Fibre optique : SFR et Numericable vont devoir payer 40 millions d’euros d’amende

Maj. le 29 septembre 2017 à 10 h 15 min

SFR et Numericable n’ont pas respecté leurs engagements fibre optique, et ont été condamnés jeudi 28 septembre 2017 en appel par l’Autorité de la concurrence à payer une lourde amende de 40 millions d’euros. Les deux sociétés n’ont pas respectés leurs engagements en matière de déploiement et de maintenance d’un réseau FTTH développé conjointement avec Bouygues. C’est la troisième grosse amende infligée à l’opérateur depuis son rachat en 2014 par Altice, la maison-mère de Numericable. 

sfr numericable

SFR et Numericable ont perdu jeudi 28 septembre 2017, en appel, devant l’Autorité de la concurrence et devront payer une lourde amende de 40 millions d’euros. Les deux sociétés n’ont en effet pas respectés leurs engagement dans le cadre du contrat « Faber » auquel Bouygues est également partie. Ce contrat avait été signé en 2010, quatre ans avant le rachat de SFR par Altice, la maison-mère de Numericable. Il prévoit que SFR et Bouygues Télécom doivent collaborer dans le déploiement et la maintenance d’un réseau FTTH national.

Fibre optique : SFR et Numericable contraints de payer une amende de 40 millions d’euros

Lors du rachat de SFR par Altice, l’accord avait été reconduit en contrepartie du feu vert donné par l’Autorité de la concurrence. Il se mettait à engager de facto SFR et Numericable.  L’Autorité estime que l’accord « Faber » est particulièrement important pour éviter tout « déséquilibre concurrentiel » dans le secteur du très haut débit. Mais depuis, la situation se serait beaucoup dégradée. L’Autorité de la concurrence a relevé lors d’une première décision, une « maintenance dégradée » et des « délais de traitement des incidents manifestement excessifs« .

Et que « plus de la moitié des raccordements prévus (58 %) n’ont pas été réalisés » dans le cadre de l’accord. De quoi porter préjudice à Bouygues. Outre l’amende, l’Autorité impose des injonctions et astreintes à SFR Numericable. L’autorité a intimé un délai de 12 mois pour que SFR et Numericable tiennent à nouveau leurs engagements dans le cadre de l’accord. On imagine que l’affaire ne va pas améliorer une ambiance déjà tendue chez SFR. En outre on se souvient de plusieurs autres amendes salées dont SFR a écopé depuis son rachat.

En 2015, SFR a été condamné à payer 10,7 millions d’euros d’amende pour pratiques abusives, concernant le prix des abonnements professionnels sur l’île de La Réunion. En 2016 c’était 15 millions d’euros pour non respect de ses engagements avec la cession d’Outremer Télécom à La Réunion et à Mayotte. Des manquements en cascade qui vont finir par coûter très cher au carré rouge et à sa nouvelle maison-mère – espérons que 2018 sera enfin une année sans sanction !

Réagissez à cet article !
  • Teddy

    Toute leur vie c’est de payer des prunes ^^

  • gospecial

    Et ils osent dire qu’ils veulent prendre en charge le déploiement de la fibre en France…petits rigolos …..

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SFR abandonne son plan pour fibrer la France

Le Secrétaire Général du groupe SFR, Régis Turrini, a officiellement confirmé que l’opérateur renonce à couvrir entièrement le territoire français en Très Haut Débit d’ici 2025. Une décision attendue tant le groupe est à l’agonie.

SFR : son plan fibre n’a « aucune crédibilité » selon Orange

D’après Orange, le plan fibre en France de SFR n’a aucune crédibilité à ses yeux, que ce soit au niveau technique et financier. Les tensions sont vives entre les deux opérateurs qui s’envoient régulièrement des pics. Pendant ce temps, le gouvernement met la pression à l’ensemble des acteurs.