Les panneaux de signalisation des vitesses ne sont plus obligatoires sur la route

Dans certaines zones, il n’est plus obligatoire de signaliser la limitation de vitesse en vigueur à l’aide de panneaux. Le marquage au sol peut désormais n’être accompagné d’aucune autre indication.

Marquage au sol 30
Crédit : @HubertBecart / Twitter

L’article 63 de l’instruction interministérielle sur la signalisation routière stipulait que toutes les limitations de vitesse différentes de celles fixées par le Code de la route devaient être indiquées par un panneau de limitation de vitesse implanté au début de la section de route concernée et rappelées à chaque intersection située sur ladite section, mais depuis l’année dernière, le marquage au sol suffit à signaler un changement de vitesse.

En effet, un arrêté relatif à la modification de la signalisation routière a été adopté, et celui-ci ne rend plus obligatoire la présence de panneaux de limitation de vitesse. Cela devrait permettre à certaines villes de faire d’importantes économies, mais surtout de limiter le nombre d’informations à prendre en compte pour les conducteurs. Les panneaux de signalisation ne sont d’ailleurs pas les seuls à disparaître, puisque certains panneaux radar vont également quitter les routes de France d’ici les prochains mois.

Lire également : ces nouveaux radars empêchent les automobilistes de freiner pour éviter de se faire flasher

Les zones 30 peuvent être indiquées avec un simple marquage au sol

Dans les zones 30, il n’est par conséquent plus obligatoire pour les villes de mettre un panneau de signalisation à côté d’un marquage au sol indiquant déjà une limitation de vitesse à 30 km/h. Si vous vivez dans une des villes passées à 30 km/h telles que Paris, Lyon, Clermont-Ferrand ou encore Montpellier, vous avez peut-être déjà remarqué depuis quelques années la multiplication des limitations de vitesse peintes sur les routes.

Alors que cette mesure est bien accueillie par certains automobilistes, puisqu’elle limite le bruit visuel et leur permet de comprendre plus facilement quelle est la vitesse réglementaire dans une zone particulière, d’autres estiment que la multiplication des méthodes de signalisation des vitesses pourrait rendre certains conducteurs assez confus.

Il est également bon de rappeler que le marquage au sol demande plus d’entretien que de simples panneaux, puisque celui-ci peut régulièrement être effacé par les conditions météo et le trafic. Et vous, pensez-vous que le marquage au sol est une meilleure solution par rapport aux panneaux de signalisation ?

Source : radars-auto



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !