Apple : les premiers Mac équipés de processeurs maison et non Intel arriveraient en 2021

Un rapport d’analyste affirme qu’Apple pourrait ne plus faire appel qu’à Intel pour équiper ses Mac à partir de 2021. La firme de Cupertino aurait l’intention de développer ses propres processeurs et d’en équiper certains ordinateurs dès l’année prochaine. Grâce à cela, Apple serait plus libre de choisir le bon moment pour renouveler ses gammes.

MacBook Air 2018
MacBook Air d’Apple

Apple conçoit certains de ses composants lui-même. L’exemple le plus connu est le chipset qui anime ses smartphones et ses tablettes. Fabriqué par TSMC ou, à l’occasion, par Samsung, ce sont des processeurs basés sur des architectures ARM customisées et des GPU provenant généralement d’Imagination Technologies. Le premier SoC d’Apple est l’A4, produit en 2010 et intégré à l’iPhone 4. Cela fait donc 10 ans que la firme conçoit ses propres processeurs. Une compétence qu’elle souhaite intégrer dans d’autres produits : les Mac. Une rumeur qui circule depuis plusieurs années et qui a été relancée il y a quelques jours.

Lire aussi : Apple renouvelle le MacBook Air, avec nouveau clavier, Core i7, 256 Go, à partir de 1200€

C’est en effet ce que pense Ming Chi Kuo, le célèbre analyste financier taïwanais de la banque d’affaires TF International Securities. Dans un rapport dont le contenu a été relayé la semaine dernière par nos confrères de MacRumors, il explique qu’Apple développe des processeurs basés sur des architectures ARM à destination de ses Mac. Pas seulement des MacBook Air, les cibles légitimes pour ce type de processeur, mais aussi des ordinateurs de bureau. Apple remplacerait ainsi certains processeurs Intel (comme les Core i3). Les premiers Mac sous ARM pourraient être présentés dès l’année prochaine.

Des économies et plus de liberté

Selon l’analyste, développer ses processeurs apporterait à Apple deux avantages. Le premier est économique. Cela permettrait à Apple d’économiser de 40 % à 60 % sur le prix payé par la firme pour chaque composant en comparaison du montant demandé par Intel. Les Mac pourraient donc devenir plus compétitifs face à une concurrence très dynamique. Deuxième avantage, Apple ne serait plus tributaire du calendrier d’Intel. Plus besoin d’attendre que le fondeur américain sorte un nouveau Core i pour renouveler les gammes. Apple pourrait ainsi mieux s’adapter aux conditions de marché.

Adopter des processeurs ARM pour des ordinateurs n’est pas incongru, bien au contraire. Depuis un an et demi, Microsoft et Qualcomm se sont associés pour adapter Windows 10 sur ce type d’architecture. Cela démontre qu’ARM est une alternative crédible aux processeurs x86 qu’Intel et AMD proposent. Reste à attendre le début d’année prochaine pour savoir si cette prévision de l’analyste taïwanais se confirme et, dans l’affirmative, quel type d’ordinateur en bénéficiera et quel changement tarifaire cela impliquera.

Source : MacRumors



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !