Covid-19 : votre smartphone pourrait dépister le coronavirus en vous écoutant tousser

 

Des chercheurs du MIT mettent au point une méthode pour dépister la COVID-19 directement sur smartphone, en écoutant simplement l’utilisateur tousser. De quoi faire du dépistage un geste quotidien et potentiellement aider à réduire les risques de transmission. Le modèle des chercheurs basé sur l’IA serait déjà fiable, à ce stade, à 98,5%.

Application Coronavirus

L’épidémie de COVID-19 connaît une deuxième flambée de cas inquiétante en France, forçant les autorités à adopter de nouveau des mesures de confinement. Mesures qui sont comme toujours très contraignantes pour la population et les entreprises de l’hexagone. Or, parmi les nouveaux outils à la disposition des pouvoirs publics pour tenter d’enrayer l’épidémie, les moyens de lutte électroniques se développent très vite. Il ne s’agit pas ici d’évoquer le suivi des contacts, ou contact tracing – une méthode de lutte complémentaire incarné dans le pays par TousAntiCovid.

Mais qui doit encore démontrer son efficacité, même si TousAntiCovid semble remporter peu à peu la bataille des téléchargements. Les chercheurs du MIT expliquent en effet dans un papier scientifique passionnant comment ils ont mis au point un modèle basé sur le machine learning et une IA pour détecter le coronavirus en écoutant simplement des enregistrement de toux forcée. Autrement dit en vous faisant tousser sur votre propre smartphone. Selon les propres tests des chercheurs, le modèle débouche sur un taux de détection de 98,5% des cas positifs, avec un taux qui monte même à 100 % de détections correctes pour les cas asymptomatiques.

Des chercheurs ont trouvé comment transformer votre smartphone en détecteur de COVID-19

Pour en arriver à ce résultat, les chercheurs ont collecté les enregistrements issus de quelques 70 000 participants via un site. Les participants devaient enregistrer leur toux via leur smartphone ou le micro de leur ordinateur, tout en remplissant une enquête sur leur état de santé et symptômes éventuels. Au total, le modèle de détection a renforcé sa précision grâce à 200 000 enregistrements de toux forcée, dont 2500 étaient issus de cas confirmés de COVID-19. L’idée des chercheurs n’est pas nouvelle. Un modèle expérimental similaire a notamment obtenu de bons résultats dans la détection de la maladie d’Alzheimer.

Néanmoins la prouesse des chercheurs est d’avoir démontré que l’on pouvait utiliser les biomarqueurs liés à la voix, à la respiration, réponse respiratoire et dégradation musculaire spécifiques pour détecter à moindre frais la COVID-19. Forts de ces excellents résultats, les chercheurs sont en train d’adapter leur modèle de détection dans une application pour smartphone. Leur intention est de distribuer cet outil de détection gratuitement. Tout en travaillant de près avec les hôpitaux pour affiner encore leur modèle avec davantage d’enregistrements.

Lire également : Le coronavirus survit sur un écran de smartphone pendant 28 jours

A terme, les chercheurs imaginent des applications innovantes. Le système pourrait notamment être intégré nativement aux smartphones et enceintes connectées pour réaliser des tests de COVID-19 quotidiens. Tests qui présentent l’avantage d’être non-invasifs et totalement gratuits. Le début d’une petite révolution dans la lutte contre la COVID-19 ?

Source : IEEE



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
attestation deplacement reconfinement
Attestation de déplacement Covid : où télécharger les dérogations de sortie ?

Une nouvelle attestation de déplacement pour le confinement est disponible. Vous pouvez la générer numériquement sur votre smartphone, mais aussi la télécharger sous format Word ou PDF (version papier). Les bruits de couloirs faisaient écho d’un assouplissement du confinement progressif…

calcul rayon 20km confinement geoportail
Rayon 20 km confinement : calculer la zone autour de chez moi

Les nouvelles règles du confinement entrent en vigueur ce samedi 28 novembre. Comme l’a annoncé Emmanuel Macron, l’attestation de déplacement dérogatoire est toujours de mise. Et comme lors du précédent confinement, les Français auront la possibilité de prendre l’air autour…