Galaxy S9 : un utilisateur perd un morceau de doigt dans l’objectif à double ouverture… poisson d’avril !

Maj. le 4 avril 2018 à 11 h 42 min

Un propriétaire de Galaxy S9 a subi un étrange accident sur un appareil endommagé : alors qu’il tentait de retrouver le lecteur d’empreintes à tâtons, son doigt s’est retrouvé sur le double capteur dont la vitre s’était brisée lors d’une chute. Une fausse manipulation a provoqué la prise d’une photo. Or le smartphone, tentant d’évaluer correctement la luminosité de la scène a alors ouvert et fermé l’obturateur à ouverture variable, attrapant au passage un morceau de la chair de son index ! Clac !

s9 accident instagram
Crédit : Valéry Crognou via Instagram

Samsung lançait il y a quelques semaines son nouveau flagship le Galaxy S9, en pensant battre le record des ventes des Galaxy S8, mais c’est déjà raté. Son seul véritable atout est sans doute son nouveau double capteur photo à ouverture variable. De quoi prendre selon Samsung les meilleures photos du moment de nuit comme de jour. Sauf qu’entre-temps le Huawei P20 Pro est sorti, et que ses talents en photo ont rapidement fait oublier cet argument commercial.

Galaxy S9 : il perd un morceau de son index à cause de l’objectif à double ouverture

Mais un étrange fait divers refait parler du double capteur photo à ouverture variable. Valéry Crognou, 28 ans, est un inconditionnel de Samsung et a acheté le smartphone dès sa sortie. Le problème, c’est que le smartphone est plutôt fragile, et que Valéry est un mordu de skateboard. Quelques jours après avoir reçu le smartphone il casse les vitres et lentilles qui protègent les capteur photo arrière lors d’un accident, heureusement sans rompre le reste du dos en verre de l’appareil – dont la réparation coûte les yeux de la tête.

Or, comme il l’a appris à ses dépends, le mécanisme de l’obturateur, toujours intact, est incroyablement puissant.  En cherchant le capteur d’empreintes avec son doigt, qui n’est, admettons-le, toujours pas franchement pratique à trouver à tâtons, la pulpe de son index s’est retrouvée juste au mauvais endroit, au mauvais moment. Il a suffit d’une fausse manipulation pour que se déclenche la prise de photo. Le mécanisme d’ouverture variable s’est alors ouvert et refermé.

Valéry raconte : « j’ai senti une vive douleur au niveau de l’index, que j’ai retiré immédiatement par réflexe, puis j’ai vu du sang » (cf photo en tête d’article). La blessure restait superficielle, mais inquiet, et pour ne pas qu’on le prenne pour un fou, il s’est rendu immédiatement à l’hôpital où le médecin a pu constater « qu’une portion circulaire d’épiderme a été arrachée par ce qui semble être un dispositif miniature d’obturation métallique« . Contacté par ses soins, Samsung a immédiatement proposé le remplacement de son téléphone… en échange d’un examen détaillé de son doigt.

Une analyse impossible selon le constructeur dans les locaux parisiens de la firme. Conscient du dérangement, la firme propose de payer intégralement le voyage en Corée du Sud et l’hébergement dans la capitale et aurait même promis à Valéry Crognou un dîner en tête à tête avec DJ Koh au Koreabul, l’un des meilleurs restaurants de poissons et fruits de mer de Séoul.

Mise à jour 3 avril 2018 : 

Comme de nombreux lecteurs l’ont deviné il s’agissait bien d’un poisson d’avril ! Pour ceux qui ont immédiatement trouvé, un grand bravo, et pour les autres, et bien… on espère que vous ne tomberez pas dans le piège la prochaine fois. On espère en tout cas que lire ce poisson d’avril vous a amusé. On a bien ri en l’écrivant ! 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SMS au volant : un chauffard percute la voiture des gendarmes

A cause d’un SMS au volant un conducteur des Côtes-d’Armor s’est encastré jeudi 14 septembre 2018 dans une voiture de gendarmes. Circonstance aggravante : le conducteur qui avait 0,67 mg/L d’alcool a légèrement blessé deux agents. La gendarmerie des Côtes-d’Armor dénonce…

Amazon a brevetté… une cage pour salariés

Bad buzz autour d’Amazon : un brevet de 2016 a forcé une fois encore la firme à se justifier sur la manière dont elle traite ses salariés dans ses entrepôts. On y découvre une cage servant de moyen de transport…