Windows 11 : Intel et Microsoft ont quasiment réglé les problèmes de DRM

 

Il aura fallu un long mois à Microsoft et Intel pour trouver une solution aux bugs de DRM rencontrés sur de nombreux jeux par les propriétaires de processeurs Alder Lake. De 51 titres concernés par ces problèmes, leur nombre est maintenant réduit à trois. Et si les soucis persistent, Microsoft a tout de même un plan de secours pour les joueurs.

intel alder lake bug drm
Crédits : Intel

C'est l'histoire qui a légèrement entaché les débuts des processeurs Intel Alder Lake de 12e génération : un problème situé au niveau du DRM empêchait le fonctionnement correct d'une cinquantaine de titres, à la fois sur Windows 10 et Windows 11. Et si MSI avait apporté une solution temporaire quelques jours plus tard, elle ne suffisait pas à régler ces soucis sur l'ensemble des jeux concernés.

De fait, il aura fallu un mois tout de même pour Microsoft et Intel pour trouver la source du dysfonctionnement et patcher les jeux en conséquence. Comme l'expliquent nos confrères du site Wccftech, le problème venait bel et bien des logiciels DRM de certains jeux de la liste, comme Denuvo. En effet, il s'avère que ces logiciels identifiaient par erreur la conception hybride des nouveaux processeurs d'Intel comme deux PC distincts. Les derniers CPU adoptent deux architectures de cœur, à savoir les cœurs de performances (P-Core), basés sur l'architecture Golden Cove, et les cœurs dédiés à l'efficacité énergétique (E-Core), qui reposent sur l'architecture Gracemont.

Microsoft et Intel trouvent enfin la solution au problème de DRM

Du point de vue des DRM, ces deux ensembles de cœurs ne faisaient pas partie de la même puce, alors que c'est bel et bien le cas. La source du problème étant enfin identifiée, les deux constructeurs ont pu le résoudre sur la grande majorité des titres concernés, réduisant la liste des jeux toujours concernés à trois seulement : Assassin's Creed Valhalla, Madden 22 et Fernbus Simulator.

Si pour une raison ou autre, vous êtes toujours affecté par ces problèmes de compatibilité, Intel invite les joueurs à adopter la solution proposée par MSI en début novembre 2021. À savoir, activer le mode Legacy Game Compatibility depuis le BIOS. Une fois les paramètres sauvegardés, quittez le BIOS et redémarrez votre PC. Avant de lancer votre jeu, pressez la touche Arrêt Défilement, ce qui aura pour effet de “mettre en veille” les cœurs E-core. Et si passer par le BIOS ne vous enchante plus que ça, sachez que MSI et Gigabyte ont mis à disposition des joueurs des logiciels gratuits (DRM Access Tool et DRM Fix Tool) permettant d'aboutir au même résultat, sans passer par la case BIOS.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !