Twitter bloque les PNG animés après une attaque contre les épileptiques

 

Le site de microblogging Twitter annonce que le format APNG, ou PNG animé, ne sera plus compatible avec son service. Ce type de fichier, qui contourne certaines protections de Twitter, aurait été utilisé pour attaquer le compte d’une association américaine dédiée à la lutte contre l’épilepsie.

Twitter change de design

Vous savez tous ce qu’est l’épilepsie. Il s’agit d’un ensemble d’affections neurologiques qui se manifestent par des crises répétées, engendrées par un dysfonctionnement passager du cerveau. Elles sont causées par de la fatigue, de l’anxiété ou un manque de sommeil. La cause la plus connue, mais pas la plus répandue, est la stimulation lumineuse : une succession rapide et intermittente de signaux peut causer artificiellement une crise. Un stroboscope par exemple, ou le clignotement d’un écran.

Lire aussi : Amazon Ring : un hacker pirate la caméra, espionne la famille et terrorise la fillette

Aux États-Unis, plusieurs associations luttent pour les épileptiques, en expliquant ce que c’est et en enseignant à tout un chacun des bons gestes à prodiguer à une personne quand elle fait une crise. L’une d’elles est appelée « Epilepsy Foundation ». Comme de nombreux organismes caritatifs, celle-ci est présente sur les réseaux sociaux, dont Twitter. Son compte a récemment fait l’objet d’une attaque sous la forme de courtes animations stroboscopiques qui se succèdent et sont propices à causer des crises chez ceux qui les regardent.

Un format qui ne sera plus utilisable

Cette attaque, qui a eu lieu lors du mois de sensibilisation nationale à l’épilepsie organisée outre-Atlantique, a été possible parce que le format des animations est l’APNG, ou le PNG animé. C’est comme le GIF animé, mais avec des PNG. Et, surtout, le format APNG profite d’un bug de Twitter qui contourne les réglages de lecture automatique. L’histoire ne dit pas combien de personnes ont été touchées.

En réponse, Twitter a pris la décision d’interdire l’usage des PNG animés dans des tweets jusqu’à ce que le bug de la lecture automatique soit résolu. Dans un message posté sur son compte dédié à l’accessibilité (que vous pouvez retrouver en fin de cet article), Twitter explique avoir pris cette décision afin d’offrir à tous une expérience sans danger.

Lire aussi : Facebook bannit les comptes qui utilisent des photos de profil générées par IA

La fondation, quant à elle, a porté plainte contre les propriétaires des comptes impliqués en s’appuyant sur des affaires précédentes. Car ce n’est pas la première fois qu’une image animée cible un épileptique. En 2016, un tribunal texan a estimé qu’une telle image est considérée comme une arme mortelle.

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
donald trump twitter
Twitter pourrait bannir Donald Trump en cas de défaite

Twitter pourrait bannir Donald Trump en cas de défaite. Comme l’expliquent nos confrères du site Bloomberg, en cas de défaite, le milliardaire redeviendrait un utilisateur lambda, soumis aux mêmes conditions et aux mêmes sanctions que n’importe quel utilisateur. Donald Trump…

Twitter
Twitter va bientôt permettre d’envoyer des messages vocaux en DM

Twitter teste une nouvelle fonctionnalité : les messages vocaux en privé. Cela permettrait aux utilisateurs de communiquer plus rapidement sans passer par l’écrit, comme cela se fait déjà sur Instagram ou WhatsApp. Une chose qui ne plait pas forcément à tout…

Tweet 2
Twitter : les sujets en tendance sont désormais contextualisés

Twitter a annoncé une nouvelle fonctionnalité sur son réseau. Les sujets en tendance seront maintenant contextualisés avec des courts textes ou des tweets expliquant clairement le sujet. Une manière de rendre ces tendances plus claires. Sur Twitter, il n’est pas…