HTC U11 : test complet, avis, écran, photo et autonomie

Maj. le 25 juillet 2017 à 9 h 57 min

Nous avons eu la chance de tester ce HTC U11 durant quelques jours. Voici toutes nos impressions dans notre test complet. Le nouveau flagship du taïwanais a de solides arguments en sa faveur. Pour commencer, DxO lui a attribué la meilleure note de son classement puisque son appareil photo est tout bonnement excellent. Tandis que le reste de sa fiche technique et son design ne sont pas en reste.

Nous le savons, HTC n’est pas dans la meilleure posture qui soit, en effet le taïwanais traverse une sale période qui semble durée. Néanmoins, selon les dernières informations, il semblerait que le HTC U11 ait connu un bien meilleur démarrage que ses prédécesseurs. C’est en tout cas ce qu’indiquent les dirigeants de la société lors d’une réunion avec les actionnaires.

Bien entendu le succès commercial d’un seul smartphone ne va pas sauver les finances du constructeur. Toutefois, cela témoigne d’une embellie qui pourrait s’avérer de bon augure pour son avenir. D’ailleurs que vaut réellement le HTC U11 ? C’est que nous allons tenter de déterminer dans son test.

Le HTC U11 dispose d’une très belle fiche technique résolument haut de gamme. Il est équipé d’un écran Super LCD de 5,5 pouces avec une définition de 2560 x 1440 pixels. Le SoC Qualcomm Snapdragon 835, la référence sur tous les flagships ou presque en 2017, alimente l’appareil et est couplé à 4 Go de RAM. Un espace de stockage généreux de 64 Go UFS est également présent. Ensuite, la partie photo bénéficie d’un capteur dorsal de 12 MP et de 16 MP à l’avant.

Sans rentrer tout de suite dans les détails, il est bon de souligner que le smartphone a des atouts particulièrement solides. Pour commencer, la photo puisque le capteur principal vaut vraiment le détour. Ensuite, la partie audio jouit d’une certaine qualité sur le smartphone grâce aux deux haut-parleurs notamment. Enfin, la fonction Edge Sense vient ajouter un peu de piment concernant l’expérience utilisateur, mais ne serait-elle pas un peu superflue ?

Dans la boîte

HTC a semble-t-il vu les choses en grand. Nous avons bien entendu du classique : une paire d’écouteurs (USB Type-C), un chargeur et un câble USB. Néanmoins, on a également de l’inattendu : une coque transparente, un petit chiffon et un câble USB Type-C vers jack 3.5.

HTC U11 accessoires

Le contenu est réellement intéressant puisque le fabricant fait mieux que le minimum syndical. Le fait par exemple d’avoir une petite coque en plastique transparente est un réel avantage. Cela évitera de devoir acheter l’accessoire. Du moins pour ceux qui souhaitent pouvoir profiter du design de leur HTC U11.

C’est d’ailleurs un exemple que l’on aimerait plus souvent voir imiter chez les autres constructeurs, on ne va pas se le cacher. Tandis que le cordon USB Type-C vers jack 3.5 plaira à bon nombre d’utilisateurs qui pourront ainsi se servir de leur propre casque ou écouteurs sur le U11 étant donné que le flagship de HTC est dépourvu de cette connectique.

Agréablement surpris pas la proposition du constructeur en terme d’accessoires, on commence sur une bonne note.

Notre test vidéo du HTC U11

Design

Le taïwanais a fait du bon travail sur le HTC U11, sans forcément prendre de risques. Tout en verre à l’avant comme à l’arrière, nous avons la présence d’aluminium sur les tranches entre les deux faces du flagship. L’inconvénient principal dans ce choix des matériaux étant les traces de doigts notamment.

HTC U11 arriere

Le revêtement Gorilla Glass 5 à l’avant protégera efficacement le smartphone en cas de chute. Dans une certaine mesure, il en sera de même pour l’arrière, Gorilla Glass 3. Le ratio 16:9 de l’écran n’aidera pas à avoir une bonne prise en main du flagship.

Le capteur photo dorsal est proéminent. Lorsqu’il est posé sur une table, on s’en rend rapidement compte. Sur la tranche droite, nous avons les boutons de contrôle du volume, ainsi que le bouton de mise en marche / arrêt.

Bonne nouvelle, le HTC U11 est IP67, ce qui le rend étanche jusqu’à une profondeur d’1 mètre pendant 30 minutes. On aspire à un certain sentiment de sécurité de cette manière. Il ne rendra pas l’âme à la moindre petite éclaboussure ou lorsqu’un verre est renversé.

Le port Nano-Sim, placé sur la partie haute du U11, s’accompagne d’un second logement pouvant accueillir une carte microSD. Dans le cas où le généreux espace de stockage mis à disposition par HTC ne serait pas suffisant.

Le terminal respire la qualité, il paraît robuste. Les bords sont arrondis, néanmoins on peut craindre que sa surface très lisse soit également très glissante. Je recommanderais l’utilisation de la coque en plastique fournie avec le smartphone. Le risque de le perdre des mains comme si c’était une savonnette sera forcément beaucoup plus réduit de cette manière.

Le capteur biométrique est situé sur la face avant en dessous de l’écran, entre les boutons tactiles, retour et multitâche. Il fera notamment office de bouton d’accueil. Très rapide, il ne sera pas un obstacle dans le déverrouillage express du smartphone.

Les possesseurs des rares terminaux équipés d’un écran borderless de type, Xiaomi Mi Mix, Samsung Galaxy S8 ou encore LG G6 seront sans doute choqués par le choix d’un écran plus conventionnel. Notamment car HTC fait encore le choix de bouton physique, avec ce que cela implique. Je parle de la petite bordure noire sur le bas.

La bordure supérieure est également proéminente et cache un micro, le capteur photo et luminosité. Je préfère les touches virtuelles, toutefois cela ne me dérange pas forcément d’avoir des boutons physiques. Cela permet d’avoir un écran entièrement dédié à l’affichage.

Pour conclure sur le design, le HTC U11 est sobre, passe-partout et plaira à la plupart des gens. Cependant, on n’en gardera pas un souvenir impérissable. Le constructeur n’a pas cédé à la mode de l’écran borderless, ce n’est pas forcément très grave.

Écran

HTC U11 Ecran

Pour rappel, il est de 5,5 pouces 16:9 Quad HD (2560 x 1440 pixels soit 534 ppp). Les couleurs semblent fidèles, un ton juste : ni trop flashy, ni trop terne. La lisibilité de celui-ci en plein soleil ne pose aucun problème, sous condition d’ajuster la luminosité au maximum. Je conseille d’enlever l’ajustement automatique qui peut parfois mal doser la luminosité.

Les angles de vision sont parfaits, rien à dire ce côté-là. HTC continue de faire confiance à la technologie Super LCD et ne semble pas vouloir céder aux sirènes du Super AMOLED. N’en déplaise aux utilisateurs souhaitant un écran plus proche de ce que l’on retrouve chez Samsung par exemple. Ne comptez pas sur des noirs profonds en l’occurrence.

La prise en main d’un écran aussi grand au ratio 16:9 ne sera pas des plus pratiques notamment dans le cas où vous avez de petites mains. Un petit problème d’ergonomie qui aurait pu trouver sa solution dans l’utilisation d’un écran borderless au ratio 18:9. Ce n’est pas anodin surtout au vue de la surface glissante de la coque.

Ce n’est sans doute pas le gros point fort du HTC U11. Toutefois, sa définition et sa bonne gestion des couleurs sont des éléments très appréciables. Un smartphone que l’on conseillera avant tout à ceux qui auront des paluches suffisamment grandes !

Performances

Du classique pour un haut de gamme 2017 puisqu’on y retrouve le Snapdragon 835 et 4 Go de RAM. Un smartphone très performant, sous tout rapport. Il est évident que les jeux les plus gourmands tourneront sans aucune difficulté sur le HTC U11.

Android tourne de manière vraiment très fluide. En titillant un peu le monstre, je n’ai constaté aucun lag, à aucun moment. Point très appréciable, il semble que le smartphone ne chauffe que très peu, même lorsque l’on sollicite ses ressources en condition de jeux. C’est vraiment agréable de ne pas avoir un four entre les paluches.

Real Racing 3 tourne merveilleusement bien, très fluide, les mobi-gamers vont en avoir pour leur argent avec le HTC U11. En même temps avec le Snapdragon 835, aucune chance d’être déçu !

Concernant le multitâche, on peut au mieux espérer conserver 5 applications, au-delà elles devront se relancer. Est-ce que 4 Go de RAM commence à être limite en 2017, je ne pense pas. C’est sans doute lié à des contraintes propres à HTC dans le but de jouir d’une autonomie correcte.

Pour le reste, les applications utilisées quotidiennement (réseaux sociaux, bureautiques, etc…) s’exécutent de manière très rapide. Le constructeur a vraiment l’air d’avoir bien travaillé sur l’optimisation. En même temps, sans maîtrise, la puissance ne sert à rien !

Afin d’agrémenter un peu mes propos, voici quelques résultats et scores obtenus via les benchmarks. On retrouve AnTuTu, GFXBench et GeekBench histoire de voir ce que vaut le dernier flagship de HTC.

HTC U11 Benchmarks

Interface

Je ne suis pas un grand habitué des surcouches constructeur préférant une expérience pure. C’est Android Nougat 7.1.1 qui est aux commandes. Cependant, je dois le reconnaître, la surcouche HTC est une vraie réussite. Très personnalisable, on peut modifier le thème facilement afin d’avoir quelque chose qui nous correspond au mieux.

Cependant, pas de très gros chamboulements vis-à-vis de l’interface pure de l’OS au robot vert. Certes, le tiroir d’applications est légèrement différent. Toutefois, on ne se sent vraiment pas perdu si l’on n’a pas l’habitude de la surcouche d’HTC, ce qui est vraiment une très bonne chose.

Depuis l’écran verrouillé, on peut exécuter une action rapide en ouvrant une application au moment de déverrouiller l’appareil. Ce sont d’ailleurs les applications présentes dans le dock qui sont proposées.

Ensuite, Blinkfeed se trouve à l’emplacement de Google Now, c’est-à-dire tout à gauche des bureaux. Le taïwanais souhaiterait proposer une alternative à la solution du géant de la recherche. On y retrouve des informations « ciblées ». C’est un peu loupé pour le coup car selon mon expérience, on y voit surtout des annonces sponsorisées. On peut facilement le supprimer du bureau si on le souhaite, heureusement.

HTC U11 blinkfeed

L’application téléphone a notamment été remanié par HTC en reprenant le design de la surcouche du constructeur. Elle reste très pratique à l’utilisation, aucun pépin à signaler de ce côté-là.

Zoé, l’éditeur vidéo, permet de réaliser de petits clips rapidement à la volée en sélectionnant les photos et vidéos disponibles dans la galerie du téléphone. Rapide et ergonomique, elle permettra le montage de petits clips et de les partager à travers les réseaux sociaux pour les partager avec sa famille et ses amis.

HTC U11 ZOE

Android Nougat 7.1.1 tourne parfaitement bien, le HTC U11 fonctionne à merveille sous la dernière version en date de l’OS de Google. Il est bon de noter que le constructeur a une excellente réputation en matière de suivi sur ses terminaux haut de gamme. Je dis cela en pensant notamment à Android O qui ne tardera pas à sortir en version finale.

Il est raisonnable de penser que le flagship sera parmi les premiers terminaux à bénéficier d’Android O. Il suffit de regarder la grande réactivité du constructeur au sujet de ses précédents terminaux pour s’en convaincre.

Edge Sense

C’est la fonctionnalité star du smartphone. Pour vous expliquer simplement comment cela fonctionne. En pressant le smartphone, on peut exécuter une action rapide. Action que l’on peut définir simplement via le menu du HTC U11. On peut notamment calibrer le niveau de pression, s’ajustant en fonction de la force de l’utilisateur.

Lors de mon utilisation de cette fonctionnalité, c’est l’appareil photo qui se lançait. Lors d’une seconde pression, cela déclenche la capture d’une photo. Il y a une certaine latence entre la pression et le déclenchement de la prise de vue. J’imagine que cette fonctionnalité prend toute sa place lorsque l’on a les doigts sales et que l’on ne veut pas salir l’écran. Non ?

Personnellement, je reste dubitatif par rapport à cette nouveauté. Pourquoi pas ? Chacun aura son propre point de vue sur Edge Sense. Je ne recommanderais pas le HTC U11 uniquement pour cette fonctionnalité, entendons-nous bien. Le smartphone à d’autres atouts bien plus aboutis que ce vulgaire gadget, sans grand intérêt.

Audio

Nous avons droit à deux haut-parleurs embarqués sur le HTC U11. Ils sont de bonne facture et pourront servir de petite enceinte d’appoint lors de petite soirée d’été en comité restreint dans le cas où l’on ne disposerait pas d’une enceinte portable sous la main j’entends. Néanmoins, ne vous attendez pas à quelque chose de puissant. Il ne faut pas rêver non plus, on reste sur un smartphone tout de même.

HTC offre la possibilité de personnaliser l’ambiance en passant d’un mode cinéma à un mode musique. Dans la pratique, on entend une nette différence. En mode cinéma, je trouve que le son est un peu plus étouffé sur les haut-parleurs du smartphone.

En écoutant un peu de musique, on peut rapidement s’apercevoir que les haut-parleurs sont plus à l’aise dans les aigus ou les médiums, tandis que les basses ne sont pas très bien restituées. Rien d’alarmant en soit, c’est le cas de la plupart des smartphones.

Ensuite, les écouteurs fournis sont relativement intéressants. Comme je l’ai dit plus haut, pas de port jack, ils se connectent directement via l’USB Type-C. Ils sont équipés d’un système de réduction de bruit, qui manifestement ne fonctionnera qu’avec le smartphone. Certains préféreront sans doute une paire d’écouteurs plus aboutis. Cependant, ceux fournis par HTC sont de bonnes qualités et suffiront dans la plupart des usages.

Pour les autres, l’adaptateur USB Type-C vers jack servira à relier ses propres écouteurs ou casques.

La présence de 4 micros fournira au smartphone un son précis lors des enregistrements vidéos entre autres. La firme apporte un soin tout particulier à la qualité de son pour le plus grand bonheur des utilisateurs.

Réseau et GPS

C’est un smartphone résolument haut de gamme, on espère bien que celui-ci aura une bonne accroche réseau et une compatibilité sans faille avec la plupart des normes LTE. Et vous savez quoi ? C’est le cas.

Surfer en 4G est un vrai bonheur, quant au GPS la position est rapidement établie. Non franchement rien à redire à ce niveau-là. Le contraire aurait été une hérésie. On passe rapidement au chapitre suivant.

Appareil photo

L’un des points les plus importants de ce test. Si ce n’est le plus important pour beaucoup de mobinautes. On ne va pas tourner autour du pot, c’est sans doute le meilleur capteur photo du marché. En même temps, je comprends mieux la note la plus élevée du classement chez DxO, au moment où j’écris ces lignes.

HTC U11 arriere

Le HTC U11 ne l’a pas volé, là-dessus je tiens à être clair. Maintenant le tout, c’est d’expliquer pourquoi ?

Déjà, on commence par les photos qui ont été faites avec une bonne luminosité en plein jour. Les détails sont tout bonnement bluffants. J’ai rarement vu cela avec un capteur photo provenant d’un smartphone. D’ailleurs le traitement logiciel ne semble pas accentuer les effets de lissage et autre supercherie que certains constructeurs mettent en place.

De manière plus technique, le capteur photo dorsal est de 12 MP disposant d’une ouverture de f/1.75. Le capteur photo du HTC U11 repose sur une technologie de double pixel. Cela permet entre autre une capture des photos plus rapides, de meilleures performances en condition de faible luminosité et cela se ressent sur le rendu des clichés.

Pas d’autofocus laser, cela n’empêche pas une rapide prise de vue. Bien que je trouve que cela soit un peu plus lent que chez certains concurrents. La stabilisation optique de l’image (OIS) permettra de conserver une image qui soit la plus nette possible, le bruit semble parfaitement maîtriser.

Ensuite, concernant l’aspect logiciel, il est possible de prendre des clichés au format RAW en utilisant le mode Pro, présent au sein de l’application. Pour mémoire, ce format d’image permet des prises de vue brut, il est réservé aux amateurs qui souhaitent travailler les images via un logiciel de retouche adéquat.

On trouve d’autres modes plus classiques mais efficaces, comme les panoramas, ralenti, hyperlapse, etc… Il est d’ailleurs bon de noter qu’il est possible de faire cela également avec le capteur photo à selfies.

Je vais d’ailleurs vous parler un peu du capteur photo avant. Il est de 16 MP mais ne bénéficie pas des mêmes technologies que le capteur photo dorsal. Il ouvre à f/2.0, la HDR est de la partie tout comme le capteur photo principal. Les clichés pris avec sont de bonnes qualités, pas de mauvaises surprises de ce côté-là. On aura de belles photos de nos petites têtes en premier plan tout en conservant un bon niveau de détails pour le paysage en arrière-plan.

Dans la pénombre, c’est souvent la même rengaine. Le capteur photo du HTC U11 n’échappera pas à la règle. Néanmoins, il fait bien mieux que certains de ses rivaux. Je vous propose d’ailleurs de voir quelques clichés pour vous en convaincre.

Nous avons certes du bruit sur les photos, cependant ce qui me gène le plus étant les halos lumineux qui se forme au niveau des lampadaires surtout. On se retrouve donc avec ces aberrations sur les clichés, ce qui est vraiment regrettable et désagréable visuellement. En dehors de cela, il faut tout de même souligner les prouesses du capteur photo en situation de basse luminosité.

J’ai pu constater un souci dans la prise en main du terminal, notamment quand on le tient en mode paysage. Il m’est arrivé de mettre par inadvertance le doigt trop près du capteur photo. Il est vrai que ce dernier est un peu rapproché de la partie supérieure du smartphone. Un petit souci repéré également par un proche ayant pris en main le HTC U11.

Le taïwanais a clairement mis la barre très haute concernant l’aspect photo. On peut se réjouir d’être encore tout bonnement surpris par les prouesses des capteurs photo sur nos smartphones qui repoussent les limites d’année en année.

Enfin, concernant la vidéo, il est bon de signaler que le smartphone peut capturer un son 3D puisque 4 micros sont disséminés sur le flagship. D’ailleurs, il faut bien faire attention lors de la prise de vue car on peut facilement mettre le doigt sur un micro par inadvertance.

On peut filmer en 1080p à une cadence de 120 images par seconde et en 4k à 30 images par seconde. La stabilisation est naturellement de la partie, en plus de faire de bonnes photos. Les vidéastes pourront profiter du capteur pour réaliser des vidéos de bonne qualité.

Autonomie

Avec une batterie de 3000 mAh, le smartphone pourra tenir deux petites journées au maximum. Sous condition de ne pas être trop gourmand, bien entendu. Quelques petites optimisations sont toutefois proposées afin de nous permettre de grappiller quelques minutes d’autonomie par-ci, par-là.

HTC propose Boost+ sous forme d’application préinstallée sur le terminal. Elle fait office d’optimiseur d’alimentation et permet de garantir un smartphone fluide et réactif en toute circonstance. Je garde mes réserves sur le dernier point.

La charge rapide, Quick Charge 3, permettra de prolonger rapidement l’autonomie du HTC U11. Il faut compter environ 1h30 pour une recharge complète du smartphone. Il est toujours appréciable de pouvoir compter dessus surtout dans les moments où l’on est pressé. En 30 minutes de charge, on peut tenir une petite journée.

On est dans la moyenne des flagships en terme d’autonomie, rien de révolutionnaire à soulever de ce côté-là.

Prix et disponibilité

HTC U11 Test

Le HTC U11 est déjà disponible dans la plupart des bonnes crèmeries du net avec un tarif qui dépasse les 750 euros. Il est clair que cela pique un peu, beaucoup n’y trouveront sans doute pas leur compte.

Toutefois, en partant du principe que le constructeur est relativement sérieux dans le suivi de ses produits haut de gamme. Qu’HTC s’est engagé à suivre son U11 durant un délai de 2 ans à compter de sa sortie. Ainsi que toutes les qualités que j’ai décrite dans le test. J’ai envie de dire que le smartphone vaut « presque » son prix.

Une partie photo, audio et des performances intéressantes, associés à un suivi qui sera très probablement digne de ce nom. Il n’y a pas à dire, je ne peux que vous recommander chaudement l’acquisition de l’appareil, une fois que son prix aura un peu baissé. Un OnePlus 5 aura certes un tarif plus intéressant et une fiche technique tout aussi haut de gamme. Cependant, on ne va pas se mentir, le suivi des produits n’est pas le point fort du chinois.

Chacun verra midi devant sa porte, mon point de vue étant que le taïwanais nous livre ici un smartphone disposant d’atouts solides et on sent qu’un travail de qualité a été réalisé par celui-ci. Un rapport qualité / prix bien dosé sur la balance, sous condition d’attendre un peu que son prix baisse. En revanche, soyons réalistes, le tarif du smartphone restera rédhibitoire pour bon nombre de bourses.

Une valeur sure qui sera sans doute réservée aux personnes les plus exigeantes et qui n’auront pas peur du tarif du flagship taïwanais.

Conclusion

Le HTC U11 met globalement le paquet sur un grand nombre de points en commençant par son capteur photo sans faille. Les amateurs y trouveront leur compte puisque c’est tout bonnement le meilleur photophone du marché. Les clichés sont très détaillés, le taïwanais nous a vraiment bluffé pour le coup.

Le design de l’appareil ne suit pas la tendance de 2017 : pas d’écran borderless, deux grosses bordures sur la partie haute et basse. Néanmoins, on n’en tiendra pas rigueur à HTC puisque le smartphone respire la qualité à tous les niveaux.

Ensuite, les deux haut-parleurs embarqués feront leur petit effet lors de petites soirées en comité restreint. Pratique, cela peut dépanner lorsque l’on n’a pas une enceinte portable sous la main.

Edge Sense ne sera pas une fonctionnalité que je retiendrais particulièrement, bien qu’elle puisse être pratique dans de rares cas. Chacun se fera sa propre opinion à ce sujet.

Le constructeur nous livre ici un smartphone bon sous tout rapport. Dès le déballage, on est agréablement surpris de voir qu’HTC met le paquet en terme d’expérience client. Les accessoires les plus « indispensables » sont directement livrés avec le smartphone. Non franchement il n’y a pas à dire, le HTC U11 est clairement l’une des meilleures propositions de l’année 2017 !

Nos derniers articles sur le HTC U11

Notre avis

Le HTC U11 a de très nombreux atouts en commençant par la qualité des photos qui sont réellement exceptionnelles, une expérience audio très riche, le smartphone respire la qualité à tous les niveaux. Ensuite, pour ne rien entacher à l’expérience client, de multiples accessoires sont fournis avec le smartphone. De plus, il y a fort à parier que le flagship aura un suivi digne de ce nom, du moins si HTC reste fidèle à ses habitudes concernant ses terminaux haut de gamme.

Toutefois, quelques petits nuages viennent assombrir ce beau tableau. Pour commencer, son design n'est pas ce que l'on retiendra du smartphone : pas d'écran borderless, de grosses bordures et peut facilement nous glisser des mains. Enfin, son tarif qui est beaucoup trop cher. Le constructeur n'a visiblement pas les pieds sur terre quand il s'agit d'argent. Dans le cas où vous souhaitez l'acquérir, attendre une baisse de prix est vivement recommandée. Néanmoins, si le tarif ne vous fait pas peur, foncez !

Réagissez à cet article !
  • dadafu

    « Qui semble durée » SVP….

    • Tibo77

      Oui ça pique:)

  • Geraline

    Lol vous boycottez les commentaires des gens maintenant. Lets have fun.

    • Mr Data

      Oui ils sont aussi susceptibles qu’ils écrivent mal

      • Geraline

        À ne rien comprendre!

  • Ben Ben (killflaker)

    C’est un comble de ce plaindre de l’écran en 16/9 alors que ce format est le plus répandu depuis que les smartphone existe. Faut arrêter de ce fixer sur les S8 et G6, y a pas que ça sur le marché.

  • Tibo77

    Un bon test bien que le chapitre autonomie soit pas très précis. ..
    On dirait qu’il a été survolé.
    Pourtant, c’est l’un des critères les plus importants pour moi.

    • dadafu

      Tout le test a été survolé.. et en gros le téléphone est bien partout sauf en autonomie, ya mieux mais ça, pas besoin d’un test pour le savoir, perso je n’ai rien appris dans ce test

  • Nexus-Gen

    Bizarrement vous ne vous plaignez pas des bordures proéminentes du O+5 … alala

    One Plus on aime : son design.

    continuez les gars vous le faites très bien !! à croire que vous êtes habituez !

    • mel

      Que veux-tu, HTC ne propose pas une copie cheap d’iphone 7…il est vraiment dépassé. Ces tests sont du grand guignol.

  • Albert

    4go de ram ca parait très short quand même surtout à ce prix : rien que la surcouche, googleplay et tous les services de base c’est 1.5go – 2go à l’allumage ; rajoutez 1 appli un poil gourmande vous êtes a 100% ram là
    Sans parler du fait qu’il n’y a pas de vram sur smartphone , la ram est partagée entre le proc et le gpu;on imagine le résultat sur un écran de cette définition avec video ou jeux c cuit.
    Un super écran un snap835 et pas foutre la ram qui va avec c’est difficilement compréhensible

    • Dany Fleck

      4 Go de Ram sur Smartphone, c’est largement suffisant. D’ailleurs, HTC a travaillé sur les applications installées par défaut, en résumé les doubles applications sont supprimées. Ce qui veux dire que si l’on a de base sur le système Android une application pour les e-mails bah, il y en aura qu’une et non deux comme ça était le cas auparavant. La surcouche HTC est légère, elle se rapproche d’un Android nu. Je le sais, car j’ai en ma possession un HTC One m7, je dépasse rarement les 1.2 Go de RAM (utilisation personnelle). Quand le téléphone démarre, il y aura jamais 2 Go de RAM utilisés d’office faut arrêter de raconter tout et surtout n’importe quoi. La surcouche HTC est légère, elle se rapproche d’un Android nu. Il n’y a pas que la mémoire vive qui est importante, le cpu joue également un rôle important, il y aussi l’optimisation du système, etc. Bonne journée

    • Je suis à 2.4Go de ram sur le HTC 10 en moyenne.
      Je farme clash royale / pokemon go / réseaux sociaux / youtube.
      Pas besoin de 25Go de ram qui ne va pas accélérer grand chose au final.
      Un PC bureautique avec 16Go de ram ne sera pas plus rapide qu’un autre à 8Go si tu n’utilises pas d’application très lourde. Sur smartphone c’est la même sauf qu’avoir des applications lourdes c’est encore plus dur…

  • Ricky

    Je l’ai depuis 5 jours en remplacement d’un Galaxy S7. Ce U11 est de grande qualité de la finition à l’appareil photo en passant par ses performances ou encore son autonomie. Je ne regrette pas d’avoir voulu prendre HTC après deux Samsung. Il y a un monde de différence, HTC c’est du costaud pour durer, ça se voit dès la première prise en main! Je le conseil fortement.

    • Fabrice Ragoo

      moi aussi je l’ ai depuis 1 semaine après avoir eu tous les sony, du Z jusqu’ au XZ.
      Super téléphone qu’ est ce U11, surtout niveau audio

      • Kracx

        idem, je l’ai depuis 1 semaine : réactif, surf internet super rapide (/ z3 que j’avais avant), le son : top, pas besoin d’enceinte bluetooth, appareil photo top , prix pas du tout délirant / à la concurrence. Franchement je ne lui trouve pas de défaut dans l’immédiat. du tout bon et très content de cet achat, n’en déplaise au fana du borderless et cie qui sert à rien….

    • « Il ya un monde de différence « .
      Crédibilité : 0

  • L’abbé Chamelle

    Après sans aller au tout borderless, un juste milieu serait bienvenue, genre le nubia z11 mais avec des bords hauts et bas moins imposant.

    • aka

      oui on pourrait faire un peu moins, ce que je veux dire c’est pas choquant et j’ai eu le s8, bon le xz premium juste avant, lui a du fausser la donne et le ressentie finalement :)

  • L’abbé Chamelle

    Sinon ça serait pas mal d’avoir quelques données sur l’écran, hormis « couleur pas trop flashy »… Un peu léger

  • L’abbé Chamelle

    Tes commentaires sont pas censurés, tu psychotes en plus de radoter ;)

    • Mr Data

      24 heures pour les faire passer, je ne radote pas mon abbé

  • Conduite au taux mobile

    Effectivement tu n’as plus le Zoé sur le U11 c’est bien dommage car du one m7 au U11 Zoé c’est de plus en plus effacé alors que la première version était déjà très complète. Quand ils parle de Zoé c’est plus l’éditeur vidéo Zoé dans les applications.

    Le 3D touch tu dis? Si tu parles des pops up quand tu maintiens une icône d’app, c’est dû a Android nougat non HTC.

    Sinon tu as tout à fait raison avec l’ensemble de ton commentaire.
    L’article en lui même n’est pas trop mal non+ mis à part quelques petits détails.

    • aka

      oui c’est bien cela l’appuie long, plutôt pratique pour choisir un contact fréquent pour un message, le reste je ne l’utilise pas.
      ok merci pour l’info pour zoe, dommage j’aimais bien aussi.

      • Geraline

        C’est bien cela et je trouve pratique aussi. Je l’utilise surtout pour chrome.
        Pour Zoé depuis le HTC 10 il ne servait plus a rien dans l’appareil photo et c’est bien dommage.

  • Geraline

    Pourtant j’ai été sympa. Malgré tout…

  • Fabrice Ragoo

    c’ est clair tous les tests se plaignent des écrans 16/9ieme. Et tous ces mêmes tests admirent le design du One +5, alors que ce dernier a les mêmes bordures mais comme par hasard, personne ne s’en plaint..
    C’est bon il faut arrêter avec le S8 et G6, il n’ y a pas que ça

  • ♌ bRigHt CitY

    Vous n’avez pas testé le mode pro du capteur photo ??

  • Spitfire

    En gros c’est un S7 mises à jour :’) niveau cpu …
    Écran pas oled ni jack dommage sinon ce HTC allait être le mien

    • Dany Fleck

      Non, pas de Oled puisque que HTC reste sur Super LCD. Le Galaxy S7 ne tourne pas sous qualcomm Snapdragon 835 mais sous Exynos 8890. Alors non, ce n’est nullement une mise à jour d’un s7 niveau cpu. Ils tentent la même que les autres constructeurs niveau prise jack

      • Spitfire

        Pu tai n de jack :'(

      • Geraline

        Precisons : Ils tentent à « nouveau ».
        Suivre c’est un autre concept

        Sinon petit plus : « Le géant américain de l’électronique Apple et le taïwanais HTC ont annoncé samedi 10 novembre être parvenus à « un accord global qui prévoit l’abandon de toutes les poursuites judiciaires en cours et un accord de licences sur 10 ans ». Les deux constructeurs mettent ainsi fin à tous leurs contentieux pour violations de brevets dans le monde, après des années de guerre sans merci pour le contrôle des technologies dans le domaine des smartphones et des tablettes tactiles. Les termes de l’accord sont confidentiels, précise le très bref communiqué commun. Il couvre les brevets actuels et futurs des deux parties. »

  • Sébastien

    une sale période qui semble durée.
    j’aurais écrit: une sale période qui semble durer.
    ou
    Ce n’est pas anodin surtout au vue de la surface : Au vu sans e
    ou
    Cela permet entre autre une capture : entre autreS tout un s
    enfin
    permet des prises de vue brut, : brutes
    ou le taïwanais nous a vraiment bluffé : blufféS
    enfin , la virgule c’est séduisant.

  • Si il est bombé comme le 10, j’avoue que j’avais du mal à le poser sur un muret ou autre à cause de l’APN qui prend tout ^^
    Bon du coup j’ai pris une rhinoshield, ça va mieux mais quand même haha

    • Geraline

      Il est beaucoup moins bombé et le petit jeu de l’apn se résoud dès que l’on met la coque.

  • mel

    Donc quand c’est HTC, le design non borderless est « dépassé, avec des bordures proéminantes », quand c’est Oneplus, c est le premier point positif dans « on aime ». Quelle objectivité…

  • Moteur 7 à Max

    Est ce que l’auto focus du HTC U 11 est plus rapide que Galaxy S8 ?

  • Mrx David

    Bon telephone

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test Jelly Pro : le plus petit smartphone Android du monde !

Le Jelly Pro est un smartphone qui a vu le jour grâce à une campagne participative sur Kickstarter. Son originalité : c’est le smartphone le plus petit du monde. Il embarque Android 7.0 Nougat et est compatible 4G. Mais peut-on vraiment l’utiliser au quotidien ? Est-il un bon smartphone de secours ? Réponse dans notre test complet.

Test Moto X4 : la belle surprise de cette fin 2017 !

Nous avons eu la chance de passer quelques jours en compagnie du Motorola Moto X4, un smartphone milieu de gamme disposant d’un double capteur photo et d’une interface Android épurée. Voici notre avis sur son écran, son appareil photo et son autonomie, on fait un point complet sur l’appareil dans notre test du smartphone, c’est parti.

Test Vernee Mix 2 : un clone raté du Xiaomi Mi Mix 2

Nous avons eu la chance de passer quelques jours avec le Vernee Mix 2, un smartphone borderless qui ressemble beaucoup au Xiaomi Mi Mix 2. Voici nos impressions sur son écran, son design, son autonomie, son appareil photo et sa fiche technique dans notre test complet.

7478d75303d58823c19954ed2b9cc516zzzzzzzzzzz