EuroMillions : ce mail ne vient pas de la FDJ, c’est une arnaque !

 

Après BlaBlaCar, c'est au tour de la Française des jeux d'être la cible de plusieurs escrocs. En effet, de faux mails reprenant le logo et les couleurs de plusieurs jeux de l'institution française envahissent actuellement les boites de réception des Français. Bien entendu, toute cette opération vise tout simplement à subtiliser vos informations personnelles.

euromillions
Crédits : FDJ

Après l'arnaque autour de faux covoiturages BlaBlaCar ou encore l'escroquerie des SMS Chronopost, des malfaiteurs ont décidé de se faire passer pour une institution appréciée des Français : la Française des jeux. Comme l'expliquent nos confrères de Capital, de faux mails reprenant les couleurs et logos de plusieurs jeux de la FDJ, comme l'Euromillions ou My Million, sont envoyés actuellement à un maximum de victimes potentielles.

Les pirates ont tenté d'être le plus crédible possible en produisant un document complexe avec les logos de la FDJ, d'EuroMillions, sans oublier une photo et la signature de Stéphane Pallez, actuelle directrice générale de la FDJ. Comme d'habitude avec ce genre d'arnaque, on vous explique que vous êtes l'heureux gagnant d'une importante somme d'argent. Pour éviter d'éveiller les soupçons de la victime, les escrocs invitent même leurs cibles à contacter un huissier de justice, “qui vous indiquera la procédure à suivre en tenant compte des lois en vigueur”.

À lire également : Squid Game – des pirates profitent du succès de la série Netflix pour propager des malwares

fdj arnaque
Crédits : à gauche, l'arnaque repérée par Capital, à droite un autre site frauduleux repéré par la rédaction de Phonandroid

Plusieurs indices montrent que c'est une arnaque

Bien entendu, ce Maître Didier Coquel n'existe pas, une simple recherche Google permettant de s'en assurer. Via un petit formulaire situé à la fin du document, la victime est invitée à renseigner diverses informations personnelles comme le nom, prénom, pays, ville de résidence, profession ou encore les coordonnées téléphoniques.

Si le document peut sembler authentique aux premiers abords, il suffit de s'y attarder quelques instants pour détecter plusieurs anomalies. En premier lieu, ces arnaqueurs enchaînent les fautes d'orthographe, tandis que les logos sont affichés dans une qualité médiocre et sont flous pour la plupart. Mention spéciale également à la photo de Stéphane Pallez en bas de page, totalement étirée et déchirée. Les pirates auraient dû s'en passer, sachant que la PDG de la Française des jeux n'a jamais signé de courrier pour féliciter un gagnant.

Par ailleurs et comme le rappelle la FDJ sur son site officiel, il est tout bonnement impossible de gagner un prix si vous n'avez pas joué avec un ticket physique ou numérique. “Face à ce genre de tentative d'arnaque, la FDJ est dans une démarche constante d'informations et de prévention à destination de ses joueurs et du grand public. Il peut s'agir d'alertes dédiés en page d'accueil du site fdj.fr, avec des exemples concrets de tentatives d'arnaques qui circulent […] FDJ a également travaillé avec cybermalveillance.gouv.fr pour informer sur ces tentatives d'escroquerie”, assure l'institution.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !