Free Mobile : la vraie galère commence pour les abonnés, bonne année !

Mauvaise nouvelle pour les abonnés Free Mobile : le réseau sera désormais fortement bridé lorsqu’il sera connecté aux antennes Orange. Désormais, le débit en itinérance sera de 1 Mbit/s (débit descendant). La vraie galère va donc commencer pour les abonnés. Une façon de souhaiter la bonne année.

facebook consommation energie application autonomie batterie

Cette nouvelle n’est pas vraiment une surprise. En juillet dernier, Free annonçait que le débit théorique maximum atteignable lorsque l’un de ses abonnés mobile était connecté à une antenne Orange allait diminuer progressivement. Une façon pour Free de se mettre à la page suite aux différentes demandes de l’ARCEP qui souhaitait un calendrier prévisionnel de la fin de l’itinérance de Free Mobile sur le réseau Orange.

Car pour ceux qui ne le sauraient pas, lorsqu’un abonné Free Mobile est connecté au réseau mobile, il n’est pas toujours « branché » à une antenne Free. Il arrive souvent qu’il soit connecté à une antenne Orange. Cela avait été rendu possible grâce à un accord passé entre les deux opérateurs pour le lancement de Free Mobile. Un petit coup de pouce pour mettre le pied à l’étrier. Ce contrat avait une date de fin, mais pour pousser Free à investir dans les antennes 4G et 3G, l’ARCEP a demandé à ce que cette itinérance s’évapore d’année en année.

En gros plus Free investit moins il a besoin d’Orange. D’un point de vue pratique, ce détachement du réseau d’Orange passe par une diminution des débits lorsqu’un abonné Free Mobile est connecté au réseau Orange. Ainsi, après un premier palier à 5 Mbits/s en septembre dernier, les abonnés Free Mobile vont devoir s’habituer à être connectés à un réseau aux débits vraiment moindres : 1 Mbit/s (débit descendant) et 448 kbit/s (débit montant).

Ces nouveaux débits sont appliqués depuis le 1er janvier 2017 et seront en place jusqu’en 2018. Ensuite, ils diminueront encore à 768 kbit/s (débit descendant) et 384 bit/s (débit montant) en 2019. Enfin, en 2020, ils passeront à 384 kbit/s en débit montant et en débit descendant.

Ces chiffres font mal à la tête, on vous l’accorde. Pour faire simple, les débits vont être considérablement réduits lorsque les abonnés seront connectés au réseau Orange, à tel point qu’à l’usage ce sera vraiment quasiment inutilisable. Ou alors il faudra vraiment être très patient.

Si nos confrères d’Univers Freebox se veulent optimistes en disant que dans les faits cela ne changera pas grand chose, nous ne sommes pas tout à fait d’accord. De tels débits restent tout de même très bas et Free Mobile a beau avoir développé son réseau propre, il ne couvre pas 100% de la population.

Ainsi en 3G il atteint 85% et en 4G 69% (chiffres de juillet 2016). Cela signifie qu’une fois sur 4, un abonné n’a accès qu’au réseau Orange en 3G (statistiquement, pas pour tous les abonnés). Quant à la 4G, elle est inaccessible pour 30% de la population.

Nous avions de notre côté testé le réseau de Free Mobile il y a environ un an et en sommes revenus à cause justement de cette itinérance qui avait une incidence déjà à l’usage au quotidien. Mais avec des débits encore réduits, on craint le pire. Si vous êtes abonnés Free Mobile, vos témoignages sont les bienvenus.

Free Mobile : les dessous de son lancement chaotique enfin révélés

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Free : les débits Netflix ne progressent plus en juin 2018

 Les débits Netflix chez Free ont très légèrement reculé en juin 2018 après plusieurs mois d’une hausse spectaculaire. Il faut dire que l’opérateur de Xavier Niel partait de très loin, avec des débits proches du ridicules fin 2017 et début…