Kim Kardashian est accusée d’avoir fait la pub d’une arnaque aux cryptomonnaies

 

Kim Kardashian et plusieurs célébrités sont accusées d'avoir fait la publicité d'une cryptomonnaie appelée Ethereum Max. D'après une action en justice déposée aux Etats-Unis, la monnaie fait partie d'une vaste arnaque visant à piéger les investisseurs. 

kim kardashian arnaque cryptomonnaies

Tandis que le marché des cryptomonnaies continue de prendre de l'ampleur, le nombre d'arnaque cherchant à tirer profit de la crédulité des investisseurs tend à augmenter. Récemment, une arnaque bien ficelée proposait d'ailleurs aux internautes d'investir dans les Amazon Tokens, une monnaie qui n’existe pas. Quelques mois plus tôt, une cryptomonnaie à l'effigie de Squiq Game était parvenue à piéger des centaines d'investisseurs.

Cette fois, c'est Kim Kardashian, la star de la télé-réalité américaine, qui se retrouve mêlée à un sombre affaire de cryptomonnaies. D'après les informations de Finbold.com, une action en justice déposée par Ryan Huegerich, un résident de New York, et d'autres plaignants, accuse Kim Kardashian, et une poignée d'autres célébrités, d'avoir fait la promotion d'une cryptomonnaie appelée Ethereum Max (EMAX). La jeune femme aurait fait la promotion de la devise sur son compte Instagram, en précisant qu'il s'agissait d'une publicité sponsorisée.

 

Cette devise numérique se présentait comme une nouvelle version de l'Ethereum, la seconde cryptomonnaie la plus valorisée du marché. Sur les conseils de ces célébrités, les investisseurs, peu échaudés au marché des cryptoactifs, ont investi dans la monnaie numérique entre le 14 mai 2021 et le 27 juin 2021.

“Les défendeurs vantaient les perspectives de la société [EMAX] et la capacité des investisseurs à obtenir des rendements significatifs”, accuse la plainte. Dans la foulée, l'action en justice poursuit l'entreprise, encore non identifiée, qui émet le jeton Ethereum Max. Porté par les investissements réalisés à l'époque, le jeton Ethereum Max a atteint un sommet historique de 0,000008546 $ en mai de l'année dernière. Peu après, la valeur de la devise a perdu 97%, ruinant une partie de ses investisseurs.

Sur le même thème : les autorités françaises partent en guerre contre les influenceurs qui font la promo de la cryptomonnaie

D'après la plainte, les influenceurs auraient mis sur pied une arnaque de type “pump and dump”. Cette stratégie consiste à gonfler artificiellement le prix d'un actif, souvent à l'aide d'une communauté naïve embarquée dans le projet, afin que les créateurs puissent vendre leurs parts à un prix très élevé.

Source : Finbold.com



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !