test realme x2 pro

Maj. le 4 décembre 2019 à 14 h 27 min

La guerre du flagship killer aura bien lieu. Bien qu’éculé, ce titre continue de faire des envieux. Alors que OnePlus incarne sans doute la marque au plus beau palmarès, de nouveaux challengers viennent le titiller. C’est le cas de Realme qui lance le X2 Pro, son premier modèle haut de gamme en France. Et il a plus d’un atout dans son jeu.

test realme x2 pro

Vous ne connaissez pas Realme ? Rien de plus normal. Dans l’océan de constructeurs de smartphones, ce petit nouveau issu de la famille BBK Electronics (OnePlus, Oppo, Vivo) n’a lancé qu’un modèle en France début 2019. Le Realme 3 Pro, commercialisé à 250 euros, était passé (presque) inaperçu malgré des qualités certaines.

Pour les fêtes de fin d’année, Realme hausse le ton en lançant le X2 Pro, un modèle résolument haut de gamme vendu à partir de 399 euros seulement. A-t-il les qualités pour prendre le titre de “flagship killer” de l’année ? Sur le papier, cela ne fait aucun doute. Mais pour en avoir le coeur net, nous l’avons testé pendant quelques jours.

Prix et date de sortie du Realme X2 Pro

Le Realme X2 Pro est d’ores et déjà disponible à partir de 399 euros (6 Go/128 Go). Une version 8 Go/128 Go est vendue 449 euros. Pour ces deux modèles, le constructeur propose un stockage UFS 2.1. Enfin, un modèle 12 Go/256 Go (UFS 3.0) ferme la marche. Il est commercialisé à 499 euros, ce qui reste un tarif contenu au regard de sa fiche technique.

test realme x2 pro prix

Fiche technique

 Realme X2Realme X2 Pro
Dimensions158.7 x 75.2 x 8.6 mm161 x 75.7 x 8.7 mm
Poids182 g199 g
Ecran6,4" AMOLED 19,5:96,5" OLED 20:9
Définition2340 x 1080 pixels (403 ppi)90 Hz 2400 x 1080 pixels (402 ppi) HDR10+
Capteur d'empreintesOui, sous l'écranOui, sous l'écran
SoCSnapdragon 730GSnapdragon 855+
Mémoire interne64/128/256 Go64/128/256 Go
microSDOui, jusqu'à 256 GoNon
Double SIMOuiOui
RAM6/8 Go6/8/12 Go
Capteur photo principalQuadruple : 64 MP, f/1.8, Ultra grand angle 8 MP f/2.3,
Macro 2 MP f/2.4,
ToF 2 MP, f/2.4
Quadruple : 64 Mp f/1,8, 8 Mp Ultra grand angle f/2,2, 13 Mp f/2,5, 2 Mp f/2,4
- Zoom optiqueNonX2
Capteur photo secondaire32 MP (f/2,0)16 MP (f/2,0)
OSAndroid 9 Pie et ColorOS 6.1Android 9 Pie et ColorOS 6.1
ConnectivitéWi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, dual-band, Wi-Fi Direct, hotspot, Bluetooth 5.0, A2DP, LE
Bluetooth 5.0 + LE (codecs HD : AptX,
AptX HD, LDAC)
NFC
Google Cast
Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, dual-band, Wi-Fi Direct, hotspot, Bluetooth 5.0, A2DP, LE
Bluetooth 5.0 + LE (codecs HD : AptX,
AptX HD, LDAC)
NFC
Google Cast
NFCOuiOui
Port infrarougeNonNon
Batterie4000 mAh4000 mAh
Recharge rapideOui, 30WOui, 50W
Recharge sans filNonNon
Recharge sans fil inverséeNonNon

Design : un air de déjà vu

Difficile de ne pas voir des similitudes entre le Realme X2 Pro et le Galaxy S10+ de Samsung. Coins arrondis, dos en verre incurvé (mention spéciale à notre modèle de test blanc nacré), lignes élégantes, tous les standards d’un smartphone haut de gamme sont bien là. Les plus tatillons relèveront des finitions légèrement moins premium, mais l’illusion reste parfaite.

test realme x2 pro design

Dans un souci de symétrie, Realme positionne le quadruple module photo au centre à la verticale. Mais, chose étonnante, il décale son logo sur la droite, sous les capteurs, brisant ainsi l’homogénéité de l’ensemble. Étrange.

Les autres éléments sont positionnés de manière assez classique : bouton on/off sur la bordure droite, touches de volume à l’opposé, USB-C, haut-parleur et jack 3,5 mm sur la bordure inférieure. Notons d’ailleurs que le cadre en aluminium brossé fait son effet.

test realme x2 pro finitions

À l’avant, le Realme X2 Pro affiche un écran de 6,5’’ avec encoche “goutte d’eau”. À l’heure des poinçons et systèmes de caméra rétractable, certains trouveront peut-être ce choix discutable. D’autres reprocheront sans doute l’épaisseur des bordures noires entourant l’écran. Relativisons tout de même : certains modèles vendus près de 1000 euros arborent une énorme encoche et des bordures tout aussi épaisses (coucou Apple). Pour 399 euros, l’intégration de l’écran reste donc exemplaire.

test realme x2 pro ecran encoche

Finalement, le gabarit du X2 Pro pourrait le disqualifier d’office auprès de certains consommateurs. Ses dimensions (161 x 75,7 x 8,7 mm) et son poids (199 g) le classent dans la catégorie des mastodontes aux côtés du OnePlus 7T Pro par exemple. Cela implique de l’utiliser à deux mains et d’avoir de grandes poches (ou un sac). En contrepartie, ce grand format rend l’expérience multimédia bien plus confortable.

Écran AMOLED 90Hz, oui oui

Petit prix, mais grand écran. Realme n’a pas rogné sur ses coûts et fournit une dalle AMOLED de 6,5’’ avec une définition Full HD+. Mieux encore, il se permet d’intégrer un écran 90Hz, comme le OnePlus 7T Pro ou le Google Pixel 4 XL. Ce taux de rafraîchissement présente notamment l’avantage de faire défiler les contenus avec plus de fluidité et ainsi épargner vos yeux.

test realme x2 pro ecran

Certaines mauvaises langues pourraient pointer du doigt la qualité de l’écran. Après tout, il existe tout type de dalle AMOLED chez les fournisseurs, y compris des mauvaises. Realme n’est pas tombé dans ce piège : la qualité d’affichage du X2 Pro n’atteint peut-être pas celle d’un Galaxy Note 10, mais elle reste impressionnante pour un modèle à ce prix. Si on lui reproche ses couleurs trop saturées (un petit tour dans les paramètres corrige en partie le problème), son excellente luminosité et ses bons contrastes compensent ce petit défaut. Encore une fois, pour ce prix, difficile (voire impossible) de trouver mieux.

Qualité audio étonnante

Souvent délaissée sur ce segment de prix, la partie audio a fait l’objet de la plus grande attention. Au-delà de la diffusion du son en stéréo par le biais de deux haut-parleurs, c’est surtout la certification Dolby Atmos, habituellement réservée aux modèles haut de gamme, qui surprend ici.

Seuls les Galaxy A de Samsung peuvent se vanter de proposer une telle expérience. Si le coréen se permet d’optimiser l’écoute grâce à un égaliseur complet, Realme opte pour une autre formule et autorise la personnalisation du son en fonction de l’utilisation. Pour cela, il intègre quatre modes d’écoute :

  • Intelligent : s’adapte automatiquement au contenu regardé/écouté
  • Théâtre : son surround 3D réaliste avec prédominance des voix, parfait pour les films
  • Jeu : plus de graves pour une meilleure immersion
  • Musique : son plus équilibré
test realme x2 pro dolby atmos

Dans l’optique de contenter le plus grand nombre, Realme intègre un jack 3,5 mm et le Bluetooth 5.0. Pas de jaloux, #teamjack et #teamsansfil peuvent ainsi profiter d’une bonne qualité de son. Car, oui, le X2 Pro délivre un son équilibré avec de bonnes basses et une certaine maîtrise de la distorsion.

Excellentes performances

Afin de rivaliser avec les meilleurs du marché, Realme intègre le Snapdragon 855+, dernier processeur de Qualcomm, le plus puissant de l’univers Android. Trois configurations sont disponibles : 6 Go/128 Go UFS 2.1 à 399 euros, 8 Go/128 Go UFS 3.0 à 449 euros et 12 Go / 256 Go UFS 3.0 à 499 euros (notre modèle de test). Les benchmarks sont sans appel : le X2 Pro se classe parmi les smartphones Android les plus puissants du marché aux côtés du OnePlus 7T Pro et du ROG Phone 2 d’Asus.

test realme x2 pro benchmarks

Ces très bons scores se reflètent dans l’utilisation quotidienne : le X2 Pro se révèle rapide et fluide en toutes circonstances. Les amateurs de jeux sur mobile apprécieront d’ailleurs le combo puissance/écran 90 Hz assurant une meilleure réactivité et une expérience plus immersive.

Interface : encore un effort

En intégrant Color OS 6.1 (basé sur Android 9), Realme n’a pas vraiment eu l’idée du siècle. Bien que l’interface développée par Oppo s’améliore au fil du temps, elle reste loin du niveau d’excellence d’Oxygen OS (OnePlus), One UI (Samsung) ou, dans un style plus proche, MIUI 11 (Xiaomi).

test realme x2 pro interface

Optimisé pour le marché chinois, Color OS ne s’est pas encore totalement adapté au public européen. Au-delà de sa charte graphique plus proche d’iOS que d’Android, le logiciel souffre de quelques défauts rédhibitoires. On pense par exemple aux erreurs de traductions qui témoignent de la jeunesse de l’OS dans nos contrées. On pense également aux nombreux bloatwares et doublons ainsi qu’aux petits bugs d’animations qui rendent parfois l’expérience assez frustrante.

Néanmoins, saluons l’évolution rapide de Color OS. Oppo a corrigé la plupart des problèmes de traductions, introduit le tiroir d’applications si cher aux utilisateurs Android et adopté les standards de 2019 (mode sombre, gestes de navigation, etc.). Encore un petit effort, Color OS est sur la bonne voie.

Endurant comme un marathonien, rapide comme un sprinter

Décidément original, Realme n’équipe pas le X2 Pro d’une mais de deux batteries de 1950 mAh pour une capacité totale de 3900 mAh. Si l’interface de Color OS reste perfectible, son optimisation se révèle exemplaire puisque le X2 Pro peut tenir environ deux jours avec une charge complète.

test realme x2 pro autonomie

Non content de ces très bonnes performances, Realme inaugure en prime Super VOOC 50W, la technologie de recharge la plus rapide du monde signée Oppo. Alors que OnePlus vante les mérites de son Warp Charge 30T (50% d’autonomie le temps d’une douche), le X2 Pro se recharge complètement en à peine une demie heure. Il lui faut seulement 10 minutes pour absorber assez d’énergie pour une journée d’utilisation. Qui dit mieux ?

Appareil photo : la petite déception

On connaît le principal défaut des smartphones à moins de 500 euros par rapport aux ténors du marché : la qualité photo. Realme ne laisse rien au hasard et dote son X2 Pro d’un quadruple module composé de :

  • Un grand angle : 26 mm f/1,8 ; capteur Samsung ISOCELL GW1 de 64 MP 1/1,7’’ (photosites 0,8 µm) ; stabilisation optique
  • Un téléobjectif x2 : 52 mm f/2,5 ; capteur de 13 MP 1/3,4’’ (photosites 1 µm) ; zoom hybride x5
  • Un ultra grand-angle : 16 mm f/2,2 ; capteur de 8 MP 1/3,2’’ (photosites 1,4 µm)
  • Un objectif dédié à la profondeur de champ : f/2,4 ; capteur de 2 MP 1/5’’ (photosites 1,75 µm)
test realme x2 pro appareil photo

Pour optimiser son capteur principal, Realme utilise le pixel binning et combine 4 pixels pour n’en former qu’un. On obtient alors des clichés de 16 MP et non de 64 MP, mais avec une qualité supposée améliorée. En réalité, la différence entre les clichés capturés en 64 MP et ceux en 16 MP est loin de sauter aux yeux. Nous avons donc opté pour des photos en 16 MP, celles de 64 MP présentant un défaut non négligeable : leur poids dépasse allègrement les 10 Mo.

Malgré l’intégration de tout ce matériel, le Realme X2 Pro ne parvient jamais vraiment à se frotter aux références du marché. Comme la plupart de ses concurrents directs, il capture de très jolies photos dans de bonnes conditions de luminosité. Mais à mesure que la lumière baisse, le bruit et le grain détériorent les photos. Pour pallier le manque de lumière, le X2 Pro cède aussi à la tentation du lissage, méthode de compensation logicielle déjà utilisée par certains concurrents (Oppo, Xiaomi). Les clichés restent exploitables pour les réseaux sociaux par exemple, mais sont loin d’atteindre le niveau de détails des meilleurs du marché.

Zoom x2

Zoom x5

Résolument pensé pour une utilisation polyvalente, le Realme X2 Pro brille par la qualité de son zoom optique x2 qui conserve un bon piqué et des couleurs justes. Décidément fâché avec le traitement numérique, le constructeur ne parvient pas à proposer un zoom hybride x5 aussi convaincant. L’ultra grand-angle quant à lui s’en tire honorablement. On notera toutefois que la colorimétrie et les contrastes varient énormément d’un mode à l’autre.

Realme se laisse bien évidemment aller à la tendance du portrait, hélas sans grand succès. Si le détourage est précis, on déplore le bokeh trop léger, et ce malgré l’intégration d’un objectif consacré à la gestion de la profondeur de champ.

Dans sa petite encoche, le X2 Pro camoufle un capteur frontal de 16 MP (photosites 1 µm) avec objectif f/2. Dans l’ensemble les clichés sont corrects même si, en contre-jour, le traitement numérique brûle l’arrière-plan.

Notons enfin que Realme a fait ses plus gros sacrifices sur la partie vidéo. Bien que le X2 Pro puisse filmer en 4K à 60 im/s, Realme se contente de proposer une stabilisation électronique, insuffisante pour obtenir des vidéos vraiment exploitables.

Notre avis sur le Realme X2 Pro

A la manière de Pocophone en 2018, Realme propose un X2 Pro très complet malgré un prix contenu. Le constructeur a dû faire des choix, et comme souvent c’est la partie photo qui a fait les frais de la compression des coûts. On pardonne volontiers ce petit défaut tant le X2 Pro impressionne sur les autres critères : puissant, endurant, élégant, il se paie même le luxe d’intégrer le système de recharge le plus rapide du monde. Ajoutez à cela un écran AMOLED réussi et une bonne qualité audio, le tout pour un tarif de 399 euros, et vous obtenez la belle surprise de fin d’année.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Xiaomi Mi Note 10 : Miam Miam !

Avec le Mi Note 10, Xiaomi propose un smartphone complet à prix abordable. Il se distingue surtout par ses cinq capteurs photo dont un de 108 mégapixels. Nous l’avons testé en avant-première. Voici notre avis.

Test du Google Pixel 4 : voici le nouveau roi de la photo

Réputé pour sa maitrise de la photo, Google lance les Pixel 4 et 4 XL. Dotés d’un double capteur, Google promet d’en faire les nouveaux rois de la photo. Nous avons testé le plus petit des deux. Pari réussi ?

Test de l’Oppo Reno 2 : aileron, aileron petit patapon

Oppo lance le Reno 2, son nouveau smartphone doté d’un module rétractable aux allures d’aileron de requin. Le constructeur améliore le très réussi Reno premier du nom. Que vaut-il au quotidien ? Réponse dans notre test complet.

Test du OnePlus 7T Pro : une mise à jour qui coûte cher

OnePlus a dévoilé le OnePlus 7T Pro ainsi que les derniers détails sur le 7T lors d’une conférence à Londres. Nous avons eu la chance d’utiliser la version Pro plusieurs jours avant son annonce officielle. Découvrez notre test complet en avant-première.

Test du Samsung Galaxy Fold : le futur, c’est maintenant !

Dévoilé pour la première fois en février 2019, le Galaxy Fold arrive enfin sur le marché. Le premier smartphone pliable au monde est passé entre nos mains pendant quelques jours. Découvrez notre test complet du smartphone du futur !

Test OnePlus 7T : un peu plus près des étoiles

Comme chaque année, OnePlus décline son smartphone en version « T ». En 2019, le constructeur propose deux modèles (7T et 7T Pro) qui promettent de belles améliorations. Suffisamment pour aller titiller les ténors du marché ? Nous avons testé le 7T en avant-première.

Test de l’Asus ROG Phone 2 : le smartphone gaming ultime

Dévoilé en Chine à l’été 2019, le ROG Phone 2 est officiel en Europe et en France. Lancé en deux versions, nous avons pu le tester en avant-première. Découvrez nos impressions sur le dernier smartphone gaming d’Asus.

Test du Samsung Galaxy A80 : tu me vois, tu me vois plus

Le Galaxy A80 est un ovni dans la gamme Galaxy A de Samsung. Son capteur rotatif monté sur slider fait toute son originalité. Mais il dispose d’autres atouts. Nous l’avons testé pendant plusieurs jours. Découvrez notre verdict.

Test du Black Shark 2 : le smartphone gaming presque irréprochable

Avec son Black Shark 2, Black Shark souhaite titiller Asus et Razer, les références du marché des smartphones gaming. Bourré de technologie, il a l’avantage d’être plus abordable que ses concurrents. Mais est-il plus intéressant ? Réponse dans notre test complet.