Internet : un ado qui passe plus de 6h par jour en ligne augmente ses risques de maladie mentale

Selon une récente étude britannique, un enfant ou un adolescent qui passe trop de temps connecté à Internet serait plus susceptible de développer une ou plusieurs maladies mentales, comme la dépression. L’étude pointe aussi du doigt la présence, parfois excessive, des adolescents sur les réseaux sociaux. Quelles en sont les conséquences véritables sur le long terme ?

adolescents internet maladies mentales

Chaque jour, de nombreuses études tentent d’analyser et de comprendre notre comportement vis à vis de la technologie et vis à vis d’Internet. De nombreux instituts se penchent aussi sur le rapport à Internet des enfants et des adolescents. De nos jours, un enfant de 5 ans s’y connecte jusqu’à 3 heures par jour ! Plus un enfant grandit, plus il passera du temps connecté à Internet !

Le rapport entre Internet et les maladies mentales

Selon le  Education Policy Institute, une institution britannique dont le but est de promouvoir une éducation de qualité dans les écoles anglaises , un tiers des adolescents de 15 ans en Angleterre peuvent être considéré comme des utilisateurs excessifs d’Internet ! Qu’est ce qu’un usage excessif ? Il s’agit d’un ado qui passe plus de 6 heures par jour en ligne !

Cette tendance à la surconsommation est bien plus importante en Angleterre que dans les autres pays européens. L’étude met aussi en avant d’autres chiffres particulièrement inquiétant :

12 % des enfants qui n’abusent pas d’Internet ou des réseaux sociaux présentent des symptômes de maladies au cours de la journée. Ce pourcentage grimpe à 27% si l’adolescent a une consommation excessive d’Internet pendant ce même jour.

Toujours selon cette étude, un adolescent qui abuse d’Internet aurait aussi plus tendance à être victime de racket ou d’intimidation. Un manque de réseau entraînerait aussi une profonde détresse chez la plupart des sujets sondés. Ce constat rejoint donc celui de cette autre étude.

La question des réseaux sociaux a aussi été soulevée par l’institut :

Un adolescent qui souffre de dépression ou d’une autre maladie mentale passe-il plus de temps sur les réseaux sociaux ? Ou les réseaux sociaux sont-ils la cause de son malaise ?

L’institut encourage les parents et les infrastructures scolaires à travailler main dans la main pour encadrer efficacement la présence sur Internet des adolescents. Selon les chercheurs en charge de l’étude, il est clairement nécessaire de limiter le temps de connexion des ados !  Comment limiter la présence des ados sur le net alors que ceux-ci reçoivent leur premier smartphone à l’âge de 10 ans ?

 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Images change d’interface, découvrez son nouveau design

Google Images aura bientôt une interface avec un tout nouveau design. Google a commencé à déployer celle-ci auprès d’un premier échantillon réduit d’utilisateurs en guise de test et devrait la proposer à tout le monde prochainement. Comme vous allez pouvoir…

Google Images fait passer Donald Trump pour un idiot

Google Images considère Donald Trump comme un idiot. Ou tout du moins, son algorithme estime qu’il est pertinent de proposer des photos de lui lorsqu’on tape la requête « idiot » sur le moteur de recherche. Un résultat qui serait entre autres…

Amazon : des pannes perturbent le Prime Day tout autour du monde

Amazon a rencontré de nombreuses pannes pendant le Prime Day à tel point que certains utilisateurs tout autour du monde n’ont pas pu y accéder. En effet certains d’entre eux ont été confrontés à un message d’erreur « désolé, quelque chose…

5G : les premiers forfaits arrivent en France dès 2020 !

Les premiers forfaits 5G vont débarquer en France à partir de 2020. L’Arcep et Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat en charge du numérique, ont communiqué des informations sur le calendrier et la feuille de route de la France pour le réseau du…