Freebox 4G : l’Arcep force Free à proposer une nouvelle offre internet fixe courant 2018 !

Maj. le 12 mars 2018 à 18 h 59 min

Bientôt la Freebox 4G ? Free va devoir proposer un abonnement internet fixe via box 4G courant 2018. L’opérateur va en effet devoir se plier à de nouvelles obligations de l’ARCEP. L’Autorité vient en effet de révéler que dans le cadre d’un accord entre les quatre opérateurs, chacun d’entre eux devra disposer d’une offre internet fixe 4G courant 2018. Orange, SFR, Bouygues et Free devront également améliorer la couverture réseau intérieure des bâtiments, et faire passer la voix et les SMS en WiFi. En outre, les 4 opérateurs ont de nouvelles obligations de transparence, notamment sur les pannes d’antennes. 

freebox 4g

Free était jusqu’ici le seul opérateur fixe et mobile à ne pas proposer de box 4G. L’Arcep vient de révéler le contenu de l’accord passé avec les opérateurs pour apporter le très haut débit dans la France entière. Accord qui implique que Free va devoir enfin se résoudre à proposer une box 4G ! L’opérateur deviendra ainsi le 4e à proposer une telle offre. Le texte précise en effet que les opérateurs devront « proposer, en 2018, et a minima dans certaines zones qu’ils identifient et rendent publiques, une offre de 4G fixe destinée au grand public« . Va-t-on vers la sortie imminente d’une Freebox 4G ? C’est désormais probable !

Freebox 4G : quand l’Arcep force la main de Free

L’arrivée d’une nouvelle box 4G ne sera pas la seule conséquence de l’accord passé entre l’Arcep et les opérateurs. Ces derniers devront en effet se plier à une liste de nouvelles obligations. Ils devront par exemple généraliser les appels voix et les SMS en Wi-Fi (donc non-décomptés du forfait) cette année sauf pour les abonnés Free Mobile qui devront attendre 2019 pour voir l’option activée. Il y a également de nouvelles obligations en termes de couverture : les opérateurs se devront d’être transparents sur les antennes-relai en service, et celles en panne.

Ils devront également proposer des solutions pour améliorer la couverture réseau à l’intérieur des bâtiments : Femtocells, et même pour certains acteurs (professionnels, pouvoirs publics) proposer des travaux d’amélioration à un tarif raisonnable. Bien sûr, si les quatre opérateurs ont accepté de telles conditions, c’est qu’il y a une contrepartie. L’Etat renonce en effet à lancer de nouvelles enchères très coûteuses pour les opérateurs lors du prochain renouvellement des fréquences. Un beau cadeau, mais attention : l’Arcep pourra également appliquer des sanctions si les opérateurs ne respectent pas leurs engagements.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Free Mobile : Iliad prépare son arrivée en Belgique !

Free Mobile et Iliad pourraient bien débarquer en Belgique. L’opérateur a déposé le nom de domaine iliadmobile.be alors que le gouvernement belge souhaite voir arriver un 4ème opérateur sur le marché. Même situation en Allemagne, où Iliad est aussi attendu….

Free et Free Mobile : panne nationale en cours en France

Les abonnés Free et Free Mobile sont à nouveau victimes d’une panne nationale. Après une série d’incidents au début du mois de septembre, l’opérateur de Xavier Niel rencontre actuellement de nouveaux gros problèmes sur le réseau Freebox et Free Mobile….

Free Mobile augmente encore ses prix depuis et vers l’international

Free Mobile augmente encore ses prix pour les communications internationales. Quelques mois après une précédente hausse, l’opérateur a publié sa nouvelle brochure tarifaire. Sont notamment concernés les appels émis depuis la France vers l’étranger ainsi que la consommation de data dans…