Google Glass Enterprise Edition : les lunettes connectées sont de retour !

Les Google Glass sont officiellement de retour en version Enterprise Edition. Les lunettes connectées reviennent après plus de deux ans de silence, mais cette fois-ci Google a complètement revu sa finalité. Elles seront en réalité taillées pour les entreprises et les professionnels : logistique, secteur médical, métiers techniques… La firme semble par ailleurs avoir définitivement enterré l’optique d’une mise en vente pour le grand public. 

google glass enterprise edition


Les Google Glass reviennent
en version Enterprise Edition, un nom qui ne laisse aucune d’ambiguïté : pour l’instant, ce type d’appareil ne sera pas destiné au grand public, mais bien aux entreprises. Les lunettes connectées nouvelle générations plaisent depuis longtemps aux entreprises, qui s’en sont équipées alors même qu’on ne pouvait opter que pour des Explorer Edition. En France, la SNCF s’en est par exemple équipée en 2014.

Google Glass Enterprise Edition : le retour des lunettes connectées se fera en entreprise

D’autres acteurs comme DHL, ou Volkswagen plébiscitent ce genre de technologie qui permet à leurs employés de superposer des informations très utiles sur leur environnement immédiat. Or pourtant à l’automne 2014, justement, le projet semblait au point mort. Avec un prix encore trop élevé et un nombre d’applications trop faible. Les lunettes souffraient également d’une assez mauvaise image auprès d’une partie du grand public, notamment à cause de la perspective d’être filmé à son insu.

Un néologisme est même né aux états-unis : les “glassholes” jeu de mots sur les Google Glass et l’insulte “asshole”. Du coup, la réorientation vers les entreprise semble aller dans le bon sens. Au passage avec les Google Glass Enterprise Edition, le SoC a été amélioré, la résolution de la caméra passe à 8 Mpx, et Google promet une autonomie accrue.

Désormais, pour se procurer des Google Glass, il faudra signer un partenariat avec Google. Une manière de limiter  la disponibilité du ce dispositif à de grosses entreprises comme Boeing par exemple, et probablement de vendre aussi toute une solution logicielle, comme vous pouvez le voir dans cette vidéo :

Réagissez à cet article !
  • Alexis Marcon

    Bizarrement les lunettes de Snapchat qui ne servent qu’à filmer les autres ne se prennent pas un taulé de “glasshole”… C’est désespérant.

    • iAndroid

      “un taulé de glasshole”, c’est quoi en français ?

      • Alexis Marcon

        Va lire l’article.

  • pmxr

    Attention au flicage avec tous ces gadgets, pour des applications professionnelles, je peux comprendre. Mais pas dans la rue !

    • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

      C’est carrément moins pratique qu’un smartphone pour espionner.

  • iAndroid

    Le truc avec ces lunettes connectées c’est que tu te prends des ondes plein la tronche sans que ça ne dérange personne, mais c’est fait exprès pour que tu tombes malade pour que tu fasses tourner l’industrie médicale…

    • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

      100% bullshit.

  • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

    Et durant 2 ans les experts, les journalistes spécialisés (comme ceux qu’on trouve ici), nous ont annoncé avec toute la certitude que confère leur compétence dans ces domaines que c’était abandonné définitivement.

    Encore bravo et merci.

  • iAndroid

    Tain le gros sac avec ses lunettes, je te le mettrais au régime et au sport #RegimeBox #WeightWatchers !

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
B&You Light : Bouygues brade ses prix en bridant son débit

Bouygues Telecom brade un forfait, une série spéciale, en bridant le débit à seulement 2 Mb/s, toutefois le quota est généreux, mais difficile à atteindre puisqu’il est de 30 Go. Pour 9,99 euros par mois, il semblerait que d’autres options plus intéressantes s’offrent aux consommateurs.

d5988e0f22ebfa5af4b1dad72cb5c8c5*****************