La Russie se retrouve privée de chars d’assaut à cause de la pénurie de composants

 

La Russie bientôt privée de tanks pour poursuivre son invasion en Ukraine ? En raison des sanctions commerciales décrétées par l'Union européenne et de la pénurie mondiale de composants, le principal fabricant de blindés russes est dans l'incapacité de poursuivre la production.

chars assaut production
Crédits : Wikimédias

Comme vous le savez peut-être, la guerre en Ukraine a d'ores et déjà des répercussions dans de nombreux pays. Le conflit va faire grimper le prix de l'automobile. En effet, l'Ukraine comme la Russie exportent de grandes quantités de composants aux constructeurs européens. Or, les livraisons ont et vont continuer à diminuer tant que la situation perdurera. De fait, les tarifs des voitures vont forcément gonfler. 

Dernièrement, nous avons également appris que la guerre en Ukraine va aggraver la pénurie de puces informatiques. Le pays abrite l'un des principaux producteurs de néon, un gaz rare utilisé dans la fabrication des composants électroniques. Or, cette entreprise, basée à Odessa, a en toute logique suspendu ses activités.

Toujours concernant cette pénurie de puces informatiques, elle commencerait visiblement à poser des problèmes à la Russie. D'après des médias d'État ukrainiens et les forces armées du pays, le plus important fabricant de chars d'assaut en Russie a été contraint d'interrompre la production, faute de composants. Le journal Kyiv Independant écrit que la société Uralvagonzavod a arrête ses opérations dans son usine de Chelyabinsk, située dans le centre-ouest de la Russie, en raison du manque de pièces détachées fournies par des pays étrangers.

chars assaut production
Crédits : Twitter

À lire également : IPTV – la guerre en Ukraine pourrait entraîner un blocage immédiat des plateformes

La Russie bientôt privée de chars d'assauts ?

Cette information a communiqué initialement par les forces armées ukrainiennes, puis confirmée par le ministère ukrainien de la défense ce 21 mars, si l'on en croit le journal. Reste qu'il convient de prendre ces renseignements avec des pincettes, tant que la véracité de cette information n'est pas entérinée par une source non-ukrainienne.

Il convient de rappeler toutefois que les avoirs de l'Uralvagonzavod ont été gelés par l'UE depuis le 15 mars 2022. Par ailleurs, la société est également sur liste noire et il est désormais “interdit de s'engager, directement ou indirectement, dans toute transaction” avec elle. L'UE a choisi de sanctionner l'entreprise car “les chars T-72B3 livrés par Uralvagonzavod aux forces armées russes ont été utilisés par la Russie lors de l'invasion illégale de l'Ukraine en 2022″. De fait, l'UE a conclu que le constructeur russe participait au soutien matériel ou financier d'actions qui portent atteinte ou menacent l'intégrité territoriale, la souveraineté et l'indépendance de l'Ukraine.

Source : NewsWeek



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !