Android Wear vs Apple Watch : qui propose la meilleure interface ?

Maj. le 17 février 2017 à 14 h 53 min

C’est à l’issue de la présentation de l’iPhone 6 et de l’iPhone 6 Plus lors de la keynote du 9 septembre dernier qu’Apple dévoilait sa première smartwatch, l’Apple Watch. Une montre connectée qui arrive un peu après toutes les autres et pour laquelle la firme a axé une grosse partie de la communication sur le design, l’appareil étant disponible en trois versions, dont une en or 18 carats, chacune déclinées en deux tailles.

Apple Watch vs Android Wear
L’Apple Watch.

Autre axe de communication : les fonctionnalités. Un point sur lequel l’Apple Watch entend bien rivaliser avec Android Wear. Mais le peut-elle vraiment ? Pour répondre à cette question, voici un comparatif de l’interface des deux OS concurrents.

Apple Watch vs Android Wear
Comparatif Apple Watch vs Android Wear !

L’écran d’accueil

Avec son launcher composé d’icônes circulaires renvoyant chacune à une application distincte et l’horloge en plein milieu, l’Apple Watch s’offre une interface qu’on peut à la fois qualifier d’écran d’accueil et de launcher. Android Wear, de son côté ne propose pas de « vrai » écran d’accueil mais en contrepartie, l’horloge fait pleinement partie de l’interface.

Android Wear vs Apple Watch

Techniquement parlant, les montres sous l’OS de Google intègrent bien un launcher, toutefois celui-ci est dissimulé au cœur des paramètres au lieu d’être mis en avant.

Apple Watch vs Android Wear

La gestion des contacts

Si Android Wear ne dispose pas nativement d’une application propre dédiée à la gestion des contacts, celle-ci se fait tout naturellement à l’aide du contrôle vocal et la solution pour laquelle a opté Google est tout aussi efficace. L’Apple Watch affiche, quant à elle, les noms et les photos de contacts sous la forme d’une liste déroulante qu’il suffit de faire défiler à l’aide de la molette.

Android Wear vs Apple Watch

La météo

L’application Météo de la montre d’Apple est nettement plus détaillée que celle d’Android Wear puisque celle-ci affiche la température, la géolocalisation et les prévisions météo pour les 10 prochaines heures.

Android Wear vs Apple Watch

Du côté d’Android Wear, on retrouve la température, l’emplacement, la vitesse du vent et le taux d’humidité. Le texte tient une place importante et l’ensemble est plutôt épuré. Moins d’informations donc mais un rendu plus esthétique que l’interface peut-être trop chargée d’Apple.

Les cartes et la navigation

Si là encore Apple affiche plus d’informations, Android Wear opte pour l’ergonomie et se limite à l’emplacement et à la direction. On se retrouve ainsi d’un côté avec une version « smartwatch » de l’application Apple Maps et de l’autre le strict minimum mais un maximum d’ergonomie et surtout une meilleure lisibilité.

Android Wear vs Apple Watch

La messagerie

Si encore une fois, Google offre quelque chose de plus épuré mais de tout aussi efficace, Apple s’offre une vraie valeur ajoutée grâce aux suggestions de message qui permettent de répondre rapidement à son interlocuteur par le biais de petites réponses prédéfinies et d’émoticônes. Un gain de temps non négligeable.

Android Wear vs Apple Watch

La commande vocale : Siri vs Google Now

Si vous avez déjà eu l’occasion de faire joujou avec une montre sous Android Wear, alors vous savez déjà à quel point la commande vocale Google Now fait partie intégrante de l’OS puisqu’elle permet quasiment de tout faire, à commencer par accéder aux applications, plus simplement qu’avec l’écran tactile.

Apple Watch vs Android Wear

Du côté de l’Apple Watch, l’assistant vocal maison Siri permet également de faire plein de choses, ceci dit là où Google Now est vraiment la pierre angulaire d’Android Wear, Siri est limité aux fonctionnalités qu’on lui connaît. Ainsi la plupart des actions seront réalisées à partir de l’écran et de la molette.

Le suivi de l’activité physique

Chacun des deux OS pour wearables propose un suivi de l’activité physique. Du côté d’Apple, la montre dispose d’un moniteur de fréquence cardiaque et peut faire office de podomètre en utilisant le GPS de l’iPhone. Ceci dit, de plus en plus de montres sous Android Wear disposent d’un moniteur de fréquence cardiaque et la Sony Smartwatch 3 embarque même son propre GPS ainsi que toute une série d’applications orientées vers le sport et la santé.

Android Wear vs Apple Watch

Ainsi si l’interface diffère toute naturellement d’un système à l’autre, les fonctionnalités santés sont quasiment les mêmes et aucun des deux OS n’a vraiment l’avantage dans ce domaine.

Conclusion

L’Apple Watch arrivant sur un terrain déjà partiellement conquis, Apple a cherché par tous les moyens à étendre les fonctionnalités de sa montre. L’interface est moins simpliste et moins épurée et cherche à toujours à donner un maximum d’informations.

Une initiative sans doute assez prévisible, toutefois, à force de charger constamment son interface, la montre d’Apple perd parfois en lisibilité. On pense notamment aux cartes ou finalement il sera quasiment impossible de lire les noms des rues sans avoir à zoomer.

Une tendance qu’on retrouve quasiment partout sur la montre comme vous pourrez le voir sur les captures d’écran ci-dessous.

Android Wear vs Apple Watch

Android Wear vs Apple Watch

Android Wear vs Apple Watch

Android Wear vs Apple Watch

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !