Lyrides : comment observer l’essaim d’étoiles filantes les nuits du 16 au 26 avril 2019

L’essaim d’étoiles filantes dit des Lyrides, striera avec fugacité la voûte céleste entre le 16 et 26 avril 2019 – avec un maximum le 22 avril. Ce spectacle merveilleux pourra être observé depuis n’importe quel point de la planète, à condition bien sûr qu’il fasse nuit et que le ciel soit dégagé. Ne vous attendez-pas néanmoins à une fréquence de l’ordre de la centaine comme d’autres événements similaires tels que le Géminides. Les Lyrides ne devraient donner à leur maximum qu’entre 15 et 20 étoiles filantes par heure. 

Etoile filante lyrides
Crédit : Pixabay

Les Lyrides d’avril sont une pluie de fragments de comète qui a lieu cette année entre le 16 et le 26 avril, avec un maximum dans la nuit du 22 avril 2019. Elle s’appelle ainsi car le radiant de cette pluie d’étoiles filantes se situe en direction de la constellation de la Lyre – bien qu’il se décale au fil des jours plutôt vers la constellation d’Hercules. Cette pluie d’étoiles filantes est due au passage de la Terre dans des débits de la comète périodique C/1861 G1 Thatcher (ça ne s’invente pas…). Cette pluie d’étoiles filantes a lieu peu ou prou à la même période de l’année depuis très longtemps puisque les premières observations datent de plus de 2600 ans.

Lyrides : comment observer la pluie d’étoiles filantes ?

Le meilleur conseil pour observer la pluie d’étoile filantes, sous réserve de beau temps, est de se rendre dans un lieu éloigné de la pollution lumineuse des agglomérations. Les traits que l’on voit dans le ciel peuvent être plus ou moins lumineux, mais c’est vraiment dans l’obscurité la plus totale que ce spectacle est le plus remarquable.

Ceux qui ont la chance de vivre près des Alpes ou des Pyrénées peuvent particulièrement facilement trouver un point d’observation élevé, et éloigné des villes. Hélas, tout le monde ne profitera pas de beaux temps ces prochains jours : MeteoFrance prévoit des pluies et un ciel nuageux dans le quart nord-est la nuit de Mardi. Mais heureusement l’événement court sur plusieurs jours et dès mercredi 17 avril, le ciel sera clair le soir sur la plus grande partie du territoire.

Jeudi, néanmoins, la pluie devrait s’abattre dans la nuit sur les Pyrénées. Le massif montagneux restera couvert le lendemain. La nuit de samedi devrait être parsemée de nuages pouvant nuire à l’observation. Dimanche le temps s’éclaircira dans l’ensemble mais de forts orages devraient s’abattre sur les Pyrénées. Quant à la Lune – elle sera pleine le 19 avril.

Il faudra donc un peu de chance pour que l’astre blafard ne vienne perturber vos observations ces jours là… sous peine de devoir attendre qu’il finisse par se cacher sous l’horizon. Bien sûr, pour être sûr de ne pas rater d’étoile filantes, il faudra concentrer son observation sur la zone autour de la constellation de la Lyre.

Qu’est-ce que l’on observe, au juste ?

On vous le disait plus haut, la pluie de météorites des Lyrides a lieu lors du passage de la Terre dans le sillage des fragments de la comète C/1861 G1 Thatcher. Une comète à période longue – 415 ans – et qui s’est retrouvée pour la dernière fois à sa périhélie le 3 juin 1861.

Une comète étant principalement constituée de glace et de poussière, on peut donc en déduire que ce que l’on observe, ce sont de fines particules se désintégrer à une vitesse folle dans les hautes couche de l’atmosphère. La chaleur intense causée par la friction entre ces particules et les gaz de l’atmosphère à très grande vitesse génère ces traits lumineux, qui s’arrêtent lorsque toute la matière de ces poussières/fragments s’est sublimée.

Ce qui a lieu en général à plusieurs kilomètres d’altitude, bien avant que les fragments en question ne puissent toucher le sol.

A quelles dates auront lieu les prochaines pluies d’étoiles filantes ?

La Terre passe dans le sillage de comètes et autres fragments célestes pratiquement toute l’année. Mais toutes n’ont pas la même intensité. Le phénomènes des Lyrides est d’ailleurs plutôt faible en comparaison d’autres grands rendez-vous célestes. Retenons huit dates à l’intensité remarquable :

  • Êta Aquarides : 19 avril – 28 mai, environ 60 étoiles filantes par heure
  • Ariétides : 22 mai- 2 juillet, environ 54 étoiles filantes par heure
  • Delta Aquarides du Sud : 12 juillet – 19 août, environ 20 étoiles filantes par heure
  • Perséides : 17 juillet – 24 août, environ 90 étoiles filantes par heure
  • Alpha Aurigides : 25 août – 5 septembre, environ 10 étoiles filantes par heure
  • Orionides : 2. octobre – 7 novembre, environ 20 étoiles filantes par heure
  • Géminides : 7 décembre – 17 décembre, environ 120 étoiles filantes par heure
  • Ursides : 17 décembre – 26 décembre, environ 10 étoiles filantes par heure

Lire également : les 6 meilleures applications pour regarder le ciel

A quand remonte la dernière fois où vous êtes allé observer le ciel en famille ? Racontez dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Voici le top 10 des mots de passe les plus faciles à pirater

Le top 10 des mots de passe les plus vulnérables au piratage a été dressé par une étude britannique. Pour mettre sur pied cette liste, le National cyber security centre (NCSC) s’est intéressé aux 100 000 mots de passe les plus…

Google accusé d’avoir saboté Firefox pendant des années

Google aurait-il saboté Firefox pour imposer son navigateur Chrome ? C’est en tout cas ce qu’affirme un ancien cadre de Mozilla. Selon lui, Google a délibérément laissé traîner des bugs qui affectaient spécifiquement Firefox dans ses services en ligne. Une…