Zone-Telechargement devient Zone-Annuaire pour être à nouveau référencé par Google

 

Symbole du téléchargement illégal en France, le portail Zone-Telechargement change encore de nom. Il devient Zone-Annuaire, un choix fait dans l’objectif de contourner le déréférencement de Google. Un changement de nom qui intervient après un long et tumultueux parcours.

Zone Telechargement devient Annuaire Telechargement

Un site qui propose du téléchargement gratuit ne peut évidemment vivre que de dons ou de revenus publicitaires. Et, autant pour l’un que pour l’autre, ils sont fonction de l’audience. C’est logique. Or, pour avoir de l’audience aujourd’hui, il n’y a qu’une seule solution : Google. Grand manitou du référencement, le moteur de recherche reste le passage obligé pour une très grande majorité des Internautes aujourd’hui, malgré les nombreux efforts de la concurrence.

Lire aussi : Quand les sites torrent se font courtiser par les ayants droit pour de la pub

Si vous n’êtes pas référencé dans le moteur de recherche de Google, vous n’existez simplement pas. Difficile donc dans ces conditions de monétiser son audience. C’est le problème rencontré par Zone-Telechargement, sulfureux site de téléchargement illégal aux multiples incarnations qui, dans sa dernière mouture, a été déréférencé de Google. Pour contourner le problème, les administrateurs ont changé le nom du site pour devenir Annuaire-Telechargement. Avant de revenir à l’ancien et même utiliser les deux domaines parallèlement.

Il n'en a plus le nom, mais il garde la fonction

Mais cela n’a semble-t-il pas été suffisant. Zone-Telechargement change donc une fois de plus de dénomination et d’URL. Le site s’appelle désormais Zone Annuaire, supprimant ainsi le terme « Telechargement » qui est certainement aujourd’hui trop connoté. Cependant, le principe reste le même que précédemment : un annuaire de lien de téléchargement direct (et illégal, précisons-le à nouveau).

Lire aussi : Zone-Téléchargement : pourquoi Chrome bloque l’accès au site pirate

Zone-Telechargement, tout le monde connaît au moins son nom. Il faut dire que ce site, lancé en 2010, était classé au 11e rang des sites les plus visités en France. Il était même 1er dans la catégorie des annuaires de liens. Un français sur 20 consultait le site. C’était avant bien sûr sa fermeture brutale le 28 novembre 2016 par la gendarmerie nationale. Depuis, les concepteurs du site ont vécu de nombreux déboires, entre piratage de leurs bases de données et déréférencement de Google.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Sites pirates
LiquidVPN : une plainte accuse le VPN d’encourager le piratage

LiquidVPN, un service de VPN basé aux Etats-Unis, est dans le viseur de plusieurs sociétés de production. Les ayant droit accusent le service d’avoir sciemment encouragé ses utilisateurs à télécharger illégalement des séries et des films sur des sites pirates….

Smartphone
La moitié des Français font leurs achats avec leur smartphone

La moitié des Français font du shopping en ligne en utilisant leur smartphone, révèle une étude. Malgré la période de confinement, de plus en plus d’internautes passent par leur téléphone pour réaliser leurs achats. Malheureusement, l’écran tactile des smartphones risque…

ebay wmc
eBay force désormais les vendeurs à ajouter leur compte en banque

eBay commence depuis quelques semaines à envoyer des messages aux vendeurs américains qui n’ont pas encore ajouté leur compte en banque. La plateforme menace de bloquer la plupart des fonctionnalités du compte des personnes concernées, dont la possibilité de vendre….