4G : 50% des français ne voient pas la différence avec la 3G

Maj. le 7 mars 2018 à 11 h 51 min

Une étude publiée par Prixtel (opérateur télécom) et Ipsos et réalisée du 19 au 23 septembre 2014 auprès de 1 011 personnes constituant un échantillon national représentatif de la population française âgées de 16 à 75 ans, révèle les usages des français et leur adoption du réseau 4G, en place depuis maintenant un an.

A l’heure où les opérateurs commencent déjà à se projeter vers la mise en place de la 5G, il va falloir convaincre les français qui ne semblent pas être séduits par le réseau 4G. Premier constat, une grande partie des français ne sait pas à quoi correspond la 4G. 17% des sondés ne savent tout simplement pas ce qu’est la 4G et 64% ne savent pas qu’elle correspond à un débit plus important. Les plus jeunes ont plus de connaissances en la matière puisque 71% des 16-34 ans savent à quoi correspond la 4G contre 61% des 35-75 ans.

4G-français-etude

Il faut aussi préciser que l’étude révèle que 60% des sondés ne détient pas d’abonnement 4G et que seulement 15% d’entre eux envisagent d’y souscrire dans les 6 mois à venir. Parmi ceux qui détiennent un forfait 4G, soit 25% des répondants (30% des hommes et 21% des femmes) seulement 7% l’ont adopté par choix, et 18% ont vu leur forfait basculer vers une offre 4G automatiquement. Attention, ces sondés détiennent un forfait 4G mais pas nécessairement un smartphone.

Parmi ceux qui détiennent un forfait 4G et un smartphone, 16% n’ont pas un modèle compatible. Pour les autres la différence à l’usage n’est pas forcément constatée. 56% estiment que leurs usages n’ont pas évolué depuis le passage au haut débit. Seulement 11% regardent davantage de vidéos alors que 32% surfent plus sur le web.

Néanmoins, parmis ceux qui détiennent un smartphone avec la 4G, 81,3 % naviguent sur Internet et parmi eux 57,6 % surfent moins de 3h00 par semaine sur le net avec 61% âgés entre 35 et 75 ans. Ils sont 33,4 % à naviguer moins d’1h par semaine et 11,5 % plus de 5h, les hommes représentant dans cette dernière tranche 55,7 % des répondants. Quid du haut débit ? 44% voient une différence de débit alors que 40% estiment que ça ne change rien au quotidien.

Après un an de mise sur le marché, le réseau 4G ne semble pas convaincre les utilisateurs. Pourtant les opérateurs ont cette année énormément communiqué sur leur réseau et font des efforts pour déployer leurs antennes sur le territoire. Les constructeurs de leur côté commercialisent de plus en plus de terminaux compatibles et redoublent d’efforts pour séduire les français.

Et vous, avez-vous opté pour la 4G ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !