Test Asus Vivobook 13 Slate : 700 euros pour une tablette OLED convertible sous Windows 11

 
Asus Vivobook 13 Slate OLED
  • 12.28€
    Voir l'offre
  • 19.98€
    Voir l'offre
  • 19.98€
    Voir l'offre
  • 469.99€
    Voir l'offre
  • 469.99€
    Voir l'offre
  • 519€
    Voir l'offre

Asus semble être tombé amoureux de la technologie OLED, pour notre plus grand bonheur : après ses Zenbook 13 OLED et Pro Duo 15 OLED ou encore ses Vivobook 16X et S15 en version OLED lancés ces derniers mois, c'est au tour du Vivobook 13 Slate OLED de faire son apparition au catalogue du constructeur. Véritable tablette 2-en-1 mi-notebook, mi-tablette, ce produit propose le meilleur des deux mondes, le tout sous Windows 11 S et à moins de 700 euros. De quoi révolutionner le marché ?

Asus Vivobook 13 Slate OLED
Asus Vivobook 13 Slate OLED – Crédit : Galaxie Media

Les contraintes technologiques en matière de dissipation thermique imposées par le format tablette ont sans surprise obligé Asus à intégrer des composants d'une puissance raisonnable. Oubliez donc les processeurs mobiles avec un TDP de 35 watts, et dites plutôt bonjour à un (petit) Pentium Silver N6000 avec sa partie graphique intégrée affichant un TDP de seulement 6 watts.

Pourtant, le Vivobook 13 Slate OLED (T3300KA-LQ069W de son petit nom) est suffisamment puissant pour une utilisation multimédia : les films et séries en streaming ne lui font par exemple pas peur, d'autant que son écran OLED sera parfaitement adapté à ce type d'utilisation. Bien entendu, il sera également possible de se servir de cette tablette 2-en-1 pour travailler (dans une certaine mesure) et pour réaliser des tâches bureautiques. Le bundle est d'ailleurs orienté dans ce sens, avec la présence d'un clavier détachable et du stylet Pen 2.0 d'Asus.

Prix, disponibilité et bundle

Le Vivobook 13 Slate OLED est une tablette 2-en-1 d'ores et déjà disponible en deux versions : la première dotée de 4 Go et proposée à 629 euros, la seconde (celle du présent test) possède le double de mémoire vive et est affichée à 699 euros. Fonctionnant sous Windows 11 S, on vous recommandera d'opter pour le modèle 8 Go, surtout compte tenu de la différence de prix.

A ce prix, le pack comprend la tablette bien entendu, mais également une housse de protection, l'indispensable chargeur, un clavier sans-fil (Bluetooth), un support magnétique qui vient se fixer à l'arrière de la tablette, orientable jusqu'à 170 degrés, et un stylet tactile. Asus devrait d'ailleurs prochainement proposer une version sans clavier à seulement 499 euros !

Asus Vivobook 13 Slate OLED box
Asus Vivobook 13 Slate OLED – Crédit : Galaxie Media

Asus Vivobook 13 Slate OLED bundle
Bundle Asus Vivobook 13 Slate OLED – Crédit : Galaxie Media

Ecran

L'un des atouts de ce Vivobook Slate 13 se situe au niveau de son écran tactile OLED. D'une diagonale de 13 pouces, celui-ci affiche une définition Full HD (1920 x 1080 pixels) au format 16:9. On est donc assez loin de la définition offerte par exemple par une Surface Pro 8 de Microsoft (2880 x 1920 pixels), mais ces deux produits ne jouent clairement pas dans la même catégorie de prix…

Asus Vivobook 13 Slate OLED
Asus Vivobook 13 Slate OLED – Crédit : Galaxie Media

Certifié HDR Dolby Vision, l'écran du Vivobook 13 Slate offre une très bonne qualité graphique, avec des noirs parfaites (technologie OLED oblige) et des couleurs vives et resplendissantes. Côté caractéristiques, Asus annonce une luminosité maximale de 550 cd/m², un temps de réponse de 0,2 ms et un contraste atteignant 1000000:1. Nous avons mesuré grâce à notre sonde colorimétrique X-Rite i1Display Pro Plus une luminosité maximale de 355 cd/m² lorsque le mode HDR est activé, une valeur inférieure à celle promise par le constructeur mais qui s'avère en pratique largement suffisante grâce aux noirs parfaits autorisés par la technologie OLED, et donc à un taux de contraste virtuellement infini.

Le point blanc est mesuré à 6182K ce qui en pratique donne une teinte légèrement chaude. La fidélité des couleurs est excellente, avec un DeltaE moyen mesuré à 1,3. Bien que cette valeur ait moins d'importance sur une tablette 2-en-1 que sur un produit à vocation professionnelle, on peut saluer les très bons réglages d'usines. D'autres profils d'affichage sont proposés dans l'application MyAsus (Normal et Vif) en plus d'un mode manuel, afin de convenir à tous les gouts.

Clavier et stylet

Asus livre donc un clavier sans fil avec le Vivobook 13 Slate OLED. Celui-ci se relie facilement à la tablette grâce à un connecteur aimanté qui permet également de le recharger. Même si la tablette tactile est utilisable sans ce clavier, force est de constater qu'il apporte un gain non négligeable en terme d'ergonomie et de confort d'utilisation. Les touches très légèrement incurvées sont d'une taille satisfaisante et profitent d'une course de 1,4 mm. Le pavé tactile intégré est relativement grand (128 x 64 mm), même si le revêtement utilisé empêche parfois de distinguer parfaitement ses contours dans la pénombre.

Asus Vivobook 13 Slate OLED connecteur clavier
Le connecteur du clavier de l'Asus Vivobook 13 Slate OLED – Crédit : Galaxie Media

Un stylet Asus Pen 2.0, lui aussi en Bluetooth, est livré avec le Vivobook 13 Slate OLED. Ce stylet est particulièrement complet et de qualité, offrant de nombreuses possibilités grâce à ses autre mines interchangeables (2H, H, HB et B) et ses 4096 niveaux de pression. Il se recharge en USB (on notera d'ailleurs avec un certain amusement que le câble livré avec ce stylet ne permet pas de le recharger via la tablette !) et se fixe sur le côté du Vivobook 13 Slate grâce à un petit support magnétique amovible.

Asus Vivobook 13 Slate OLED pen
Le Pen de l'Asus Vivobook 13 Slate OLED – Crédit : Galaxie Media

Connectique, connectivité et multimédia

Ce Vivobook 13 Slate OLED propose le strict minimum en terme de connectique : on trouve deux ports USB 3.2 Gen 2 Type-C (compatibles PowerDelivery et permettant d'y brancher un écran externe), une prise combo jack audio et un lecteur de cartes microSD, en plus du connecteur dédié au clavier sans fil. En pratique cela reste suffisant et justifié par la finesse de la tablette 2-en-1, même si l'on aurait apprécié de trouver dans le carton un adaptateur Type-A/Type-C pour brancher une clé USB ou un adaptateur Ethernet. La connectivité est quand à elle conforme aux standards actuels, avec des contrôleurs WiFi 6 (802.11ax) et Bluetooth 5.2.

Asus Vivobook 13 Slate OLED
Asus Vivobook 13 Slate OLED – Crédit : Galaxie Media

Le système audio intégré à cette tablette 2-en-1 offre un son d'une assez bonne qualité : les quatre haut-parleurs placés sur les bords gauches et droits se montrent suffisants pour regarder un film ou mettre un peu d'ambiance, même si leurs faibles dimensions entrainera forcément des lacunes du côté des basses. L'application Dolby Access offre tout de même différents réglages permettant d'optimiser au mieux le rendu audio en fonction du type de contenu lu. Deux capteurs vidéo sont en outre présents : un premier de 5 MPixels à l'avant, hélas incompatible Windows Hello, et le second à l'arrière de 12 MPixels capable de capturer des séquences vidéo Full HD à 30 FPS. La qualité de ce dernier est plutôt moyenne, on a vu mieux sur d'autres produits…

Hardware et autonomie

Asus utilise un processeur Pentium Silver N6000 à l'intérieur son Vivobook13 Slate. Basé sur l'architecture Jasper Lake d'Intel et gravé en 10 nm, celui-ci embarque quatre cœurs cadencés à 1,1 GHz (avec un Boost à 3,3 GHz) et 4 Mo de cache L3, mais ne bénéficie pas de l'Hyper-Threading. Il sera donc limité à seulement quatre threads simultanés. Si la fiche technique de ce CPU n'est pas très flatteuse jusque là, son principal intérêt réside dans sa faible consommation. Le Pentium Silver N6000 affiche en effet un TDP de seulement 6W, pour un SDP (Scenario Design Power) de 4,8 W. Il intègre également une partie graphique UHD Graphics, ici aussi avec des caractéristiques très raisonnables : 32 unités d’exécution et une fréquence de fonctionnement de 350 MHz (850 MHz en Boost). Il apporte toutefois le support de Quick Sync Video et permet donc l'encodage/décodage matériel de nombreux codecs vidéo (H264, H265, VP8, VP9, AVC), et le décodage des flux AV1 et VC-1.

Asus Vivobook 13 Slate OLED
Asus Vivobook 13 Slate OLED – Crédit : Galaxie Media

A ses côtés, on trouve 8 Go de mémoire LPDDR4X (une version avec seulement 4 Go existe également, mais nous vous la déconseillons) et 128 Go d'espace de stockage eMMC interfacé en PCIe Gen3 4x. Bien entendu, il sera impossible de faire évoluer ces caractéristiques par la suite, format “tablette” oblige. Le lecteur de cartes mémoires MicroSD intégré permettra tout de même d'étendre l'espace de stockage si besoin.

La batterie 3-cellules de 50Wh permet enfin au Vivobook 13 Slate OLED d'afficher une autonomie de 9,5 heures selon Asus. Selon nos propres tests en streaming vidéo (session de deux heures de Netflix en WiFi), on peut estimer l'autonomie réelle avec ce type d'utilisation à 8h41, avec une luminosité réglée à 200 cd/m². La charge est enfin relativement rapide grâce au chargeur de 65 watts, puisque ce dernier permet de recharger de 60% la batterie en 39 minutes.


Note finale du test : Asus Vivobook 13 Slate OLED

Bénéficiant d'un design agréable et d'un bundle complet, le Vivobook 13 Slate OLED présente comme principal intérêt d'être équipé d'un écran OLED d'excellente qualité. Côté performances, le processeur souffre parfois et le système perd alors pas mal en matière de réactivité, même si la puissance disponible se montrera suffisante la plupart du temps. On évitera tout de même d'opter pour la version équipée de seulement 4 Go, tablette sous Windows 11 (S) oblige. L'autonomie est enfin acceptable pour ce type de produit, à la frontière entre notebook compact et grande tablette.


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !