Comment Facebook vous espionne pour vous suggérer de nouveaux amis ?

Maj. le 14 novembre 2017 à 8 h 58 min

Facebook espionne ses utilisateurs en collectant des données qui servent à suggérer de nouveaux amis. Le réseau social ne se contente pas des informations qu’on lui fournit mais va les chercher ailleurs, sur Messenger, votre smartphone, ou même celui d’un autre usager. Elles sont dissimulées dans des profils fantômes qui sont cachés derrière chaque compte.


Facebook a mis en place un système d’espionnage pour suggérer de nouveaux amis à ses utilisateurs. Celui-ci permet à un algorithme d’exploiter des données que l’utilisateur n’a pas communiqué à Facebook pour alimenter la fonctionnalité “Vous connaissez peut-être”. Derrière chaque profil, s’en cache un second, inaccessible et bien plus complet. En partie basé sur les messages privés de Messenger, qui vient de lancer une option de paiement entre amis, mais aussi à partir des informations recueillies sur les smartphones d’autres utilisateurs, révèle la version US de Gizmodo.  Avec son algorithme, Facebook est alors capable de procéder à un véritable data-mining de la vie personnelle de ses utilisateurs et de créer un schéma précis de leurs relations sociales, qui servent entre autres à suggérer de nouveaux amis.

Facebook prêt à tout pour vous suggérer de nouveaux amis

Cette manière de procéder mène à des situations étranges. Un travailleur social appelé par son prénom par un client qui l’avait aperçu dans les “Vous connaissez peut-être” de Facebook, sans qu’aucunes coordonnées n’aient été échangées entre les deux. Un avocat qui retrouve un conseiller juridique avec qui il a communiqué exclusivement par son adresse mail professionnelle. Une femme dont le père a quitté sa famille il y a 40 ans qui se voit proposer la maîtresse de celui-ci. Ou encore un donneur de sperme qui voit dans ses suggestions l’enfant du couple qu’il a aidé des années plus tôt. Des cas parmi tant d’autres qui crédibilisent la théorie du profil fantôme.

Facebook se défend en assurant utiliser seulement les informations que l’utilisateur renseigne lui-même. Pour les suggestions d’amis, c’est avant tout le réseau qui détermine les profils qui apparaissent. Si vous informez Facebook de l’identité des membres de votre famille, de l’entreprise où vous travaillez ou de la ville où vous vivez, il est possible que des collègues, de la famille éloignée ou des voisins soient suggérés. Le réseau social explique également que les contacts en commun sont importants pour l’algorithme. Fonctionnalité plus méconnue, il peut vous être proposé quelqu’un dont vous avez tapé le nom dans la barre de recherche Facebook sans l’ajouter, ou même une personne qui a vous a recherché sans que vous ne le sachiez. Sur smartphone, Facebook a accès à votre répertoire si vous lui laissez l’autorisation. En réponse à Gizmodo, Facebook a indiqué que des cas qui peuvent sembler étranges ont en fait une explication logique. Convaincant? Le réseau social fait souvent l’objet de fantasmes, qui paraissent ici justifiés.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
WhatsApp limite désormais le transfert d’un message à 20 contacts !

WhatsApp a désormais décidé de limiter la fonction « transférer un message ». A partir d’aujourd’hui, vous ne pourrez transférer un message, une photo, une vidéo ou un GIF qu’à 20 contacts à la fois. Pour lutter contre les fake news, certaines régions…