du test par rapport au gold standard (ELISA…).

  • Samsara

    Attention, le VIH n’a pas de rapport avec le SIDA, de plus on peut très bien être positif au VIH à un test et ne pas l’être au second.
    Donc il est faux de parler de SIDA dans cet article.
    Voir le documentaire « House of Numbers, les choquantes révélations sur le SIDA ».

  • Morelli

    Elisa n’est ps un test rapide contrairement au test Mise bientot en vente en france par les pharmacie. De plus a présent il sont combiné avec la recherche des AP24 donc il de recherche pas uniquement des anticorps classique.

    Il serais bien que de tel ineptie ne sois aps ecris sur un site d’information.

    De plus les test rapide fiable a 98% env au bout de 3 mois ne sont pas aussi fiable que les test ELISA combiné de labo qui eux son fiable a 100% passer 6 semaine après la prise de risque,

  • Morelli

    Il y a tellement de connerie dis dans cette article que c’est compliqué de toute les relever !

  • Salva

    C’est là qu’on se rend compte que les labos pharmaceutiques & consort se gavent comme des porcs sur les malades.

  • grofbd

    C’est bien possible… et n’oublions pas Bill Gates qui avec sa fondation pourrait très bien placer du 535… oO

  • seksse

    Le VIH se detecte 3-4 mois après l’infection … donc inutile pour le coup

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Droits Ligue 1 : Facebook et Amazon pourraient diffuser les matchs

Et si les futurs OM-PSG étaient diffusés sur Amazon Prime Video ou Facebook ? Les deux géants américains se sont montrés intéressés par les droits de diffusion de la Ligue 1 auprès de la LFP. Formuleront-ils une proposition lors de l’appel d’offres ?