Selfies : attention au vol d’empreintes digitales !

Le signe « Peace » est un grand classique des selfies, un geste fédérateur qu’on retrouve régulièrement sur les réseaux sociaux. Pourtant, lorsque vous aurez lu ce qui suit, vous y repenserez sans doute à deux fois avant de montrer vos doigts sur votre prochain selfie et pour cause puisque selon la qualité de la photo et la distance à laquelle elle a été prise, les pirates sont désormais capable de vous voler votre empreinte digitale.

selfie empreinte digitale

Le vol d’empreinte digitale est loin d’être une tendance nouvelle puisqu’on en parle depuis que nos smartphones proposent des capteurs biométriques. Jusqu’à présent, les méthodes les plus courantes se résumaient à l’emploi de pâte à modeler ou d’une photo du doigt de l’utilisateur reproduite à l’aide d’une imprimante jet d’encre, mais aujourd’hui les hackers semblent désormais disposer d’une nouvelle arme, les selfies.

Comme l’explique le chercheur japonais, Isao Echizu, il est désormais possible de capturer l’empreinte digitale de l’utilisateur sur un simple selfie à partir du moment où ses doigts sont visibles, notamment grâce au signe « Peace ». Il suffit simplement que deux conditions soient réunies : la photo doit être suffisamment lumineuse et avoir été capturée à moins de 3 mètres du sujet.

Dans le cas d’un selfie, la question ne se pose même pas puisque la distance maximale sera la longueur du bras de l’utilisateur ou de sa perche à selfie et dans les deux cas, la photo sera prise à moins de 3 mètres. Si la photo prise à faible distance est de bonne qualité et que les doigts apparaissent clairement, alors le risque d’usurpation d’identité devient alors bien réel.

A l’aide d’une simple photo, les hackers peuvent ensuite facilement combiner les informations relatives à votre visage et votre empreinte digitale pour avoir accès aux codes de sécurité de votre téléphone et à vos mots de passe en ligne, y compris vos codes bancaires. Au Japon, cette technique augmente aussi les risques de cambriolage car nombreux sont les japonais à disposer de portes d’entrée électroniques verrouillées via leur empreinte digitale.

Afin de réduire ce risque, l’équipe dirigée par Isao Echizu a tout de même une solution à vous proposer. Un film à base d’oxyde de titane à appliquer sur vos doigts pour masquer vos empreintes avant de faire le signe «Peace » sur vos selfies. Une technologie qui ne sera toutefois disponible que d’ici deux ans. Sinon, vous pouvez toujours porter une paire de gants !

Pourquoi les lecteurs d’empreintes sont une vraie menace pour votre vie privée

Réagissez à cet article !
  • Mouais, il faut quand même l’accès au téléphone qui reste souvent dans la poche ou à proximité, donc c’est assez limité quand même ! Et je ne pense pas que ça arrive à monsieur tout le monde…

    D’autant qu’avec un accès direct au téléphone on a toutes ses empreintes sur l’écran :D

    Mais dans ce cas là on pourra gruger aussi les capteurs d’iris avec une très bonne photo ! :p

    • Funk

      Bah non…..WP est sécurisé,lui ;)

  • Aerticum

    Sur la plupart des selfies c’est déjà dur de distinguer les gens tellement la qualité est dégueulasse, alors voler des empreintes… :D

  • Fred

    N’importe quoi.

  • Blayaux

    Et pour le déverrouillage par reconnaissance faciale, vous nous proposez quoi ? De poser uniquement en burka ?

    • Krm

      Sur android il faut cligner des yeux pour l’utiliser, donc une photo ne suffira pas

  • tof67

    Mouais j’ai fait un selfie sur mon G3 avec une luminosité très satisfaisante… en zoomant sur les doigts, on ne distingue pas du tout les empreintes.

  • papi

    Oula là le nombre d’empreintes qu’on peut relever sur des photos prises avec des capteur 2 megapixels wahouuuu ça fait trembler le monde ce type de découverte !
    Bientôt on va venir colporter le fait qu’on puisse récupérer les iris via les selfy des moutons qui se prennent en portrait à longueur de temps !
    Et pour info, le fait de récupérer des empreintes via photo, à déjà été révélé avec l’exemple de Jan Krissler a utilisé le logiciel VeriFinger en 2014.
    Ah oui on est en…2017, au lieu de dire sur le ton de l’humour de mettre des gants autant dire au lecteurs de compresser leur photos avec une résolution plus faible avant d’uploader sur le réseaux sociaux, je pense pas que ça soit grand chose mais c’est moins contraignant que de mettre du scotche sur ses doigts XD.
    Et sinon pour éviter les prochains vols l’iris vous ne recommanderiez pas de porter des faux yeux non plus tant qu’on y est XD

  • Jibz.

    La solution la plus simple est déjà d’arrêter de prendre des photos de soi-même, l’humanité en ressortira grandie.

    • Gargamel

      L’humanité a besoin de photos de moi en slip!

      • Coco

        ?????

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : trois quarts des applications espionnent les utilisateurs !

Nos données personnelles sont récupérées par les applications Android que nous utilisons au quotidien par le biais de trackers. Ceux-ci analysent votre manière d’utiliser une application mais recueillent aussi des informations servant au ciblage publicitaire. Des applications françaises comme Allocine contiennent plus d’une dizaine de mouchards.