Un joueur est condamné à 225 € d’amende pour avoir chassé des Pokémon pendant le confinement

 

Un anglais a écopé d’une amende de 200 livres sterling, soit environ 225 euros, pour avoir brisé les règles du confinement imposé actuellement en Grande Bretagne. Il était en effet sorti pour jouer à Pokémon Go.

Pokém
Crédits : Jakayla Toney/Unsplash

C’est l’histoire insolite de ce début de semaine et elle nous est rapportée par le site Kotaku : un britannique a écopé d’une amende pour avoir brisé le confinement, actuellement en application dans le pays. Il a été pris la main dans le sac en train de jouer à Pokémon Go.

Alors en voiture, l’homme s’est fait arrêter par la police, qui lui a demandé la raison de son déplacement. Il a dû avouer qu’il était sorti pour chasser le Pokémon. Les agents lui ont alors mis une amende de 200 livres sterling, soit 225 euros. De son domicile basé à Bedworth, dans le centre du pays, il souhaitait se rendre à Kenilworth pour chasser, à 22 kilomètres de distance. Cette histoire prête à sourire, mais elle n’a pas du tout amusé la police britannique. Le pays est en effet confronté à une vague épidémique incontrôlable, obligeant le gouvernement à imposer un nouveau confinement.

A lire aussi – Pokémon Go : ce papy accro utilise 64 smartphones sur son vélo pour tous les attraper

“Tout le monde à son rôle à jouer pour s’assurer que la propagation du virus ralentisse. Nous aimerions rappeler aux gens qu’ils ne doivent pas quitter leur domicile à moins d’avoir une excuse raisonnable”, a indiqué un porte-parole de la police.

Pokémon Go ne subit pas le Covid

Pour rappel, Pokémon Go est un jeu mobile lancé en 2016 dont le but est de chasser des Pokémon en se déplaçant dans la vie réelle. On aurait pu imaginer que le coronavirus ainsi que les restrictions de déplacements imposées un peu partout dans le monde allaient avoir la peau du phénomène, mais il n’en fut rien. Il a su se renouveler, en développant le jeu à distance et décomptant les petits déplacements. Une adaptation qui a payé, étant donné qu’il a engrangé un milliard de dollars en 2020, soit autant que l’année précédente.

En France, briser le couvre-feu (qui débute désormais à 18 heures dans tout le pays) est passible de 135 euros d’amende. Seuls les déplacements justifiés sont autorisés et non, chasser le Pokémon n’est pas un motif valable.

Source : Kotaku



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !