Une pénurie de PC portables est à prévoir au niveau mondial dans les semaines à venir

 

Face au retour du Covid-19 dans la ville de Shanghai, le gouvernement chinois a décidé d'appliquer à la lettre sa stratégie “Zéro Covid” en confinant l'agglomération et sa périphérie. Problème, la région abrite les sites de production de nombreux sous-traitants travaillant pour Apple, Acer, HP, Dell, Lenovo ou encore Microsoft. De quoi craindre une pénurie de PC portables dans les semaines à venir.

pc portables penurie
Crédits : Unsplash

Si en France, l'heure est à la tombe des masques et au retour à une vie quasi-normale, le monde n'est pas encore débarrassé du Covid-19. En Chine, le pays doit faire à une recrudescence des cas dans la région de la ville de Shanghai, notamment à cause du variant Omicron. Sans surprise, les autorités chinoises ont décidé d'appliquer à la lettre leur stratégie “Zéro Covid” en reconfinant la ville et sa périphérie.

Les déplacements de chaque travailleur sont soumis à vérification, tandis que le télétravail est adopté massivement lorsque cela est possible. Seulement, l'application de cette tolérance zéro face à l'épidémie pourrait avoir de “graves répercussions et nuire gravement à l'industrie électronique mondiale”. C'est tout cas ce que révèlent nos confrères du site Commercial Times de Taïwan.

À lire également : La pénurie de composants touche aussi les machines de fabrication de puces

Le Covid-19 menace la production de PC portables

En effet, la ville de Kunshan se trouve justement dans la zone concernée par les mesures sanitaires.  Or, c'est ici que se trouvent de nombreux sites de production des entreprises Compal, Pegatron et Wistron. Ces compagnies partagent un point commun : elles travaillent toutes comme sous-traitant pour de grandes marques de la Tech comme Apple, Acer, Asus, HP, Lenovo, Microsoft ou encore Dell et Xiaomi. Majoritairement, ces trois sociétés chinoises fabriquent les PC portables des constructeurs précédemment cités.

Notez que le confinement impacte également les activités de AUO et Nanya, entreprises respectivement spécialisées dans la fabrication de moniteurs et de semi-conducteurs. Pour l'instant, les capacités de production de ces usines sont fortement impactées et réduites, et la situation perdurera tant que les mesures sanitaires resteront en vigueur. D'après Commercial Times, la fin de la quarantaine est fixée au 6 avril 2022. 

Si le nombre de contaminations ne chute pas assez aux yeux des autorités, elles pourraient très bien prolonger ce bouclage. De fait, les stocks de PC portables pourraient très vite se vider un peu partout dans le monde, tandis que les prix pourraient à l'inverse exploser. Ce n'est pas encore le cas pour l'instant, mais le risque est réel. Pour rappel, la pénurie de composants continue de perturber les activités de nombreuses entreprises à travers le monde. C'est le cas du groupe automobile Stellantis qui a été contraint de fermer son usine en Russie à cause de la pénurie. D'ailleurs, le principal constructeur de tanks russes a lui aussi été obligé de suspendre sa production, faute de composants.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !