Maj. le 23 janvier 2020 à 12 h 20 min

La MagicWatch 2, dernière montre connectée de Honor, arrivera en Europe, et donc en France. Présentée officiellement en novembre pendant la conférence de presse du View 30, la smartwatch sera proposée dans le vieux continent au début du mois de février. Son prix démarre à 179 euros. Voici les détails techniques importants et nos premières impressions.

Honor a organisé aujourd’hui une conférence de presse à Londres pour présenter officiellement la Magic Watch 2 en Europe. Une présentation qui suit, avec deux gros mois de retard, celle qui a eu lieu en Chine quand l’accessoire connecté a été dévoilé avec les deux derniers flagships de la marque, les V30 et le V30 Pro. Cette nouvelle présentation n’est donc finalement qu’une confirmation que la montre arrivera bien en Europe. Et donc en France à partir du 3 février.

Lire aussi : Huawei Watch GT2 officielle : stylée, polyvalente et endurante pour 229 euros

Lors de son lancement en Chine, des rumeurs affirmaient que la montre serait commercialisée dans la zone euro au prix de 179 euros en version 42 mm et 189 euros en version 46 mm. Si le prix de la plus petite des deux montres est bien celui-ci, le montant demandé pour la seconde est légèrement différent : 199 euros. Elle reprend ainsi le positionnement tarifaire de son prédécesseur, la Watch Magic (vendue sur la boutique officielle Honor à 199,90 euros). Notez que des éditions spéciales réalisées avec des designers ont également été présentées.

honor magix watch 2 pem 3

La fiche technique de la MagicWatch 2, cousine germaine de a Watch GT 2 de Huawei, n’a pas changé en deux mois. La montre se décline en deux versions avec boitier 42 mm et 46 mm. Les écrans AMOLED ronds mesurent 1,2 et 1,4 pouce respectivement. Les définitions sont 390×390 et 454×454 pixels pour une résolution identique dans les deux cas : 326 pixels par pouce. Un verre minéral protège l’ensemble. Le châssis de la montre est en acier inoxydable. La construction est étanche et les cornes sont standardisées.

Jusqu’à 14 jours d’autonomie

La plate-forme intégrée dans le châssis est le Kirin A1, un composant créé par HiSilicon dédié aux objets connectés. Il intègre une connexion Bluetooth optimisée (à l’image des chipsets Apple W que vous retrouvez dans les casques Beats et AirPods, dont les AirPods Pro par exemple). La capacité des batteries est différente selon les modèles : 215 mAh et 455 mAh, respectivement. Honor affirme que l’autonomie est de 7 jours pour le modèle 42 mm et de 14 jours pour le modèle 46 mm. Attention, ces chiffres dépendent bien sûr de l’usage et des capteurs actifs (Always-On activé, casque Bluetooth connecté, capteurs biométriques).

honor magix watch 2 pem 1

Comme le modèle chinois, la MagicWatch2 européenne intègre 4 Go de mémoire interne. Mais 2 Go sont disponibles pour l’utilisateur. De quoi y sauvegarder quelques centaines de chansons à écouter sans avoir besoin d’un smartphone compagnon. Côté fonctionnalité, la montre propose 15 modes d’activité sportive : marche, randonnée, footing, fitness, natation, etc. Une fonction coach virtuel offre la possibilité de suivre un entrainement progressif avec plusieurs niveaux de difficulté. Enfin, la MagicWatch 2 propose un outil d’analyse du sommeil. L’ensemble fonctionne en corrélation avec l’application Huawei Health, disponible sur Android (et même sur iOS…). Voilà pour la présentation théorique.

Quelles sont nos premières impressions avec la montre ?

Passons à nos premières impression. À l’issue de la conférence de presse, nous avons eu l’occasion de réaliser une première « prise en main » de la montre. Et nous pouvons d’ores et déjà partager avec vous quelques premières constatations. Cette première impression a été réalisée avec le modèle 46 mm de la MagicWatch 2. Ces remarques auraient certainement été identiques avec le modèle 42 mm.

honor magix watch 2 pem 4

D’abord, la MagicWatch 2 est un bel objet avec de belles finitions. L’acier inoxydable et le verre minéral se marient agréablement. La boucle du bracelet est également en métal. Une petite touche agréable. Deux boutons mécaniques sont présents sur la tranche, ainsi qu’une ouverture pour un haut-parleur et un microphone. À l’arrière se trouvent les différents capteurs biométriques, dont un cardiofréquencemètre.

Une fois la montre allumée, sa première demande est d’être raccordée à un smartphone. La grande majorité des services rendus par l’accessoire dépendent de cette liaison. Et certains de ces services seront même tributaires d’une connexion à un smartphone sous le système d’exploitation Android (pas nécessairement EMUI). C’est notamment le cas de l’application musicale : vous ne pourrez pas ajouter des morceaux dans la montre à partir d’un iPhone.

honor magix watch 2 pem 5

Si vous avez un iPhone, vous pouvez profiter d’une très grande partie de ses fonctionnalités, notamment sur la partie fitness. L’application Huawei Health, qui sert de lien entre le smartphone et la montre, est compatible HealthKit. Cela veut dire que les données biométriques collectées par la montre sont partagées avec Santé (l’application d’Apple). Et inversement. Notez qu’un compte Huawei est obligatoire pour créer un profil qui s’enrichira avec le temps.

Une fois la montre configurée avec votre smartphone, vous accédez à l’interface de la montre. Le bouton du haut sert à appeler le menu. Le bouton du bas, par défaut, appelle le menu dédié à l’entrainement sportif où vous pouvez choisir le sport que vous allez effectuer afin que les données soient plus précises. Ce second bouton matériel est customisable : vous pouvez choisir de lui assigner une autre fonction, comme l’application musicale par exemple.

honor magix watch 2 pem 6

La navigation dans l’interface est, à première vue, fluide et intuitive. Allumez la montre à partir de la watchface (une petite dizaine de choix au démarrage). Glissez horizontalement pour accéder à certains widgets, comme la musique, la météo, les cercles d’objectifs sportifs et le diagramme sur la fréquence cardiaque. Glissez vers le haut pour afficher les notifications et vers le bas pour un menu de paramétrage rapide (notamment le mode ne pas déranger). Appuyez sur le bouton du haut pour entrer dans le menu et accéder aux applications embarquées et au menu de paramétrage.

Ce premier contact est globalement positif. Nous publierons très rapidement un test complet de cette MagicWatch2, avec quelques exercices physiques en perspectives pour l’auteur.

honor magix watch 2 pem 7


Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple Watch : une entreprise porte plainte contre Apple pour vol de brevets

Apple est attaqué en justice par l’entreprise américaine Masimo. La société spécialisée dans le développement d’appareils pour le suivi de la santé affirme qu’Apple a utilisé plusieurs de leurs technologies brevetées pour mettre au point les dernières Apple Watch.  Selon…

Xiaomi Mi Watch : la smartwatch ne sortira pas en France avant 2020

La Xiaomi Mi Watch a été officialisée le 5 novembre en Chine. La première montre connectée du constructeur chinois impressionne par la richesse de ses fonctionnalités. Si vous êtes de ceux qui sont impatients de l’avoir autour du poignet, il…

Huawei Watch GT2 officielle : stylée, polyvalente et endurante pour 229 euros

Pour sa conférence de rentrée, Huawei a fait le plein de nouveautés. Parmi elles, la Watch GT2 est presque passée inaperçue. Pourtant cette nouvelle montre connectée a plus d’un atout dans son jeu. Proposée à partir de 229 euros, elle se veut polyvalente et endurante, sans oublier d’être stylée.

Puma lance sa première montre connectée lors de l’IFA 2019

C’est une grande première pour Puma, qui vient de dévoiler à l’IFA 2019 sa toute première smartwach. Si l’accessoiriste arrive sur ce marché avec un peu de retard, sa montre devrait néanmoins être appréciée des plus sportifs, à qui elle…

IBM brevette une étonnante smartwatch dépliable en tablette

IBM a déposé un brevet décrivant un appareil capable de se transformer en smartwatch ou en tablette grâce à la présence de petits écrans pliables. Un projet fou aux contraintes de design difficilement surmontables qui ne risque pas de voir…