Smartphones, PC : ce composant révolutionnaire va augmenter la durée de vie des batteries

 

Ce n’est pas un secret, les batteries sont très sensibles aux changements de température. Pour régler ce problème, des chercheurs ont développé une méthode à base de graphène. Transformé en mousse extrêmement fine, ce composant permet d’allonger la durée de vie des batteries de manière significative.

etude batterie
Crédits : Pixabay

La batterie est certainement devenue la meilleure amie de l’Homme. Présente dans la majorité des appareils électroniques de notre quotidien, elle a offert un confort dont il est aujourd’hui bien difficile de se passer : celui de la mobilité. Mais aussi avancées technologiquement soient-elles, les batteries présentent un défaut majeur. En effet, elles ont bien du mal à résister à des températures extrêmes.

Il n’y a qu’à voir comme l’autonomie de la Model 3 chute drastiquement lorsque l’hiver pointe le bout de son nez. Et ce n’est pas là le seul effet négatif sur les batteries. De manière plus globale, les fortes ou très basses températures diminuent également leur durée de vie. Des chercheurs américains de l’Université Purdue ont donc décidé de se pencher sur le problème. Ils en ont ressorti une solution inédite : le graphène.

Le graphène, solution miracle pour protéger les batteries contre la météo

Le graphène est un composant un peu particulier, parce qu’il n’est pas plus épais qu’un atome. Pour l’obtenir, on empile plusieurs feuilles de carbone, jusqu’à se retrouver avec une fine mousse. Il présente également des caractéristiques extrêmement intéressantes pour notre problématique, puisqu’il s’agit d’un très bon conducteur, en plus d’offrir d’excellentes performances d’isolation. Pour leur expérience, les chercheurs ont répété le procédé d’empilement jusqu’à obtenir un mousse de 1,2 mm d’épaisseur.

Sur le même sujet : Batteries au lithium — des chercheurs ont trouvé un nouveau moyen de faire exploser leur capacité

Pour tester leur solution, ils ont ensuite placé la mousse entre la batterie et un radiateur. C’est là que la magie opère. En effet, à basse température, les alvéoles de la mousse isolent l’appareil du froid. Au contraire, lorsqu’il fait plus chaud, elle se comprime pour mieux encaisser la chaleur. En perdant seulement 0,2 mm d’épaisseur, elle conduit jusqu’à 8 fois plus la chaleur. Des résultats qui laissent espérer de belles choses pour la suite.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !