SFR condamné pour publicité mensongère sur une offre fibre

Ce n’est décidément pas la semaine de SFR. L’opérateur a été condamné aujourd’hui à retirer une offre de son catalogue pour publicité mensongère. L’opérateur affichait un prix promotionnel de 19,99 euros par mois pendant un an, puis 34,99 euros. Mais en réalité il s’agit plutôt de 54,98 euros par mois.

UFC-Que-Choisir-SFR-Numericable-clients-mecontent

SFR a essayé et a perdu. L’opérateur a été condamné à retirer une offre promotionnelle pour avoir diffusé une campagne « basée sur des données inexactes » selon le tribunal de commerce de Paris. Nos confrères du Figaro se sont procurés l’ordonnance du juge datée du 9 novembre 2016 dans laquelle le juge reproche à SFR d’avoir diffusé une publicité mensongère.

L’opérateur au carré rouge promettait en effet une offre à 19,99 euros par mois pendant un an. Puis, à l’issue de cette première année le tarif basculait à 34,99 euros par mois. Sauf que ce que n’a pas précisé SFR, c’est que l’offre à 34,99 euros par mois n’incluait absolument pas les mêmes services.

En l’occurence, l’offre à 19,99 euros par mois incluait SFR Play. Mais après la première année, avec un tarif à 34,99 euros par mois, les clients ne bénéficiaient plus de SFR Play. Pour en profiter, il fallait débourser 19,99 euros par mois en plus des 34,99 euros. Au total donc, un client qui voulait conserver son offre devait débourser après la promotion de un an 54,98 euros par mois ! Le juge note dans son ordonnance :

La fibre + SFR Play revient à 34,99 euros + 19,99 euros, soit 54,98 euros. Nous constatons que ce chiffre, aisé à identifier (…) ne figure sur aucun support de la campagne en cause. Nous dirons que cette campagne, basée sur des données inexactes, est volontairement trompeuse, qu’à l’orée de la période de fin d’année, et son caractère massif, elle crée un trouble manifestement illicite.

Le juge du tribunal de commerce de Paris a donc condamné SFR à supprimer sa campagne promotionnelle. Si l’opérateur refuse de s’astreindre à cette décision, il devra verser 10 000 euros par infraction constatée. Par ailleurs SFR doit verser 10 000 euros à Orange qui est à l’origine de la plainte dans cette affaire.

Quoi qu’il en soit, cette affaire ne va pas redorer le blason de l’opérateur qui est déjà au coeur de nombreuses polémiques. Cette semaine, c’est l’UFC-Que Choisir qui se plaignait des trop nombreux litiges entre l’opérateur et ses clients toujours non réglés.

SFR : Altice condamné à 80 millions d’euros d’amende pour ses petites magouilles entre amis

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !