CES 2017 : comment Xiaomi a saboté sa première conférence

Le 5 janvier, Xiaomi tenait une conférence en direct du CES édition 2017 de Las Vegas. Une première pour le géant chinois qui souhaitait visiblement montrer de quoi il était capable. Car cette présentation qui sur le papier était très prometteuse a vite été sabotée par Xiaomi lui-même. Communication bancale, pas d’ouverture à l’international, cette conférence a vite tourné au désastre.

xiaomi conference ces 2017

Une conférence pour investisseurs en direct live

C’était certainement l’une des conférences les plus attendues du CES de Las Vegas. Pour la première fois de son histoire, le géant chinois Xiaomi allait tenir une conférence en direct de l’un des plus grands salons au monde. Au delà de la présentation en elle-même, c’était toute la dimension symbolique qui emballait tous les observateurs. Xiaomi allait enfin étendre son rayonnement à l’international et profiter de la vitrine exceptionnelle offerte par le CES pour frapper fort.

Mais finalement, il n’en a rien été. Si l’idée de départ nous mettait des étoiles plein les yeux, l’exécution s’est avérée très mauvaise. Car une bonne partie de la conférence de Xiaomi ressemblait à une grossière conférence pour investisseurs. À l’exception près qu’elle était retransmise en streaming sur Youtube en direct live, comme un évènement grand public. Qu’elle a été longue cette conférence !

Le début de la conférence a été tenu par le responsable de Xiaomi chargé du business à l’international puis c’est l’excellent Hugo Barra qui est entré sur scène. Mais sa bonne tête et son anglais californien tellement agréable à l’oreille n’auront pas suffi à donner de rythme à cette conférence.

Le numéro 2 de Xiaomi a pendant plus d’une heure présenté toute la gamme de produits de la gamme, sa philosophie, ses accomplissements en Chine et dans quelques pays du monde, vantant un écosystème aussi large que varié. On avait vraiment l’impression de voir une entreprise qui cherchait à se faire connaître à l’international pour obtenir des partenariats. Certes, beaucoup d’américains ne sont pas très ouverts sur le monde, mais il n’était peut-être pas nécessaire non plus d’en faire des tonnes. Ou alors, ne pas diffuser la conférence.

Trois nouveaux produits mais…

Après une bonne heure de ce qui s’apparentait donc à une réunion d’entreprise, Xiaomi s’est enfin décidé à présenter ses produits. Trois « nouveautés » dont une qui a vraiment marqué les esprits. C’est la Mi TV 4 qui a vraiment été l’objet de toutes les attentions. Il faut dire que Xiaomi a joué avec nos nerfs.

La firme a d’abord présenté un routeur HD dont tout le monde se fout, il faut bien l’avouer. Puis le Xiaomi Mi Mix blanc a été annoncé. Le smartphone Android avait marqué les esprits lors de sa première annonce en Chine, cette fois il ne s’agit que d’un nouveau coloris. Pas de quoi s’enflammer.

Et puis Xiaomi a teasé un ultime produit. Le plus attendu de la conférence nous dit Hugo Barra. Le numéro 2 de Xiaomi se permet même de jouer avec nos nerfs en annonçant un produit « plus fin que l’iPhone ». On s’attend à un nouveau smartphone, et là c’est le drame : la Mi TV 4 est annoncée.

La comparaison avec l’iPhone n’a aucun sens à nos yeux. C’est l’incompréhension totale pour tout le monde. La télévision sous Android TV a des arguments de poids, mais ce n’était pas le produit attendu, et certainement pas avec un tel teasing.

Le produit en lui-même est spectaculaire avec notamment l’intégration d’un système de son complet compatible Dolby Atmos. Et puis finalement, présenter une nouvelle TV au CES ça a du sens, toutes les autres marques le font. Les observateurs ont peut-être confondus leurs attentes avec les vrais objectifs du constructeur.

Ces hypothèses auraient pu être vraies si Xiaomi n’avait pas ruiné toute sa conférence en annonçant que les trois nouveautés présentées ne seraient disponibles qu’en Chine. Un affront ? Si seulement… Une vraie déception. Un sabotage en bonne et due forme.

China only

Tout ça pour ça. Si on résume la situation, Xiaomi a profité de sa première conférence au CES pour annoncer des produits qui ne seront pas vendus hors de Chine. Parmi eux, un Xiaomi Mi Mix que l’on connaît déjà, un routeur dont tout le monde se fout et une TV certes géniale mais que l’on ne pourra pas s’offrir (sauf si vous êtes prêts à payer 750 euros de frais de douanes pour l’importer).

Au delà de la déception, on peut s’interroger sur les objectifs de Xiaomi. La marque a-t-elle simplement cherché à se faire un gros coup de pub en profitant du rayonnement apporté par le CES ? Ce n’est pas impossible.

Autre explication envisageable, Xiaomi peut avoir créé l’envie auprès des consommateurs. Car au moment d’afficher les prix, c’est bien en dollars que Xiaomi a parlé, et pas en Yuans, comme d’habitude. Une façon de dire :

Nous sommes Xiaomi. Nous faisons des produits formidables, et en plus ils ne sont pas chers. Regardez ce smartphone, ce routeur et cette TV, ils vous plaisent ? Il va falloir attendre encore.

Car rappelons-le, Xiaomi a bien pour projet de s’étendre à l’international. Et nous nous attendions à une annonce du genre hier soir. Une phrase qui susciterait des applaudissements, du type :

Ah au fait, tous ces produits seront disponibles aux Etats-Unis et en Europe !* – Hugo Barra, drop the f*****g mic !

Mais nous n’avons pas eu cela. Nous avons eu une énorme déception. Un sabotage en direct. Une mauvaise blague ? Absolument pas, car il ne fait aucun doute que tout ceci était bien calibré.

Conclusion : « ma jauge de ragequit est à 92% là ! »

Nous avons suivi Maxime et moi cette conférence en direct. Comme vous tous certainement, nous attendions cet instant qui allait faire basculer la conférence. Cet instant où Xiaomi mettrait un grand coup de pied dans cette fourmilière, dans cet univers high-tech bien sage ces derniers temps.

Le géant chinois est l’une des rares marques à pouvoir faire basculer les choses. Il l’a montré avec son Xiaomi Mi Mix qui est un smartphone réellement innovant, que l’on aime ou pas. Avec ce produit, Xiaomi a montré qu’il disposait du savoir-faire et de la R&D nécessaires pour créer un produit unique, jamais vu sur le marché.

Le constructeur a remis le couvert hier en présentant sa Mi TV 4 qui est sans conteste une télévision incomparable pour son prix. Car c’est bien là que Xiaomi brille, dans l’excellent rapport qualité-prix. La firme est capable de créer le meilleur tout en gardant des prix contenus.

Xiaomi : aucun bénéfice sur les ventes de smartphones, mais ils s’en fichent royalement

C’est exactement ce qui ferait un bien fou à ce secteur des nouvelles technologies. Un vrai sursaut. Car les prix ont grimpé à une vitesse complètement folle, se justifiant avec des arguments à peine recevables. Hier, Xiaomi aurait pu montrer à un large public ce que certains passionnés savent déjà. Hélas, l’entreprise s’est lamentablement plantée. Ce qui a fait dire à Maxime, après l’annonce de la Mi TV 4, et à juste titre :

Ma jauge de ragequit est à 92% là !

Pas mieux.

Les dernières infos en direct du CES 2017

Réagissez à cet article !
  • Tapian

    Saboter ?? .. je ne pense pas que ce soit le bon verbe.. surtout lorsqu’ils vont publier les chiffres 2016
    de la déception oui par contre

    Sinon j’en remet une couche : Xiaomi est déjà présent à l’international….

    • Romain Vitt

      Oui on sait, mais pas aux Etats-Unis ni en Europe.

      • Tapian

        Dans ce cas faut préciser ;) car Xiaomi est présent sur les deux plus gros marchés que sont la Chine et l’Inde

        • Adrotitanique

          Donc pas internationnal.
          .

          • Tapian

            Heu si Inde Brésil…. C’est de l’international 😉

          • Adrotitanique

            Non international c est partout …

          • Novaslash

            Pas forcément. A partir du moment ou le pays X fait du commerce avec minimum un pays, c’est de l’international.

            Mais je comprend ce que tu veux dire. Etant en France, c’est ce marché qui nous importe et non celui de l’Inde ou du Brésil. Donc, dire que Xiaomi ne fait pas de l’international est faux mais entre nous, on se comprend.

          • Adrotitanique

            Oui voilà tu me comprends quoi

          • Novaslash

            Oui tout à fait. Entre nous, ça ne dérange pas car on voit très bien où on veut en venir.

            Par contre, je suis d’accord avec Tapian mais uniquement quand c’est écrit dans un art*cle. C’est plus dommageable dans ce cas là car il s’avère que c’est complètement faux alors qu’on est censé avoir des infos juste d’autant plus qu’il y a des art*cle qui parlent de sujet ne concernant pas, ou alors très indirectement, le marché français.

          • Adrotitanique

            Après le marché occidental usa et Europe c est le marché du hdg… a mon avis c est la ou les hdg se vende le plus quand même avec la Corée du Sud. ..

          • Adrotitanique

            Tu veux jouer avec les mots c est vrai ce que tu dis mais bon…

          • Tapian

            Ce n’est pas jouer avec les mots, l’international ne se résume pas à l’Europe qui est un petit marché en comparaison de l’Inde

  • TecknoPlay

    Euuhh ils ont vraiment dit que ce ne serai dispo que en Chine ?
    Moi je me souviens d’avoir eu une estimation du prix ( – de 2000$) et sur le site de Xiaomi, tout les produit avec un prix en $ peuvent etre acheté aux US (et je crois que c’est même possible vers la France)

    • christophe hofmann

      Non c’est plus possible vers la France .
      Au début tu pouvais commander pour la France , Allemagne , Angleterre , Italie et USA il me semble .
      Mais depuis un bon petit moment on peut juste commander quelques accessoires aux US uniquement.

    • pipam

      Tu parle de la MiTv ? C’est même pas la peine d’y penser. A l »‘epoque de la mitv 2 , j’avais envisagé le truc. le port coutait le triple de la tv elle même….. Et sur ce type de produit, inutile d’esperer passer à travers les douanes !! TVA oblige !

  • Spitfire

    En gros comme le dernier gif posté, on peut renommer Xiaomi Made in China Only ?

    • gastroweb

      ou plutôt made for china only

  • Flo

    Je comprends mieux pourquoi le titre avec la comparaison de l’iphone 7, ils sont fous ces chinois lol

    • Adrotitanique

      Oui moi aussi je n avais pas compris mdr.

  • Pote

    Chiaomi, une marque innovante ? La blague, elle ne fait que pomper l’existant. Le Chiaomi Mii Mix en est la parfaite illustration, c’est juste une resucée des Sharp Aquos Christal qui existe depuis 3 ans maintenant. « Design by Philip Stark », non mais j’en pisse de rire. Ces chinois osent tout. Et le prix, arrêtons deux secondes avec cet argument, si demain, Chiaomi est distribué en Europe et aux USA (pas prêt d’arriver avec tout les problèmes liés aux brevets et à la propriété intellectuelle), ça ne sera pas du tout aux prix pratiqués en Chine et une simple.conversion Yuan > Euro/Dollars ! Bref, cette marque est, selon moi, une vaste fumisterie dont le nom n’aurait jamais du parvenir jusqu’à nos écrans. Mais bon, Internet oblige, plus de frontières. Next comme on dit.

    • Soaf

      A ton avis pourquoi le sharp Christal a fait un bide ?
      inutilisable, de mauvaise conception, mauvaise ergonomie, son dégueulasse…
      Le mi miix est un succès parce qu’ils ont su résoudre tous ces problemes avant apple, samsung et sony… et en faire un vrai bon smartphone ( a part la partie photo qui aurait pu etre mieux).

      « Les chinois c’est des copieurs », c’est vrai qu’ils ne revendiquent pas l’invention du rectangle aux coins arrondis et que le launcher xiaomi s’inspire (ouvertement) de celui d’apple.
      Sinon, samsung et sony ont beaucoup innovés ces dernières années dans le monde du smartphone ou ils se contentent comme les autres de faire le meme smartphone d’une année sur l’autre avec des composants récents ?

      Le rapport qualité/prix de xiaomi est imbattable, aucune autre marque (chinoise, coréenne, japonaise ou autre) ne proposent des produits aussi bien pensés et finis à ces prix là.

      • Pote

        Argument prix bidon lorsqu’il s’agit d’importation, de pays au niveau de vie différents, de vol de propriété intellectuelle… J’insiste : si demain, Chiaomi est officiellement distribué en Europe/USA (ce qui n’est pas prêt d’arriver selon moi), ce sera à des prix proches ou équivalents à ceux de constructeurs établis comme Huawei ou Samsung.

        • Soaf

          Encore faux, Xiaomi est vendu moins cher que de nombreuses marques chinoises low cost.
          Xiaomi est deja présent sur les 2 plus gros marchés au monde (inde et chine).
          S’ils avaient violé des brevets, tu crois qu’apple et samsung les laisseraient faire alors qu’ils ont deja attaqué d’obscures et inconnues marques chinoises par le passé ? (Dodge, Vernee…).

          Sinon, je peux savoir sur quoi tu te bases pour affirmer qu’ils seront vendus en europe à des prix aussi élevés que leur concurrents ? Tu as des infos ou c’est ton petit doigt qui te dit qu’avec la tva et les frais de douane (que tu payes quand tu les importe actuellement) leurs prix vont exploser ?

          • Pote

            D’après toi ?

          • Soaf

            Si je pose la question c’est que je n’ai pas la réponse…

          • Atlas

            C’est juste logique. Tu crois vraiment que Xiaomi c’est le père noël? Tu crois que si c’était facile de vendre des haut de gamme moins chers que les téléphones Samsung ou Apple d’autres n’auraient pas essayé et lamentablement échoué?
            D’après une enquête récente , un iPhone coûte plus de 400 $ à fabriquer (pas 150 comme on dit souvent).

          • Soaf

            Je serai curieux de lire cette enquête, si t’as un lien.
            Sinon la politique de xiaomi, c’est la vente a prix coûtant afin de vendre des services derrière.
            Cette politique fonctionne pour l’instant très bien en Asie et permet a la marque de se diversifier.

          • Atlas

            How China Built ‘iPhone City’ With Billions in Perks for Apple’s Partner sur le New York Times.

            Et le prix ne tient même pas en compte le coût d’infrastructure côté serveurs et de R&D.

            « Cette politique fonctionne pour l’instant très bien en Asie et permet a la marque de se diversifier. »
            facile avec des subventions énormes de la Chine !

          • Turlututu

            Une étude sort 400 dollars quand toutes les autres tournent autour de 250 à plus ou moins 50 et on devrait croire l’exception…

          • doggy310

            C’est vrai ça, c’est en faisait 2% de marge qu’ils amassent une fortune colossale pendant que les concurrents vendent plus et gagnent moins…

          • Cabodfon

            Apple et Samsung attendent calmement que Xiaomi leur prenne des part de marché pour les éclater juridiquement. Pour l’instant, c’est minuscule Xiaomi, voire inexistant sur les marchés où ils font leur marges, donc ils s’en foutent.
            Xiaomi le sait tres bien et n’a pas beaucoup d’autre solution que de faire du teasing en carton pour faire un peu de bruit.
            Ils n’existent pas pour l’instant sur le marché et rien ne permet vraiment de penser qu’ils vont s’en sortir.

          • Soaf

            Oh mince, encore un mec qui est au conseil d’administration des géants…
            Sinon c’est vrai que les marchés émergents qui représentent la moitié de la population mondiale, ils s’en cognent.
            Tu savais qu’il y avait en Chine et en Inde plus de 200.000.000 de personnes riches (selon les critères de l’OMC), soit autant qu’aux USA+Europe…

            Et on a vu comment ça s’est terminé le procès apple Vs Samsung… Ca commence par réclamer 1,8 milliards et ça finit a moins de 50 millions…

          • Tapian

            En Inde deuxième marché mondial au passage derrière la Chine :
            https://uploads.disquscdn.com/images/3ec7fe5d04dbf704afc23b564738e11fff7d3cac1b98c7f2a13f74c5c463b89c.jpg

            Ils n’existent pas sur le marché…

      • lehulk

        pour le prix c est tres facileet c est pour cela qu ils restent surtout en chine.
        Ils payent pas les brevets utilisés et le gouvernement chinois les subventionne a mort pour tuer la concurrence etrangère.Quand se sera fait les prix ne seront pas les memes

        • Soaf

          Bah non, Xiaomi n’est pas ZTE, ce n’est pas une boite subventionnée ou aidée par le gouvernement chinois (une des seules marques à ne pas etre impliquée dans le scandale des backdoor pour les services secrets chinois), leur CTO vient de google et leur capital est 100% privé…

          • lehulk

            l un n empeche vraiment pas l autre.
            Il va falloir revoir ce que veut dire entreprise privée en chine.Ca n a vraiment pas la meme signification que chez nous , enfin monde capitaliste normal,parce que ne dit on pas que la France est un regime socialiste qui a reussi?

    • Tapian

      Tu en dis des conneries toi

      • Pote

        Et pourtant, tout est fondé dans ce que je dis, désolé de t’étonner.

        • Schnitzer

          Tu dis vrai tout en balançant un bon tas de conneries !
          Certes ils seront plus chers s’ils sont exportés à l’international, mais très loin encore du niveau de Samsung ou Apple (un Mi5s est vendu à 270€ en Chine là où l’iPhone 7 équivalent en vaut 779€). Dans le pire des cas, tablons sur 150-200€ de plus pour tout couvrir … La marque de fabrique de Xiaomi c’est de vendre des produits en ne tirant qu’une très faible marge.

          • ouiss-ks

            En même temps, un smartphone fabriqué en Chine puis vendu en Chine par une entreprise chinoise… C’est un peu normal que ce soit vendu à bas prix là-bas. Mais attends de voir une fois à l’international. Y a qu’à voir Huawei/honor qui se rapproche peu à peu des gros au niveau des prix…

        • Insomnia

          Ce qui est faux pour une grande majorité, Xiaomi ne va pas sur les autres territoires simplement parce que ceux là ont déjà un marché saturé et prit par Samsung et Apple…

  • Superfigo

    J’attendais cette conférence depuis un moment et j’ai été comme tout le monde EXTRÊMEMENT déçu !!! Moi qui attendais qu’on nous annonce un smartphone pour l’internationale ou la sortie de version globale de modèles déjà existant (Mi5S, Mi5S Plus…) et bah non…
    On a que 3 choix actuellement en smartphone Xiaomi avec la B20. Redmi 3S, Redmi Note 3 Pro et Mi Note 2. 1 entrée de gamme, 1 entrée voir moyen de gamme et 1 haut de gamme à +600 € en import…

  • Atlas

    En tout cas ils continuent de battre les records de publicité mensongère. Sur leur site on ne voit aucun bord au Mi Mix.

    • troll

      pt’être parce qu’il est borderless ?

      • Atlas

        1 il n’est pas borderless. Ni sur les côtés, ni en bas.
        2 ils font de la publicité mensongère sur la page-même où on peut acheter le téléphone. Ce genre de chose est interdite en Europe.

        https://uploads.disquscdn.com/images/6edcb8f9b9bb418e075a2d750c45dc0e76e4e1b7ab54975836c8a2708031f1df.png

        • pipam

          il n’a jamais été annoncé bordeless en bas. Le cadre noir est le dos de l’appareil, les 3 bords et les 2 coins hauts sont effectivement borderless. Il est comme tu le vois en photo.
          C’est juste « enjolivé »

          • Atlas

            S’il n’est pas « borderless en bas », il n’est pas borderless tout court.

            Ce n’est pas enjolivé, c’est de la publicité mensongère.

  • Stéphane Bouyer

    Bah moi j’ai un Redmi Note 4 et ma foi pour 170 boules il carbure à fond. Donc Xiaomi c’est peut être fait un coup de pub mais tant qu’ils continuent à faire ce style de produit moi je suis partant …

    • Adrotitanique

      C es tzllement ca ils ont pas les epaules d acheter tous les brevets pour pouvoir les commercialiser ….

  • lehulk

    une conference digne d eux

  • Herode

    Je pense que Xiaomi n’a pas encore les épaules pour acheter tous les brevets qui lui manquent pour pouvoir commercialiser des produits aux States et chez nous. De plus, inclure le coût de ces brevets dans le prix de leur produits les rendrait beaucoup moins compétitif. Un Redmi Note 4 à 350€, ça serait tout de suite moins sympa. Tous les constructeurs traditionnels sont sur les starting blocks pour leur faire des procès dès qu’ils mettront les pieds sur nos marchés donc je comprends pourquoi cette conférence a pu en décevoir certains.

    • Adrotitanique

      Grave suis tellement d accord !!!

  • minux_miui

    Tout est présent ici, mais pas comme vous l’auriez voulu :
    « ma jauge de ragequit est à 92% là ! »
    Xiaomi à donc réussi à vous attirer, et c’est bien ça qui était l’objectif, se montrer.
    « On avait vraiment l’impression de voir une entreprise qui cherchait à se faire connaître à l’international »
    Oui c’était le but, vous vous attendiez à quoi ?
    Bonjour on est xiaomi, hors chine on est connu de quelques geeks, et on vous vends dès demain tous nos produit chez vous à des prix défiant toute concurrence, avec du contenu pour vous, sans savoir si ça vous intéresse… On va investir des millions dans la mise en place d’un réseau de transport/stockage et gestion sans s’assurer du potentiel du marché.

    ALLO, on se réveille, Noël c’est passé…

  • Dready75

    Heu vous avez oublié la Yi 4k+ et le drone Yi Erida. Yi faisant partie de Xiaomi…

  • ouiss-ks

    Se ramener à Las Vegas pour présenter des produits qui ne seront même pas vendus là-bas au minimum… Ils sont fort quand même. Mr Barra ton état s’est pas vraiment arrangé depuis que ta femme t’a quitté…

    • Funk

      Elle est toujours avec Sergueï Brin ?

      • ouiss-ks

        C’est une bonne question ça haha

  • doggy310

    « les estimations qui ne vont pas dans mon sens sont bidons, contrairement à celles qui m’arrange » c’est facile ça…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !

L’iPhone 8 est certainement le smartphone le plus attendu de l’année. Apple devrait y intégrer tout ce qu’il sait faire de mieux. Mais pour la sortie, les stocks devraient être très limités, la faute à un écran OLED très difficile à produire.

7f20fe98cf3e32d7b2e1a96ae66e6d86:::::