Streaming : vers une sortie simultanée des films au cinéma et en VOD ?

Maj. le 18 septembre 2017 à 22 h 26 min

Voir un film dans une salle de cinéma le jour de sa sortie ou au chaud confortablement installé dans son canapé via la VOD, voilà le choix que l’on peut avoir si la Commission européenne décide d’avancer plus concrètement sur ce terrain. Alors que pour le moment, on doit se contenter de la lenteur dictée par la vieillissante chronologie des médias, les choses vont très probablement se bousculer dans les prochains temps. Il faut reconnaître qu’à l’ère du numérique et du développement de nouveaux usages, il n’est pas trop tôt de songer à une refonte du système.

streaming sortie simultanee cinema vod

Le day and date (D&D) consiste à sortir un film simultanément dans les salles et sur les plateformes de VOD, la filière du cinéma n’est pas favorable à un changement aussi important dans ses habitudes. La chronologie actuelle impose un délai de 4 mois après la sortie en salle de cinéma d’un film, tandis que pour la SVOD (la vidéo à la demande par abonnement) le délai est de 36 mois après la sortie en salle. Néanmoins, la Commission européenne souhaite poursuivre des expérimentations sur une sortie simultanée cinéma et VOD, alors que le Sénat songe à bouleverser la chronologie des médias dès l’année prochaine.

Streaming : vers une sortie simultanée cinéma et VOD

Lorsqu’on constate le succès grandissant des géants de la SVOD comme Netflix qui compte plus d’1,5 million d’abonnés en France, il est évident que les règles issues de la chronologie des médias qui a été révisé pour la dernière fois en 2009 et imposent de long délais de diffusion ne sont plus en phase avec notre mode de consommation actuel. La nouvelle commissaire européenne à l’Économie et à la Société numériques, Mariya Gabriel, indique que depuis 2012 des expérimentations de sorties simultanées salle-VOD ont lieu avec le soutien de la commission européenne, indique EditionMultimédia.

Néanmoins, les contraintes législatives très restrictives de certains pays notamment la France et l’Allemagne rendent ces expérimentations complexes. La forte résistance des différentes filières du cinéma ne rendent pas la tâche aisée et cela ne facilite pas le travail de la commission. Néanmoins celle-ci persévère : “Cette année, ce sont près de 10 millions d’euros qui ont été attribués à pas moins de 37 projets innovants pour la promotion, la distribution et la visibilité de films européens”. En attendant, les clients des plateformes tel que Netflix, OCS ou encore CanalPlay devront prendre leur mal en patience.

Réagissez à cet article !
  • Gklmo

    On s’en fout des cinémas, ils n’ont qu’à améliorer leur offre pour concurrencer la VOD

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
872941a7f16296fb4d463e500d47e8afiiiiiiiiiiiiiii