YouTube est victime d’une avalanche d’arnaques aux Bitcoin sur les chaînes tech

 

Le compte YouTube du célèbre leaker Jon Prosser a été piraté et détourné pour mener une arnaque aux Bitcoin. Un nouveau cas qui s'ajoute aux milliers de chaines qui usurpent l'identité d'icônes de la tech comme Elon Musk pour soutirer de l'argent aux internautes les plus crédules.

arnaque bitcoin spacex

Dans la nuit du 6 août, un livestream visant à vendre des Bitcoin a été largement mis en avant par YouTube. Le live, bien mis en avant dans la catégorie “A la Une” tech, a visiblement boosté sa visibilité avec des bots et autres comptes fantômes. Or, il s'avère que le compte en question appartient à une figure bien connue de la Tech : le leaker spécialiste des produits Apple Jon Prosser. En parallèle, sur Twitter, l'intéressé a révélé que son compte YouTube a été victime d'un piratage. La chaîne YouTube a entre-temps été suspendue. Selon ses premiers échanges avec Google, Jon Prosser ne pourra pas en retrouver l'accès avant “plusieurs semaines”.

Arnaques aux Bitcoin sur les chaînes tech : que fait YouTube ?

On trouve d'autres cas de piratages directs de comptes Youtube qui ont par la suite servi à mener ce genre d'arnaques. Mais il y a aussi, encore plus souvent, des détournements de contenus de chaînes officielles avec des comptes qui tentent d'usurper une identité. Vous en avez sans doute vues quelques unes : en général, ces chaînes capitalisent sur la notoriété de personnes comme Elon Musk, ou de ses entreprises (SpaceX, Tesla etc…) avec une vidéo “live” qui reprend en fait frauduleusement le contenus d'autres chaînes.

Les faussaires tentent ainsi de convaincre les internautes d'acheter des cryptomonnaies pour en recevoir – dans le meilleur des cas il s'agit d'une pyramide de Ponzi. Les acteurs malveillants changent le nom de la chaîne avec des mots clés comme “Musk Nasa” ou “SpaceX NASA” pour tenter de se donner un semblant de légitimité. Dans le cas de Jon Prosser, les faussaires seraient parvenus à capter l'équivalent de 4000 dollars en Bitcoin avant que le contenu problématique ne soit signalé et supprimé.

On a vu ce genre d’arnaques se multiplier sur d'autres réseaux sociaux comme Twitter ces dernières années. Mais le réseau social à l'oiseau bleu semble avoir trouvé comment faire disparaître l'essentiel de ces usurpations. Ce qui ne semble pas encore le cas de YouTube. Si vous rencontrez ce genre de vidéos, il est très simple de les signaler et obtenir leur retrait de la plateforme. Il suffit pour cela de cliquer sur le petit drapeau en-dessous de la vidéo et de choisir Spam ou contenu trompeur avec pour motif “Escroquerie/Fraude”.

Lire également : Arnaque aux Bitcoins et Ethereum – Twitter s'attaque aux faux Elon Musk qui ruinent les twittos

Après examen par un opérateur humain, le contenu ne devrait plus être accessible – quelques minutes seulement après le signalement.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
youtube bannit trump
YouTube bannit à son tour Donald Trump pour 7 jours minimum

Ce mardi, Donald Trump a posté plusieurs vidéos sur YouTube incitant à la violence, selon la plateforme. Conformément à ses conditions générales d’utilisation, celle-ci a décidé de bloquer le compte du président américain, l’empêchant ainsi de poster tout contenu pendant…

Youtube logo
Youtube expérimente les publicités audio comme à la radio

Youtube est beaucoup utilisé pour écouter de la musique, que ce soit en Premium ou même en gratuit. Cependant, les publicités diffusées par la plate-forme ne sont pas adaptées à l’écoute seule, et Youtube veut changer ça en incitant les…

hold up documentaire polémique youtube
Hold-up, le documentaire sur le coronavirus fait polémique sur YouTube

Hold-up, le documentaire qui prétend lever le voile sur les complots derrière la pandémie de coronavirus, continue de faire polémique sur YouTube. Après avoir été supprimé de plateformes payantes comme Vimeo VOD, le film a été partagé en masse sur le site…