Warner Bros va utiliser une IA pour choisir les films qui pourraient lui rapporter le plus d’argent

Warner Bros s’offre une IA pour déterminer quels films vont rapporter le plus. Le studio hollywoodien a signé un partenariat avec Cinelytic, une entreprise spécialisée dans l’analyse prédictive pour le cinéma et l’industrie du divertissement. Cette intelligence artificielle sera par exemple capable de déterminer en amont les revenus potentiels d’un film.

Crédits : Warner Bros

Bien que l’intelligence artificielle ait investi nos maisons avec la domotique ou nos smartphones avec Siri d’Apple ou le Google Assistant, les IA n’avaient pas encore envahi les studios de cinéma. Dans le sens propre du terme bien entendu (des films sur les IA, on en compte par centaine). La situation va changer très prochainement puisque la puissante Warner Bros vient d’annoncer un partenariat historique avec Cinelytic.

Cette entreprises américaine, spécialisée dans l’analyse prédictive pour le cinéma et l’industrie du divertissement, va donc fournir une intelligence artificielle capable d’aider le studio dans ses prises de décision, notamment lors de l’étape de la production. Concrètement, cet outil pourra déterminer en amont les revenus potentiels d’un film selon son casting, son scénario ou son réalisateur, ou encore ses chances de succès sur un territoire donné (en France ou en Chine par exemple).

À lire également : Intelligence artificielle dans le smartphone – concrètement, à quoi ça sert ? 

Aider les producteurs à se décider

Ces informations permettront aux dirigeants de la Warner de fixer un budget pour tel ou tel film. Pour faire simple, cette IA aidera à mieux cerner les qualités et défauts d’un film : ce long-métrage a-t-il tout ce qu’il faut pour être un blockbuster de la période estivale, ou plutôt un film de Noël ? Cinelytic apportera « des informations pour la prise de décision en ce qui concerne le contenu et l’évaluation des talents, pour appuyer de nouvelles stratégies », peut-on lire dans les colonnes du site Engadget.

Ce système sera avant tout destiné aux « tâches répétitives de faible valeur » qui peuvent faire perdre du temps aux cadres de la Warner Bros. Pour l’instant, l’accord avec Cinelytic ne concerne que la branche internationale de la Warner. De fait, les studios américains ne seront pas concernés. Dans les tous les cas, les outils fournis par Cinelytic n’ont pas vocation à remplacer les producteurs, loin de là. Néanmoins, le point de vue de Darcy Antonellis sur le sujet est intéressant.

Voilà ce que disait l’ancienne directrice exécutive des opérations numériques de Warner Bros. et Time Warner il y a quelques mois : « L’IA va changer la manière dont les producteurs et réalisateurs approchent le processus de production. Même si cela ne remplacera jamais entièrement ce que peut faire un esprit créatif, l’IA va aider à soutenir et mieux cerner les décisions créatives impactantes et sensées ». Ses prédictions se sont avérées exactes.

Source : Engadget



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !