Spotify s’est fait détourner par KFC : grâce à l’agence pub Memac Ogivly et un partenariat avec trois artistes de la plateforme, la chaîne de fast-food est parvenue à montrer de la publicité aux abonnés Premium. Petite consolation : ce genre de marketing n’interrompt heureusement pas la lecture audio qui reste sans pub. 

kfc ogivly
KFC Middle East s’est associé à l’agence pub Memac Ogivly pour mettre au point cette campagne marketing / Crédits : KFC/Memac Ogivly/Design Taxi

KFC Middle East, division du groupe qui gère les restaurants des pays du moyen-orient, a confié sa dernière campagne pub à l’agence Memac Ogivly. Le but de KFC était de faire la promo de la nouvelle édition limitée du Kentucky Burger, et visiblement la piste initiale de travail des publicitaire était d’épiloguer sur le fait que cet hamburger est « tout sauf ordinaire ». Du coup, l’agence est partie sur une campagne publicitaire faite pour faire parler autant d’elle que du produit.

Une campagne que Memac Ogivly et KFC qualifient eux-mêmes de « tout sauf ordinaire » dans la vidéo en fin d’article. Et il y a effectivement de quoi : l’agence n’a pas hésité à détourner la plateforme pour montrer de la pub pour les hamburgers de la marque… aux abonnés Premium. Spotify supprime pourtant les publicités lorsque l’on paie un abonnement. Mais les communicants de Memac Ogivly ont été, il faut le reconnaître, plutôt malins.

Plutôt que d’essayer d’intercéder après des dirigeants de la plateforme, en espérant un miracle cosmique ayant toute chance d’être déçu, ils sont allé démarcher trois artistes grand publics à même d’atteindre les utilisateurs dans les pays du moyen-orient : Flipperachi, Moh Flow et Shébani. Puis ils ont pris le contrôle de leur compte. Pour mieux ajouter des burgers sur toutes les illustrations – photo de profil et albums inclus. Et le slogan « anything but ordinary » (tout sauf ordinaire en français).

Lire également : KFC – payer avec le sourire, le moyen de paiement original pour régler sa note

Depuis, les hamburgers ont disparu de la plupart des trois profils – seul perdure un hamburger sur la photo de profil de Shébani. Chacun pensera ce qu’il veut de cette campagne, mais il est difficile d’ignorer qu’elle constitue un dangereux précédent pour ceux qui paient justement pour avoir une expérience 100% dépourvue de publicités.

Source : AdsOfTheWorld



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
OLED : vos cheveux peuvent être recyclés en écrans dernier cri

Des scientifiques australiens ont trouvé une nouvelle méthode pour fabriquer des écrans OLED flexibles : utiliser des cheveux humains. Cette manière de faire peu conventionnelle permet de puiser dans une ressource jusque-là inexploitée. A un cheveu de révolutionner l’industrie. Des scientifiques…

Cette clé USB ne protège pas de la 5G, c’est une arnaque

La 5GbioShield est une clé USB censée protéger l’utilisateur des ondes 5G. Derrière cette affirmation farfelue se cache en réalité une arnaque bien montée par une société britannique. Vendue 315 euros, c’est en réalité un produit à 5 euros. Non,…