L’USB type C menacé par un système de certification : bientôt des câbles et chargeurs propriétaires ?

L’USB Implementers Forum (USB-IF), qui représente les entreprises qui sont à l’origine des technologies USB, lance un programme de certification autour de l’USB-C. Celui-ci doit permettre a priori de rendre le matériel USB type C comme les chargeurs plus compatible en fonction des marques, mais il laisse également la porte ouverte au développement de sortes « câbles propriétaires » au facteur de forme USB-C.

usb type c

L’USB type C commence à se frayer une vraie place parmi les équipements – mais il y a encore un problème : tous les câbles USB type C ne sont pas compatibles avec tous les matériels, normes et protocoles. Avec parfois des conséquences désastreuses comme des câbles et adaptateurs bon marché endommageant certains appareils comme la Nintendo Switch, ou des chargeurs provoquant des surtensions électriques en rechargeant certains appareils. C’est a priori avec l’intention d’éviter ce genre de problèmes et de rendre la norme plus universelle que l’USB-IF lance un programme de certification. Or, ce dernier pourrait paradoxalement être exploité par certains constructeurs exactement dans l’objectif contraire.

Le consortium à l’origine de l’USB-C lance un programme de certification

Le 1er janvier 2019, l’USB-IF a en effet lancé L’USB Type-C Authentication Program. Il s’agit d’un système d’authentification entre les chargeurs USB type C et les différents appareils qui s’y connectent – dont les câbles eux-mêmes – visant à protéger l’ensemble de la chaîne jusqu’à l’hôte contre ce type de problème. Concrètement un périphérique ou hôte pourra vérifier l’authenticité d’un câble ou chargeur. Si le câble ou le chargeur n’est pas authentique, le chargeur ou l’appareil hôte, en fonction des cas, pourra refuser de l’utiliser, protégeant l’ensemble de la chaîne contre les surtensions électriques. USB-IF précise dans son communiqué« tout cela se passe juste au moment où la connexion est établie – avant que des données ou un courant électrique inappropriés puissent être transférés ». 

Ce qui inquiète avec ce système de certification, c’est justement que les fabricants pourront utiliser cette nouvelle fonctionnalité comme bon leur semble. Ainsi le président du consortium USB-C Jeff Ravencraft souligne dans ce même communiqué que ce dispositif « offre aux OEM [fabricants de matériels d’origine, ndlr] la flexibilité d’implémenter un cadre sécuritaire qui correspond le mieux aux besoins spécifiques de leurs produits ». Impossible de ne pas penser aux câbles de charge d’iPhone fabriqués par des tiers et qui se retrouvaient soudainement incompatibles avec les smartphones Apple faute d’authentification.

Les fabricants le désirant pourraient ainsi se cacher derrière des limitations sécuritaires pour favoriser leurs accessoires sur ceux des concurrents. Que pensez-vous de cette évolution ? Y a-t-il des raisons de s’inquiéter ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers  !