Chrome : l’utilisation des extensions en mode incognito pourra bientôt être refusée

Date de dernière mise à jour : le 17 mai 2016 à 16 h 17 min

Les créateurs d’extensions sous Chrome peuvent désormais interdire leur utilisation en mode incognito. Pour cela, un très simple réglage suffit. Auparavant, l’utilisateur pouvait choisir ou non l’utilisation de l’extension dans ce mode. Il n’aura bientôt plus le choix.

Se mettre en mode incognito permet à l’utilisateur d’aller sur internet sans que les pages consultées ne soient consignées dans l’historique du navigateur, dans le dossier des cookies ou dans l’historique des recherches. Il parcourt alors le Web de manière « anonyme ».

Jusqu’ici, plusieurs extensions s’arrêtaient de fonctionner automatiquement en mode incognito. Mais il suffisait à l’utilisateur de cocher la case « Autoriser en mode navigation privée » dans leurs paramètres pour que l’extension fonctionne toujours. Cette petite case devrait bientôt disparaître.

En effet, Google vient de décider de ne plus laisser le choix final à l’utilisateur. Le choix reviendra maintenant aux développeurs. Cela est très simple à mettre en place. Changer simplement la valeur de « incognito » en « not_allowed » suffit. Pour le moment, cette option est disponible sur la version Canary du navigateur web. Mais généralement, ce qui apparaît sur Canary devient rapidement un standard sur le Chrome de monsieur tout le monde.

Chrome Canary est la version destinée aux développeurs et aux premiers utilisateurs de Chrome. Il permet à Google et aux créateurs d’extensions et de site de faire des tests avant de fournir aux utilisateurs une version stable des nouvelles innovations. Le nom vient du temps où les mineurs amenaient avec eux un canari en éclaireur pour repérer les gaz toxiques potentiellement présents… Un signe.

Espérons pour Google que cela ne fasse pas aller davantage de personnes vers des navigateurs soucieux de la vie privée des gens. Difficile en effet de savoir l’intérêt que pourrait présenter une telle avancée pour l’utilisateur. Ce serait facile de partir, ils ont l’embarras du choix.

via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • lol

    Le pauvre canari… gazé direct le truc…
    Non mais franchement pourquoi Google dans son esprit tordu décide-t-il d’enlever de la fonctionnalité à ses produits…
    L’interdiction d’écrire sur une SD dans Android 4.4.4, là maintenant ne plus laisser le choix à l’utilisateur s’il veut ou non une extension, on peut comprendre le côté valeur par défaut, mais c’est quand même l’utilisateur final qui sait si oui ou non il veut activer une extension, au final comme actuellement quoi…