L’UE a caché une étude prouvant que le piratage n’a aucun impact sur les ventes

Contrairement à une croyance fortement ancrée dans l’inconscient collectif, le piratage n’aurait aucun impact négatif sur les chiffres de ventes de films, de musiques, de jeux vidéo et de livres. C’est en tout cas ce qui ressort d’une étude commandée par la Commission Européenne au cabinet de consulting Ecory en 2014. Pourquoi les résultats de cette étude sont-ils restés inconnus pendant toutes ces années ? Le téléchargement illégal n’a donc aucun impact sur les ventes légales ?

piratage

Le rapport de la firme Néérlandaise Ecory, long de 304 pages, a conclut en 2015 qu’il n’existe aucune preuve statistique de l’impact du téléchargement et du streaming illégal sur les ventes légales. Vous pouvez consulter l’étude complète sur ce lien. Les auteurs de ce rapport précisent donc qu’ils n’ont pu trouver aucun lien de cause à effet entre le piratage et les chiffres de vente. Au vu de ce rapport, on peut s’interroger sur l’avenir des législations contre le téléchargement illégal en France. La loi Hadopi sera-t-elle bientôt retirée ?

Le téléchargement illégal n’impacte que les gros blockbusters et la Commission Européenne le sait !

Les seules oeuvres véritablement touchées par le téléchargement illégal ce sont les blockbusters – les gros films de l’été type Spider-Man Homecoming ou Transformers : l’étude affirme que ceux-ci sont touchés à hauteur de 40% de leurs chiffres de vente. Outre cette exception, Ecory affirme dans son rapport n’avoir pu déceler aucun autre lien. L’étude précise d’ailleurs que dans le cas des jeux vidéo, le téléchargement illégal provoque une hausse des chiffres de ventes légales.

En bref, le rapport précise bien qu’une oeuvre téléchargée n’équivaut donc pas à une oeuvre vendue en moins. Les associations d’ayants droits n’ont pas encore communiqués sur les résultats de cette étude.Il est évidement essentiel de mettre en parallèle et de croiser la conclusion de ce rapport avec les chiffres communiqués par la SACEM et l’ALPA sur le préjudice financier d’un site comme T411. Et si la vérité était quelque part entre les deux ? A qui faut-il se fier ?

Depuis que la Commission Européenne a eu vent de ce rapport en 2015, celui-ci est étrangement passé inaperçu. Comme vous l’aurez bien vite deviné, la Commission n’a pas rendu ces résultats publiques. Le rapport d’Ecory, qui a tout de même coûté 360.000 euros à la Commission Européenne, n’a refait surface qu’hier grâce à Julia Reda, une députée européenne représentant le Parti Pirate. Celle-ci a décidé de déterrer le rapport et de le dévoiler au public…

 

Réagissez à cet article !
  • French Open Youtubers

    On voit la puissance du lobby de l’audiovisuel : s’il jouaient franc jeu ( = pas de lobby) le rapport aurait été public une fois fini.
    J’espère que des décisions seront prises car c’est quand-même sous couvert du piratage que les possibilités des youtubers sont de plus en plus réduit, que on poctionne au consommateur la taxe copie privée (le vol oui !), les lois anti piratage qui empêche au consommateur de faire sa copie privée qu’il paye même s’il peut pas la faire (interdiction de contourner système anti-copie) (taxe qui représente 28% du prix d’un HDD 1To, Soit plus que la TVA !), les restrictions des libertés sur Internet, la Hadopi…

    Avec tout l’argent que le lobby de l’audiovisuel c’est fait sous couvert de lutte contre le piratage, il aurait de quoi bien renflouer les caisses de l’UE.

    • Matthieu Barbié

      Et le pire, c’est que le droit à la copie privé existe… tu as le droit de copier un cd / dvd acheter en numérique pour garder l’oeuvre que tu as acheté si le support ce détériore. Je me souvient avoir eu le droit d’enregistrer un film à la télé sur vhs et d’un seul coup, plus le droit ???

  • MIDORIJIN

    Ce n’est absolument pas une nouvelle. ça fait des années qu’ont le dit et redit, une personne qui télécharge n’est pas du tout une personne qui pourrai acquérir légalement un bien.
    Une personne achètera si le bien lui plait vraiment et au pire, il télécharge afin de voir/tester si cela lui plait et ensuite il achète.
    Mais en aucun cas, un téléchargeur n’achètera ce qu’il n’avais pas l’intention d’acheter des le début.
    C’est un réel constat venant du jeu vidéo (beaucoup de jeux sont intéressant pour une personne, mais combien sont vraiment jouissant au point de vouloir l’acheter? Simplement une poignée (poignée différente pour chacun bien sur))

  • Pote

    Pis, ceux qui téléchargent le plus illégalement sont ceux qui consomment le plus légalement (abonnement illimité, spectacle vivant, cinéma, supports physiques, collectors, etc.) !

  • Will

    C’est sure
    et celui qui télécharge des jeux illégalement va les acheter par la suite.
    Vous me ferez jamais croire à ça !

    Les gens qui téléchargent, partagent des vidéo et musique illégalement iront jamais acheter quand ils peuvent le faire plus facilement de cette façon.

    • Quand tu télécharges un jeu vidéo , tu ne peux pas jouer en ligne, ou alors sur des serveurs privés ou il y a énormément de cheateur. A un moment, tu vas acheter le jeu pendant les soldes. Du coup, oui, tu achetes
      Il n’y a que les jeux Solo que tu peux ne pas acheter. Mais personnellement, tous les jeux que j’avais en piraté je les ai tous acheté ensuite.

    • Rams

      90% des jeux que j’ai piraté, c’était pour les tester avant de les acheter. Les derniers films que j’ai téléchargé, au final je les ai achetés aussi. Et je les garde pour moi, aucune raison de partager.
      Mais bon, si tu préfères croire à des conneries infondées, c’est ton problème…

      • Will

        Je crois ce que je vois autour de moi.

        • Rams

          Ce qui est con c’est qu’on est deux à t’avoir donné un contre-exemple, donc si, y’a des gens (et pas qu’un peu) qui achètent après avoir piraté, tes cas isolés vont pas changer le fait que puisque des gens le font, ce que tu dis est faux

  • 35fab

    Tout a fait d’accord avec cette étude, que je n’ai pas lu. Toujours est-il qu’avant le piratage je n’achetai rien et aujourd’hui avec le piratage je n’achète toujours rien ! PTDR. La différence, c’est que Hollywood’z me bouf le cerveau. Et ça personne ne l’étudie ?

    • foxisback

      Qui t’a obligé à regarder des films d’Hollywood ? Si tu te fais bouffer le cerveau avec joie car toi même tu regardes le film, c’est ton soucis ^^’

      • Les gens…
        Car t’as tes potes qui ont vu le film mais toi t’as pas les moyens, donc tu le télécharges, comme ca tu peux parler avec tes potes du film.
        Si le téléchargement est énorme par rapport aux ventes, c’est que pour les ventes, il n’y a rien d’interessant dedans.
        Quand tu achetes des films, il faudrait qu’au minimum tu puisses avoir des goodies avec. ce qui renforce l’envie d’acheter le film en support physique plutot que de le télécharger.
        Idem pour la musique. Si la musique achetée te permet d’avoir des places de concert ou des reductions sur un concert de l’artiste , tu prefereras acheter plutot que télécharger. Sauf si tu t’en fous et qu’au final tu écoutes pour écouter, mais si tu ne l’as pas tu t’en fiches.
        Les jeux PC , si on les télécharge c’est vraiment qu’on a pas beaucoup d’argent ou pas du tout, mais au final , avec tous les sites d’offres de réduction, de soldes. on achete beaucoup plus qu’avant.
        Mais en dématérialisé car en support physique, il n’y a rien qui attire. Alors qu’avec des goodies, les gens acheteraient. De plus, quand on voit les crowdfunding qui monte a des milliers voir centaines de milliers d’euro. ca prouve que les gens payent pour avoir quelque chose. Mais les choses qu’ils veulent réellement et par des gens qui n’ont pas des millions d’euros et qui s’en mettent des millions dans la poche.

  • Uatu

    Tout à fait pas d’accord avec cette étude, que je n’ai pas lu non plus.

    De toute façon, ici, c’est un peu comme les rapports contre le tabagisme, il y en a suffisamment pour qu’il y ait des conclusions contradictoires et que chaque partie puisse mettre en avant celui qui la conforte dans son avis. Les faits, on s’en fout puisque toute la discussion est avant tout idéologique, pour ne pas dire politique.

    La seule chose que je remarque, c’est la constante qui veut que « moins t’en as, plus tu veux partager celui des autres ». Que cela soit de l’argent ou du talent.

  • Careful G

    Bonjour,

    Je comprends pas très bien…
    Le titre de votre article est « L’UE a caché une étude prouvant que le piratage n’a aucun impact sur les ventes », et dans ledit article vous écrivez « l’étude affirme que les blockbusters sont touchés à hauteur de 40% de leurs chiffres de vente. »

    Doit-on en déduire que les blockbusters représentent 0% de l’industrie ?

    Il serait intéressant de voir combien les blockbusters représentent, le manque à gagner… Enfin en tous cas essayer d’être un peu moins partial, car les blockbusters par définition rapportent énormément d’argent, donc 40% de énormément ça peut pas faire 0 d’après moi…

    Merci d’avance.

  • MIDORIJIN

    Il n’y avais aucune étude officiel, en effet, mais quant tu vois que les ventes d’un produit, ou d’une licence ne fluctue absolument pas (ou a peu de chose), c’est que le piratage n’est absolument pas un manque a gagner de l’industrie (à la limite, les magasins d’occasion).

  • copycat

    Mais beaucoup de choses passent « étrangement » inaperçu dans nos médias (de droite) … ;)

  • Whitenoz Senseï

    Je constate que ces dernières années le cinéma bats des records d’entrée… Et c’est pas le téléchargement qui enlèvera l’envie d’aller voir un bon blockbuster à sa sortie en salle avec ses potes
    Apres ça doit jouer sur les ventes de blu ray peut être. Mais bon, si on doit acheter en blu ray tous les films qu’on a aimé, séries télés et animées, manga papiers, album de musique… Il faudrait un salaire d’au moins 7000€ par mois
    Donc je pense vraiment pas que le téléchargement tue l’industrie, au contraire dans certains cas ça l’aide, comme pour les animes/manga

  • diordnAi

    Que c’est étonnant dites-donc :)

  • Karim Bentahar

    C’est ce que j’ai toujours dit : le téléchargement illégal promeut les œuvres. En effet, le téléchargement illégal peut fonctionner comme « 1 accélérateur de pub », dans la mesure où il touchera beaucoup plus de personnes, et tout le monde sait qu’un bon jeu vidéo est encore meilleur quand on sait qu’il est gratuit… Par conséquent, plus il y a de publics « gratuits » et plus il y aura de publics « payeurs ». Et ça marche dans tous les domaines : Vous offrez 1 de Netflix et le client l’adoptera s’il en voit l’utilité, le ludique… idem pour Airbnb, Uber… Plus il y aura de personnes touchées « gratuitement », plus il y aura de clients « payeurs », sans parler du bouche à oreille…

  • ben_kenobi

    Il y avait déjà eut des sondages. Évidemment, un sondage n’est pas une étude mais cela donnait déjà une température.
    Et, dans ces sondages, il était clairement évoqué que ceux qui téléchargeaient illégalement achetés malgré tout des biens multimédias.

  • darkvicious

    Caché ou pas on s’en doutait un peu vu la dernière publication des chiffres pour la fréquentation des salles de cinéma par exemple ,les médias parlaient de chiffres record .Alors les chiffres on leurs fait dire ce qu’on veut

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Pay with Google : faites vos achats sur internet en un clic

Avec Pay With Google, la firme de Mountain View rattrape son retard dans le domaine du paiement en ligne. En enregistrant votre carte bleue via Chrome, vous pourrez procéder aisément à vos paiements, et ce, sans devoir réinscrire vos coordonnées bancaires à chaque versement !

ac195493e3b9c449a8328f60c1757ab3MMMMMMMMMMMMMMMMMMMM